Apprendre à soigner la présentation des cours pour mieux mémoriser (prise de notes au collège)

Apprendre à soigner la présentation des cours pour mieux mémoriser (prise de notes au collège)

Apprendre à soigner la présentation des cours pour mieux mémoriser

Une leçon mal présentée avec des paragraphes sans espaces et des titres difficilement repérables ne permet pas d’identifier la structure du cours, n’incite pas à la relecture et défavorise la mémorisation.

Il est possible de sensibiliser les collégiens à l’esthétique et à la présentation de leurs cours afin de réviser et mémoriser plus efficacement. Cela peut passer par le fait d’avoir un joli cahier ou classeur, de bien disposer le texte en utilisant beaucoup d’espace, de mettre des couleurs et d’écrire de manière lisible.

Dans son livre Au secours, mon enfant à des devoirs !, Bernadette Dullin rappelle l’importance de sensibiliser les élèves à faire de belles choses, à respecter leurs affaires et à mettre du cœur à l’ouvrage. Pour les aider en ce sens, il est possible d’attacher un soin particulier, en début d’année, au choix des fournitures scolaires (matériel de qualité et possibilité de personnaliser les cahiers, protège-cahiers ou classeurs avec des pages de garde qu’ils aiment).

Concernant la qualité de l’écriture, un élève peut avoir mal aux mains ou aux doigts à force de prendre des notes. Pour aller vite, le collégien risque de se crisper sur son stylo pour continuer à bien former ses lettres. Pour y remédier, il peut s’accorder le droit d’écrire plus vite, avec des lettres peut-être moins bien formées. L’écriture doit restée lisible et agréable à relire mais si l’enfant a du mal à produire une belle graphie comme on le lui imposait en élémentaire, il est inutile de lui faire des reproches : il peut garder en tête l’idée de l’esthétique globale et de l’organisation spatiale pour favoriser l’apprentissage et la mémorisation. Il peut ainsi prendre des habitudes d’organisation spatiale des éléments d’une leçon :

  • écrire en majuscule ou en couleur (rouge par exemple) les mots importants (mots-clés du chapitre en cours et/ou nouveau vocabulaire dont il faut retenir l’orthographe);
  • écrire le titre de la leçon en gros, en couleur, de manière bien lisible en haut au milieu de la page et le souligner ou l’encadrer;
  • après avoir sauté une ligne, contre la marge, écrire le titre du premier chapitre avec le numéro devant, lui aussi en couleur, souligné de la même couleur;
  • décaler pour chaque sous titre d’un carreau vers la droite (un carreau pour les sous titres de niveau 1, deux carreaux pour les sous titres de niveau 2) puis écrire le titre du sous titre avec le numéro devant : une couleur sera attribuée à chaque niveau de titre (ex : rouge pour les titres de chapitre, vert pour les sous titres de niveau 1 et noir pour les sous titres de niveau 2)
  • trouver une manière de marquer visuellement les définitions (picto, encadré, décaler d’un carreau ou deux…)
  • noter le corps de chaque paragraphe au crayon bleu, sous la dictée du professeur, en commençant contre la marge et sauter des lignes à chaque nouvelle idée (identifiable grâce aux connecteurs logiques du type De plus, En outre, A l’inverse…);
  • sauter une ligne entre chaque sous titre d’une même chapitre;
  • sauter deux lignes entre deux chapitres.

Ce qui est important est de respecter la cohérence des codes choisis pour les titres, paragraphes, sous-paragraphes, etc. Ce type présentation aère le cahier et donne des repères visuels qui aident à repérer la structure du cours (son ossature et sa cohérence). L’élève pourra alors garder l’architecture du cours en tête et cela facilitera le processus de la mémorisation. Il aura en effet en mémoire le plan de la leçon grâce aux couleurs et à la disposition des différentes parties de la leçon.

…………………………………………………….

Source : Au secours, mon enfant à des devoirs ! de Bernadette Dullin (Hugo Publishing). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Au secours, mon enfant à des devoirs ! sur Amazon, sur Cultura, sur Decitre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *