5 manières d’utiliser les mots pour encourager les enfants et renforcer leur confiance en soi

5 manières d’utiliser les mots pour encourager les enfants et renforcer leur confiance en soi

mots-confiance-en-soi-enfants

Les mots sont puissants et il est possible de les utiliser de manière efficace pour encourager les enfants et renforcer leur confiance en soi. Voici 5 manières d’y parvenir :

“Et” à la place de “mais”

Le mot “mais” a un pouvoir annulateur, c’est-à-dire qu’il annule tout ce qui a été dit avant. Ainsi, quelqu’un à qui ont dit “Je t’aime… mais tu m’énerves” ne retient que la dernière partie de la phrase.

On emploie ce mot très souvent et nous pouvons choisir de nous en défaire. Le plus simple est de le remplacer par “et” ou par “maintenant”.

Exemples :

  • plutôt que “Tu peux jouer mais fais tes devoirs d’abord” -> dire : “Fais tes devoirs et tu pourras jouer après”
  • plutôt que “Je te confiance mais fais attention” -> dire : “Je te confiance et maintenant fais attention”

L’affirmation plutôt que la négation

Dire ce que nous ne voulons pas ne rend pas plus clair ce que nous voulons. Nous pouvons nous efforcer de passer des consignes dans un langage positif formulant des attentes précises ou des espoirs plutôt que dans un langage négatif avec des interdits.

Exemples :

  • plutôt que “ne cours pas” -> dire “marche”
  • plutôt que “n’abandonne pas” -> dire “tu as les ressources en toi pour réussir”

 

“Dès que” à la place de “quand”

“Dès que” met l’accent sur l’objectif à atteindre et ce dernier semble proche.

Exemples :

  • plutôt que “quand tu auras fini d’apprendre ta poésie, tu pourras me la réciter” -> dire “dès que tu auras fini d’apprendre ta poésie, tu pourras me la réciter”
  • plutôt que “quand tu seras prête, on commencera” -> dire “dès que tu te sentiras prête, on commencera”

“Si” à la place de “quand”

“Quand” indique que la chose redoutée va se produire alors que “si” émet une hypothèse.

Exemples :

  • plutôt que “quand tu as une mauvaise note, demande à la maîtresse de t’expliquer” -> dire “si tu as une mauvaise note, demande à la maîtresse de t’expliquer”
  • plutôt que “quand tu n’y arrives pas, on peut regarder ensemble” -> dire “si tu n’y arrives pas, on peut regarder ensemble”

“Encore” à la place de “ne…pas”

L’état d’esprit de développement insiste sur le pouvoir du bientôt : bientôt, je saurai faire même si je ne sais pas encore faire. Le mot “encore” transmet cet espoir en sous-entendant : “Tu vas bientôt y arriver, c’est possible avec du travail , des efforts, de l’aide, des ressources, du temps”.

Exemples :

  • plutôt que “Tu ne comprends pas” -> dire “Tu ne comprends pas encore”
  • plutôt que “Je ne sais pas” -> dire “Je ne sais pas encore”

 

Ces nouvelles manières de parler semblent dans un premier temps inhabituelles puis deviennent progressivement naturelles.

…………………………………………………
Source : A l’école comme un poisson dans l’eau : favoriser l’épanouissement de votre enfant à l’école de Valérie Roumanoff (First éditions). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander A l’école comme un poisson dans l’eau sur Amazon, sur Decitre, sur Cultura ou sur la Fnac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *