Prévenir les élèves qu’il va falloir être attentif les aide : quel signal efficace pour augmenter l’attention en classe ?

Prévenir les élèves qu’il va falloir être attentif les aide : quel signal efficace pour augmenter l’attention en classe ?

élèves attentifs signal

Dans son livre L’attention, ça s’apprend !, Philippe Lachaux écrit que, à moins d’être en danger de mort, nous ne restons pas dans un état d’alerte permanente. Les êtres humains élèvent leur niveau d’attention pour être prêts au bon moment (comme un sprinteur qui se prépare au signal de départ).

L’effet facilitateur d’un signal avertisseur est l’un des résultats les mieux établis concernant l’attention. Par exemple, une personne reçoit mieux les détails d’une image flashée sur un écran si celle-ci est précédée d’un signal prévenant de son arrivée imminente. Mais cette augmentation de l’attention portée à l’image retombe si celle-ci tarde à venir : l’effet d’alerte est donc éphémère. – Philippe Lachaux

Ainsi, il est utile d’annoncer aux élèves quand ils ont besoin d’une concentration maximale. Cela passer par la mise en place d’une signal établi (ex : mot, sonnette, image, silence…) pour avertir qu’il faut faire particulièrement attention. En effet, toutes les tâches n’exigent pas le même niveau de concentration. Lachaux estime qu’il existe quatre niveaux de concentration :

Il est donc utile à apprendre à générer des petites bulles de concentration de quelques minutes au bon moment, c’est-à-dire en fonction des tâches à accomplir. Les enseignants peuvent prendre l’habitude d’annoncer aux élèves la durée et le niveau de concentration nécessaires. Philippe Lachaux propose trois types de code selon l’âge des élèves :

  • trois couleurs : vert pour le niveau de bas et faible; orange pour le niveau intermédiaire; rouge pour le niveau maximum;
  • une image de poutre
    • la longueur indique la durée d’attention nécessaire
    • la hauteur indique le risque encouru en cas de non-réussite
    • la largeur pour indiquer le niveau de concentration requis (le curseur placé à gauche indique un niveau faible et plus à droite un niveau plus élevé)
  • des mots (les quatre niveaux de concentration)

En tant qu’enseignant, il s’agit d’évaluer, anticiper et communiquer. – Philippe Lachaux

Toutefois, les perpétuelles injonctions du type “Concentrez-vous maintenant !” sont inefficaces d’une part parce que les ordres ont tendance à susciter de l’opposition (via la contre volonté) et d’autre part, elles n’expliquent pas ce qu’il faudrait faire (si les élèves ne sont pas capable d’évoquer des gestes précis, ils ne sauront pas comment se concentrer).

……………………………
Source : L’attention, ça s’apprend ! de Philippe Lachaux (éditions Midi Canopé). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander L’attention, ça s’apprend ! sur Amazon, sur Decitre, sur Cultura ou sur la Fnac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *