Se poser des questions, indispensable pour apprendre et mémoriser efficacement : mode d’emploi pour le collège et le lycée

Se poser des questions, indispensable pour apprendre et mémoriser efficacement : mode d’emploi pour le collège et le lycée

poser des questions pour apprendre

Quand un élève se pose les questions à toutes les étapes de la séance d’apprentissage, alors il peut apprendre et mémoriser plus efficacement.

1.Avant : faire des liens avec des informations déjà présentes dans le cerveau

Avant de se plonger dans son cours, il est conseillé à l’élève de prendre une ou deux minutes pour évoquer ce qu’il sait déjà sur le sujet à l’aide de quelques questions clés comme :

  • de quoi parle le cours ?
  • qu’est-ce que je connais déjà sur ce sujet ?
  • quels exemples je peux trouver pour illustrer le cours ?
  • quels liens je peux faire avec des connaissances vues dans d’autres cours de cette même matière ou avec d’autres connaissances vues ailleurs ?
  • quel est l’intérêt/ le sens d’étudier cet élément dans cette matière ?

2.Pendant : lire activement

L’élève peut lire son cours en se posant deux questions pour identifier les attentes du professeur et orienter ses stratégies d’apprentissage :

  • qu’est-ce que le professeur veut que je sache (réciter par coeur et/ou reformuler avec mes propres mots) ?
  • qu’est-ce que le professeur veut que je sache faire ?

Ces questions servent à baliser les éléments importants et à définir quelles actions sont prioritaires (quels exercices refaire, quelles définitions/ formules apprendre par coeur, quelles dates clés connaître…). L’élève peut imaginer quelle sorte de questions seront présentes dans l’évaluation conçue par le professeur.

3.Après : transformer des titres du cours en questions

Si le cours est bien structuré (titres et sous-titres, sections…), une technique utile consiste à transformer ces titres en questions. Il est également possible de transformer une table des matières en questions.

Pour les cours moins structurés, il faudra lire le cours, identifier soi-même des parties cohérentes et se demander : “Si cette partie du cours était une réponse, quelle serait la question correspondante ?”.

Quand l’élève a transformé un titre ou sous-titre en question, il peut lire la section correspondante puis s’arrêter. Il essaie ensuite de répondre à la question à partir des éléments lus puis il vérifie la réponse en relisant la section afin d’être sûr que sa réponse est correcte et complète.

Dans un deuxième temps, lors d’une session de révision programmée un ou plusieurs jours plus tard, l’élève peut reprendre simplement les questions mais sans les réponses sous les yeux ni relire le cours avant, et tenter d’y répondre.

  • Si les réponses sont rapides et exactes, le cours est maîtrisé.
  • Si les réponses sont lentes ou inexactes, l’élève peut retravailler le contenu du cours :
    • en modifiant la présentation (création d’une carte mentale, d’un tableau, d’un schéma personnels),
    • en mimant/ faisant des gestes,
    • en expliquant à des camarades ou aux parents / en expliquant à quelqu’un qui n’y connaît rien comment arriver à la solution, étape par étape,
    • en reformulant les idées avec ses propres mots,
    • en trouvant des moyens mnémotechniques,
    • en faisant des liens (comparaison avec des éléments de la vie quotidienne, métaphore…),
    • en refaisant des exercices et en s’attardant sur le comment et les étapes qui s’enchaînent (comme une recette de cuisine).

………………………….
Source : Accompagner les ados vers la réussite scolaire : la méthode des 6 passages de Stéphanie Péters (éditions Erasme). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Accompagner les ados vers la réussite scolaire : la méthode des 6 passages sur Amazon, sur Decitre, ou sur Cultura

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *