3 exercices de respiration pour un effet apaisant et dynamisant (enfants de 6 ans et +)

3 exercices de respiration pour un effet apaisant et dynamisant (enfants de 6 ans et +)

espirations-enfant-effet-apaisant-dynamisant

Crédit illustration : freepik.com

 

1.Le souffle du ventre

Utilité :

  • apaisement
  • attention

Pratique : On va pratiquer une respiration synchrone, une main posée sur le cœur, l’autre sur le ventre, pour porter son attention sur la respiration abdominale.

  • En le faisant tous ensemble, poser une main sur le cœur, l’autre sur le ventre, en choisissant la position assise ou allongée.
  • Inspirer tous ensemble en faisant gonfler le ventre : on le sent avec la main du ventre, la main du cœur ne doit pas bouger.
  • Souffler tous ensemble en faisant dégonfler le ventre : on le sent avec la main du ventre, la main du cœur ne doit pas bouger.
  • Effectuer une dizaine de respirations complètes.

 

2.Le souffle de l’accordéon (thorax)

Utilité :

  • recentrage
  • attention

Pratique : On va respirer tous ensemble et imaginer que l’on joue de l’accordéon en mimant avec les bras les mouvements d’un accordéon imaginaire.

  • Fermer les mains sans les serrer, puis les mettre devant le ventre comme si l’on saisissait des bretelles.
  • Maintenir les coudes près du corps, de chaque côté, en pensant que l’on tient un accordéon.
  • Inspirer en ouvrant l’accordéon : les bras se soulèvent et les coudes s’écartent.
  • Expirer en fermant l’accordéon : les coudes reviennent le long du corps.
  • Effectuer une dizaine de respirations complètes (à adapter en fonction de l’âge).

 

3.Le souffle de l’ascenseur (épaules)

Utilité :

  • énergie
  • attention

Pratique : On va imaginer un ascenseur qui monte et descend, et reproduire la montée et la descente de l’ascenseur avec les mains fermées qui se déplacent de bas en haut à partir du nombril.

  • Se tenir debout ou en position assise, et imaginer un ascenseur qui va monter et descendre.
  • Fermer chaque main pour former un poing sans le serrer.
  • Faire se toucher les poings juste au-dessus du nombril.
  • Inspirer en soulevant lentement les épaules: les deux mains montent le long du ventre et jusqu’en haut de la poitrine, de façon à ce que les épaules touchent presque les oreilles.
  • Souffler doucement en redescendant les épaules : les mains redescendent jusque devant le nombril. Les deux mains fermées montent et descendent comme un ascenseur.
  • On peut le faire six fois.

 

On peut enchaîner ces trois exercices de respiration propres aux trois zones de la ventilation : ventre, thorax et épaules. Quand on enchaîne ces trois respirations, l’effet est à la fois apaisant et dynamisant. Cet enchaînement ne peut être proposé qu’à des enfants qui connaissent déjà les trois souffles de base, en leur demandant de se focaliser sur les régions du corps concernées (le ventre, le thorax, les épaules).

Plus tard, avec la pratique et l’avancée en âge, cette routine de respiration pourra s’affranchir des images pour pratiquer fréquemment l’enchaînement des respirations basses abdominales, médianes thoraciques et hautes sous-clavières.

………………………………………….

Source : Cohérence kid – la cohérence cardiaque pour les enfants de David O’Hare (éditions Thierry Souccar). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Cohérence kid sur Amazon, sur Decitre, sur Cultura ou sur la Fnac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *