5 stratégies face à un point faible identifié chez un enfant ou adolescent (stress, découragement, difficultés scolaires)

5 stratégies face à un point faible identifié chez un enfant ou adolescent (stress, découragement, difficultés scolaires)

point faible enfants

Parfois, en tant que parents ou enseignants, nous nous sentons abattus, impuissants face à des enfants et adolescents en proie au stress, au découragement et aux difficultés scolaires.

Nous pouvons utiliser ces 5 stratégies face à un point faible identité chez un enfant ou un adolescent afin de le remotiver et de lui redonner confiance :

1.Déléguer

En tant que parents, déléguer peut être de faire appel à des personnes extérieures : l’autre parent, un cousin ou une cousine plus âgé·e qui expliquera les notions non comprises à l’enfant ou à l’adolescent, un·e étudiant·e qui effectue du soutien scolaire, un professeur particulier, des vidéos sur Internet qui expliquent autrement (ex : des Youtubeurs spécialisés dans certaines matières, des documentaires ou émissions du type C’est pas sorcier, des vidéos réalisées par l’Éducation Nationale…)…

 

2.S’améliorer juste un peu

Certains objectifs paraissent tellement inatteignables qu’ils en sont totalement décourageants et paralysants. Mieux vaut adopter la méthode des petits pas qui consiste à diviser les grands objectifs en petites étapes plus petits et atteignables. C’est d’ailleurs ce que je vous propose dans mon livre 50 activités bienveillantes pour renforcer la confiance en soi des enfants (éditions Larousse).

activités bienveillantes pour renforcer confiance en soi enfants

Il est également possible de revisiter les attentes : il est envisageable de viser un peu plus raisonnable pour atteindre l’objectif visé et faire baisser le niveau de stress tout en renouant avec la réussite.

 

3.La troisième force

Souvent, il suffit de se savoir soutenu, encouragé, aiguillé, aidé pour reprendre espoir et courage.

Il est possible, en tant que parents et enseignants, de garder cette idée en tête pour soutenir les jeunes en proie au stress et au découragement. Parfois, un mot, un sourire ou une attitude de confiance fait toute la différence.

Je vous propose quelques mots qui peuvent encourager efficacement les enfants : 3 clés pour libérer le potentiel des enfants et booster les apprentissages (ou le pouvoir des mots “Je crois en toi”)

 

4.Utiliser un talent

Chaque être humain a un talent particulier, comme un “trésor” à l’intérieur. Ce talent est une compétence, une capacité que nous savons bien faire,que nous aimons faire et pour laquelle les autres nous reconnaissent.

Parfois, les enfants et les adolescents perdent de vue leurs talents et l’appui d’un adulte bienveillant est nécessaire pour les (re)trouver.

De même, il est possible de changer de paradigme en voyant la “qualité” derrière le “défaut” dans une approche pile/face.

Voici quelques exemples pour redéfinir ce qui est dérangeant en talents à cultiver :

  • hyperactivité -> énergie, ténacité
  • dans la lune -> imagination, artiste en devenir
  • timidité -> sensibilité, capacité à observer les autres
  • manque d’organisation -> créativité, affirmation de sa personnalité
  • prend des risques -> entrepreneur, leader

 

5.Laisser tomber

Parfois, on s’aperçoit qu’en lâchant prise, en abandonnant un projet, on gagne en qualité de vie. Il est possible de montrer aux enfants et aux adolescents que personne n’est limité à ce qu’il a déjà essayé, que cette chose ait été soldée par un succès ou un échec.

Apprivoiser la peur de l’échec, c’est tenter, c’est beaucoup oser, c’est faire preuve de vulnérabilité, c’est ne pas savoir si cela va fonctionner mais y aller quand même, c’est essayer et voir ce que ça va donner, c’est se donner le droit de changer d’avis et de demander de l’aide, c’est se donner le droit d’avoir peur et d’être fatigué, c’est être convaincu que l’on peut réaliser le projet que l’on a conçu même sans savoir à l’avance le chemin qui y mènera, c’est être imparfait, c’est peut-être aussi abandonner, échouer, revoir les ambitions à la baisse… et se rendre compte qu’on y survit, tout en se donnant le droit d’être déçu, d’être impuissant, d’être en colère, d’être abattu.

……………………………..
Inspiration : Les aventures de zHaPatou : Histoires, trucs et astuces pour aider les enfants à haut potentiel à bien grandir de (éditions Tom Pousse).

Commander Les aventures de zHaPatou sur Amazon, sur Decitre, sur Cultura ou sur la Fnac

Crédit illustration : freepik.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *