Ecole et résilience : 5 suggestions pour faire face aux réactions explosives et agressives en classe des élèves traumatisés

Ecole et résilience : 5 suggestions pour faire face aux réactions explosives et agressives en classe des élèves traumatisés

réaction agressives élèves classe

Crédit illustration : freepik.com

Dans son livre Aider les élèves en difficulté d’apprentissage : L’influence de l’attachement sur le comportement en classe, Heather Geddes rappelle que les enfants traumatisés avec un niveau d’anxiété élevé et des réactions au stress désorganisées ont besoin de connaître une contenance physique et émotionnelle forte avant que tout engagement dans les apprentissages scolaires soit possible.

Heather Geddes formule quelques suggestions pour faire face aux réactions explosives et agressives en classe des élèves traumatisés et augmenter leur potentiel de résilience.

Des routines fiables et prévisibles

La priorité doit être donnée à la sécurité, à la fiabilité et à la prévisibilité. Heather Geddes conseille de mettre en place des activités prévisibles et des rituels pour structurer la journée d’école. Elle écrit que des règles fiables aident à réguler les voies cérébrales. En effet, la fiabilité réduit l’anxiété des enfants hypervigilants et peut minimiser leur réactivité et leur agressivité

La présence d’un contenant physique accessible

Ces enfants ont besoin de faire l’expérience d’une contenance physique.

La nature concrète, physique de l’objet de sécurité, la maison, la boîte, peut être la première expérience symbolique d’une base de sécurité, un précurseur nécessaire à partir duquel explorer, trouver de l’intérêt au monde et apprendre. – Heather Geddes

Cela passer par la construction de cabane, le fait de trouver refuge dans un grand carton, de la mise à disposition d’un coin calme et à l’abri des regards. Les enfants hypervigilants vont trouver de la sécurité dans cet espace clos et protégé .

Un langage non agressif

Utiliser un langage agressif va aggraver les choses face à un enfant dont le comportement irrite les adultes car un système d’attaque/ contre attaque s’enclenche.

Cela demande beaucoup de temps et d’entraînement de la part des adultes d’arriver à rester calmes et de réagir sans critique ni agressivité. Une demande qui commence par “ Merci de…” plutôt que “Arrête tout de suite de…” sera plus efficace face à un comportement inapproprié.

De même, des commentaires positifs sur ce qui est réussi (que ce soit en termes de comportement ou en termes de tâche) aident à développer et renforcer des réactions plus appropriées. Le compliment descriptif permet aux enfants de savoir exactement ce que les adultes veulent qu’ils fassent (et qu’ils ne fassent pas). A force de recevoir des compliments descriptifs, les comportements positifs et appropriés deviennent des habitudes ancrées.

La formulation des compliments descriptifs passe par le fait de :

  • remarquer ce que l’enfant fait bien, ou au moins suffisamment bien (même un enfant très irritant fait chaque jour beaucoup de choses appropriées),
  • dire à l’enfant exactement ce qu’on constate,
  • éliminer toute forme de compliment évaluatif.

Les enseignants peuvent cibler les habitudes inappropriées des enfants en remarquant et en mentionnant chaque moment, même très court, où il ne cède pas à ces habitudes. Formuler des compliments descriptifs consiste à remarquer les petits efforts autant que que les réussites importantes, même si le résultat n’est pas encore satisfaisant… quitte à avoir une loupe au début !

Des activités rythmiques, en mouvement

Pour Heather Geddes, les activités physiques et rythmiques peuvent aider les enfants traumatisés et hypervigilants à mieux se réguler. Elle écrit que la participation à une tâche faisable, appropriée est le point de départ pour trouver la sécurité et l’intérêt dans l’apprentissage. Ces tâches peuvent être très simples : compter le nombre de feutres dans un pot à crayons, colorier, trier, ordonner des images, faire de la musique avec des petits instruments du type maracas, des exercices physiques pour introduire des temps en mouvement en classe.

Heather Geddes cite l’exemple d’une classe dans laquelle la journée commençait par des points de croix.

Lire aussi : “Les dernières choses à supprimer des programmes scolaires sont la chorale, l’éducation physique, la récréation”

Des stratégies de mise en sécurité

Malgré des bonnes pratiques, des situations imprévisibles peuvent toujours surgir. Chez les enfants traumatisés, “des déclencheurs de faible niveau d’anxiété peuvent entraîner une éruption brutale de violence ou de détresse”. Heather Geddes souligne que, face à un enfant désorganisé en crise, il est inutile de raisonner et même de parler. Un enfant agressif est le plus souvent effrayé, submergé par son système émotionnel d’alarme face à un danger perçu. Il n’est pas réceptif à la logique et aux appels au calme.

A de tels moments, il est utile de mettre un route une “routine de sécurité” qui aura été conçue préalablement en équipe (avec une équipe éducative et en accord avec l’enfant). Cela peut passer par le fait d’emmener l’enfant à l’écart dans un coin calme, sûr et non stimulant (ex : coin calme dans un coin de la classe abrité derrière un paravent, classe d’un autre enseignant perçu comme sûr et digne de confiance, boîte de retour au calme, carte de permission à montrer à l’enseignant qui signale que l’enfant sent qu’il a besoin de sortir s’isoler…).

 

Heather Geddes insiste sur l’importance de reconnaître les besoins des enfants traumatisés tout en mettant en place des stratégies qui protègent les enseignants ainsi que les autres enfants. Cette manière de travailler ne peut se faire qu’en équipe et nécessite un soutien infaillible entre collègues.

……………………………………………
Source : Aider les élèves en difficulté d’apprentissage : L’influence de l’attachement sur le comportement en classe de Heather Geddes (éditions DeBoeck Supérieur). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Aider les élèves en difficulté d’apprentissage : L’influence de l’attachement sur le comportement en classe sur Amazon, sur Decitre, sur Cultura ou sur la Fnac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *