25 aménagements possibles en classe pour accompagner l’impulsivité et les apprentissages des enfants avec TDA/H

25 aménagements possibles en classe pour accompagner l’impulsivité et les apprentissages des enfants avec TDA/H

aménagements classe apprentissages enfants TDA_H

Crédit illustration : freepik.com

 

  1. Donner des horaires fixes et indiquer quand les exercices doivent être terminés (date + heure) avec éventuellement un timer
  2. Afficher un emploi du temps coloré
  3. Asseoir l’enfant loin des distractions, près de l’enseignant et à côté d’enfants plutôt calmes
  4. Avoir sur la table le strict nécessaire
  5. Donner des consignes courtes et claires en langage positif (ce qui est attendu plutôt que ce qui est interdit)
  6. Réduire le nombre de consignes et les écrire au tableau pour permettre un appui écrit plus tard
  7. Répéter, reformuler, faire reformuler les consignes et énoncés (“dis moi ce que tu vas faire”)
  8. Découper les tâches en petites étapes qui seront données les unes après les autres, après que chaque étape aura été atteinte
  9. Inscrire au tableau les étapes de travail
  10. Donner suffisamment de temps pour réfléchir et écrire
  11. Prévoir une photocopie de la leçon ou un texte à trou
  12. Souligner ou mettre en avant visuellement d’une manière ou d’une autre les notions importantes
  13. Vérifier la prise de notes ou fournir des documents préremplis (ex : une fiche avec les devoirs à coller dans l’agenda plutôt que la copie des devoirs)
  14. Préférer les cahiers petit format aux classeurs
  15. Prévoir des fournitures de secours pour le matériel
  16. Afficher les règles de classe (écriture et pictos)
  17. Etablir des signes avec l’enfant pour passer par la communication non verbale (ex : un signe pour montrer qu’on a vu qu’il avait une question à poser et qu’on y viendra mais qu’on n’est pas disponible immédiatement)
  18. Utiliser la proximité physique lors de situations potentiellement problématiques (ex : se rapprocher de l’enfant, parler à voix basse, donner de l’attention à l’enfant…)
  19. Anticiper les transitions et prévoir des rituels pour les faciliter
  20. Augmenter le seuil de tolérance envers les comportements qui peuvent être gênants de l’enfant (chaque enfant étant traité selon ses besoins plutôt que de la même manière indifférenciée)
  21. Formuler des remarques positives et gratifiantes à l’enfant, même sur des petites choses (ex : les efforts plutôt que les notes, les résultats produits plutôt que le soin)
  22. Prévenir les situations à problèmes en les identifiant et en élaborant des stratégies avec l’élève à propos des comportements à adopter
  23. Laisser la possibilité à l’enfant de faire une pause ou de se retirer dans un endroit calme quand il se sent submergé
  24. Donner des occasions de bouger à l’enfant (par l’aménagement de son espace de travail par exemple en lui permettant de malaxer une balle ou une fidget ou bien en lui confiant des tâches comme ramasser/ distribuer des feuilles)
  25. Ecouter avec empathie l’enfant quand des signes de frustration ou de stress apparaissent et lui proposer des stratégies de régulation émotionnelle

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *