“Concentre toi”, “fais attention”, “sois moins distrait” : un guide du cerveau sous forme de BD destiné aux enfants (et ados)

“Concentre toi”, “fais attention”, “sois moins distrait” : un guide du cerveau sous forme de BD destiné aux enfants (et adolescents)

livre concentration enfants

Présentation de l’éditeur

les petites bulles de l'attentionAider nos enfants à mieux se concentrer à l’école (et au-dehors) et leurs parents à mieux résister à l’éparpillement de leur propre attention,

C’est la mission que s’est fixée Jean-Philippe Lachaux, neuroscientifique, spécialiste de l’attention, avec ce livre vivant et coloré qui est bien plus qu’une simple bande dessinée (les dessins aussi sont de l’auteur !).

On trouve dans cet ouvrage non seulement un guide illustré du cerveau (pour les plus jeunes), mais aussi des fiches pour approfondir les notions essentielles (pour les lecteurs un peu plus âgés) et des exercices à faire chez soi (pour tous, y compris les parents et les grands-parents !).

Qui a dit qu’on ne pouvait pas apprendre à se concentrer tout en s’amusant ?

Les points forts

Cet ouvrage se partage en 3 parties :

1.un guide illustré du cerveau attentif et distrait

Ce guide se présente sous forme d’une bande dessinée qui parlera autant aux enfants qu’aux adolescents (et même aux adultes !). L’accent est mis sur le fonctionnement mental et son explication sous forme d’image et de métaphores.

comprendre cerveau enfants

En tant que parent, on peut lire la BD aux jeunes enfants. Les enfants peuvent également lire la BD en autonomie mais certains points nécessiteront probablement une explication de la part d’adultes.

Dans la BD, des thèmes aussi divers que le fonctionnement des neurones, la spécialisation des aires cérébrales, la différence entre perception mentale et perception sensorielle, la force des habitudes (du fait que les neurones qui s’agitent souvent ensemble se lient), le stress, le fait que le cerveau ne sait pas faire deux choses conscientes à la fois…

bande dessinée concentration enfant

Les métaphores sont nombreuses et efficaces pour expliquer les mécanismes mentaux : l’abeille pour les yeux qui passent d’un objet à l’autre,  le sac plastique au vent pour illustrer les divagations de l’esprit, les neurones chefs sont les responsables de la direction de l’attention, la poutre pour comprendre les degrés des besoins en concentration, Minimoi et Maximoi, la cacahuète de l’éléphant comme un aimant qui magnétise l’attention…

Des acronymes permettent également de retenir des stratégies pour rester concentré :

  • PIM pour Perception/ Intention/ Manière d’agir
  • AAA tricolores pour A vert = la poutre est large, pas de problème/ A orange = plus étroite, attention/ A rouge = difficile, besoin de concentration intense
  • PAM pour je Passe à Autre chose qui a l’air Mieux (ex : envie de regarder le téléphone en plein milieu d’une discussion)

2.des explications neuroscientifiques sur le fonctionnement du cerveau des enfants, notamment en situation d’apprentissage

La deuxième partie propose des précisions, des clarifications et des situations d’expérimentation pour apprendre aux enfants et adolescents à s’exercer à maîtriser leur attention.

Dans cette partie, des définitions y sont données mais toujours de manière illustrée (aussi bien avec des images que des mots faisant appel à des métaphores ou comparaison). Ces définitions permettent d’enrichir les notions abordées dans la BD de la première partie.

comprendre concentration enfant

Jean Philippe Lachaux y introduit la notion de “neurones aimants” pour expliquer la distraction et même l’addiction. Il insiste sur le fait qu’on peut décider de se laisser distraire mais que cette distraction doit émaner de la volonté (ex : je peux décider de regarder mon téléphone pendant les révisions mais je ne dois me laisser guider par une habitude inconsciente qui me fait prendre mon téléphone sans même m’en rendre compte). Tout l’enjeu est bien là : retrouver du libre arbitre en prenant conscience des mécanismes cérébraux !

livre sur la concentration des enfants

Ainsi, Jean Philippe Lachaux propose des petits exercices pour reprendre le contrôle sur les divagations de l’esprit et les habitudes incontrôlées (par exemple, en gardant une image mentale en tête le plus longtemps possible ou en apprivoisant l’abeille mentionnée dans la BD).

3.des solutions

Dans cette troisième partie, Jean Philippe Lachaux part des remarques ou questions des élèves pour apporter des éléments de réponse à des problèmes souvent rencontrés dans les classes.

  • Je n’arrive pas à rester concentré longtemps
  • Je n’arrive pas à me motiver
  • Je me laisse facilement distraire et je passe des heures à faire des choses simples : je me mets à dessiner, à lire…
  • J’ai plein de pensées dans la tête et je n’arrive pas à me concentrer
  • Je me fiche totalement d’apprendre à mieux me concentrer : quand ce que je fais m’intéresse, je suis concentré

 

……………………………………………………………………………………………
Les petites bulles de l’attention: Se concentrer dans un monde de distractions de Jean Philippe Lachaux (éditions Odile Jacob) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet (DECITRE).

Commander Les petites bulles de l’attention sur Amazon.

You may also like...

1 Response

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *