MÉMOIRE : 8 principes pour mémoriser efficacement (et rendre un contenu inoubliable !)

MÉMOIRE : 8 principes pour mémoriser efficacement (et rendre un contenu inoubliable !)

comment mémoriser efficacement

objectif mémoireHélène Weber est psychologue, sociologue et formatrice. Elle a écrit le livre Objectif mémoire dans lequel elle donne beaucoup d’astuces et d’outils pour apprendre avec plaisir et efficacité.

Elle propose une méthode pour mémoriser durablement un contenu (de cours, d’exposé, de livre…). Pour elle, il existe plusieurs piliers qui rendent un contenu inoubliable. Il s’agit donc de transformer le contenu à mémoriser selon ces principes pour le rendre inoubliable :

  • La simplicité (l’idée essentielle)
  • L’inattendu (la surprise pour retenir l’attention)
  • Le concret (des exemples pour s’identifier)
  • La crédibilité (des preuves simples et vérifiables)
  • L‘émotion (se sentir personnellement concerné)
  • L’histoire (comme source d’inspiration)
  • Les questions (pour favoriser la compréhension)
  • L’utilité (se projeter dans un usage concret dans le futur)
  • Le plan (se repérer dans les idées)
  • Les canaux de communication (multiplier les manières de communiquer : paroles, images, mouvements, films…)

Voici donc 8 principes pour mémoriser efficacement (et rendre un contenu inoubliable, ou presque) :

Principe 1 : l’utilité (définir le projet)

Il s’agit de définir des objectifs précis au travail : quel est le projet ? qu’est-ce que j’attends de cette séance de travail ?

Cela peut passer par l’écriture de la réponse la plus concrète et détailler possible à cette phrase : “A la fin de cette séance, je veux être capable de…”

 

Principe 2 : les canaux sensoriels (multiplier les entrées sensorielles)

Nous sommes tous visuels ET auditifs (et même kinesthésiques, olfactifs et gustatifs): il n’y pas des profils “visuels” et d’autres “auditifs” ou bien “kinesthésiques”. Le plus efficace pour apprendre est d’utiliser toutes les entrées sensorielles. Il est possible de travailler sur la base d’un seul sens (juste lire ou juste écouter) mais cela revient à se priver d’une aide précieuse et efficace.

Par exemple, pour apprendre un cours :

  • canal auditif : lire à haute voix et voix basse, chanter le contenu, se faire lire par quelqu’un le contenu…
  • canal visuel :  transformer du texte en représentation visuelle (schéma, image, carte mentale, graphique, frise..), inventer un code couleur pour regrouper les informations…
  • canal kinesthésique (mouvement) : utiliser le corps pour apprendre, mimer des situations, marcher pour apprendre…

Il est efficace de de miser sur une approche complémentaire en multipliant les canaux de communication. Les apprentissages les plus pérennes sont ceux que l’on a construits de manières différentes et sur différents supports (au moins deux manières différentes, plus quand c’est possible

 

Principe 3 : la simplicité (mettre le doigt sur l’essentiel)

Il s’agit de mettre le doigt sur l’essentiel, de dégager les idées principales et de rendre simple ce qui parait compliqué, dense.

Un exercice efficace peut être d’essayer de résumer en une seule phrase l’ensemble du contenu à mémoriser. Pour être efficace, cette phrase pourrait être la réponse à la question : à quoi l’auteur a-t-il voulu répondre ?

 

Principe 4 : le temps (exploiter judicieusement le temps dont on dispose)

La question de la gestion du temps est une affaire personnelle mais il est important de savoir que la mémoire est dépendante du temps et que les pauses sont indispensables durant les séances de travail (par exemple, on peut prévoir 5 minutes toutes les demi-heures, 10 minutes toutes les deux heures).

Les neurosciences ont montré que les réactivations à intervalles réguliers sont nécessaires. Afin d’avoir moins d’efforts à faire pour récupérer une information en mémoire, il vaut donc mieux la relire dans les 24 heures. Cette relecture sera d’autant plus efficace si l’information est traitée comme proposé dans les points ci-dessous.

mémoriser efficacement

Source : vidéo Planète conférences – Le cerveau pour allié en classe ? – Apprendre à l’horizon 2035

Principe 5 : les questions (identifier les questions soulevées)

Si les questions qui ont amené à la production du contenu étudié ne sont pas explicitées (par l’auteur, par le manuel, par le prof…), il est indispensable de les retrouver :

  • qu’est-ce qui a amené à la production de ce contenu ?
  • comment l’auteur en est-il venu à produire ce contenu ?

On pourra également ajouter des questions qui servent le projet personnel :

  • à quoi cela va-t-il me servir de savoir cela ?
  • quel type de problème cela va-t-il me permettre de résoudre ?
  • à quel type de questions vais-je pouvoir répondre une fois que je maitriserai ce contenu ?

questions compréhension mathématiques

 

Principe 6 : le plan (cerner la structure du contenu)

Hélène Weber écrit que lorsqu’on aborde pour la première fois un contenu complètement nouveau pour soi, cela nous oblige à faire un effort pour organiser, structurer et mettre en lien nos connaissances.

Cela nous sera utile de clarifier la structure du contenu (chapitres, sous chapitres…) en précisant à chaque fois la problématique (les questions soulevées) des différentes parties identifiées.

 

Principe 7 : le concret (passer par des exemples concrets pour maitriser les notions abstraites)

Il s’agit ici de différencier, d’illustrer et de comparer avec plusieurs exemples concrets. Il est important de multiplier les exemples pour illustrer une même notion abstraite afin de repérer ce qu’ils ont en commun et bien s’approprier cette notion.

 

Principe 8 : des histoires (inventer des histoires ou chercher des anecdotes inattendues, crédibles et fascinantes)

Il s’agit de partir à la recherche de ce qui a motivé les personnes qui ont produit le contenu (qui ne nous intéresse pas forcément nous-même !). Ces informations sur l’histoire de ces personnes, leur époque, leurs motivations, leurs problèmes, leurs échecs, leurs expériences… permettent de s’identifier à elles et de retenir les informations transmises.

 

………………………………..
Source : Objectif mémoire : Au lycée et à l’université, (re)trouvez le goût de travailler avec plaisir et efficacité de Hélène Weber (éditions Eyrolles). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Objectif mémoire sur Amazon.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 réponses

  1. Marie dit :

    Bonjour.
    La simple lecture suffit-elle à la réactivation ou vaut-il mieux réapprendre de nouveau ?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *