Expression écrite : 3 manières d’utiliser le langage imagé (comparaisons, métaphores, expressions idiomatiques)

Expression écrite : 3 manières d’utiliser le langage imagé (comparaisons, métaphores, expressions idiomatiques)

Expression écrite langage imagé

Crédit illustration : freepik.com

Le langage imagé est une manière de décrire les choses qui crée des images dans l’imagination des lecteurs et lectrices. Il donne vie aux idées et aux émotions.

Les métaphores, les comparaisons et les expressions idiomatiques sont des formes courantes du langage imagé que les élèves peuvent apprendre à maîtriser pour enrichir leurs productions d’écrits.

1. Comparaisons

Une comparaison rapproche une chose à une autre. Les mots comme “tel” ou “comme” sont souvent utilisés. Ces mots sont appelés des comparatifs et servent à mettre en relation deux réalités appartenant à deux champs sémantiques différents mais qui partagent des similitudes.

D’autres comparatifs peuvent être utilisés : pareil à, aussi, ainsi que, de même que, ressembler à…

En voici quelques exemples :

  • La vie est comme une boîte de chocolats.
  • Les étoiles sont semblables à des petites bougies dans le ciel.
  • Cette couleur de peau ressemble à celle d’un brugnon bien mûr.
  • Cet homme est froid comme la glace.

ll est possible d’inventer un nombre illimité de comparaisons en proposant aux élèves des accroches :

  • Ses yeux brillaient tels…
  • Ses cheveux ressemblaient à…
  • Il fait chaud comme dans…
  • Sa voix sonne comme…
  • Cette femme est aussi rapide que…

2. Métaphores

Une métaphore consiste à décrire quelque chose comme si c’était autre chose par une association d’idées. La métaphore passe par l’analogie en établissant une ressemblance entre deux choses différentes.

ll est possible d’inventer un nombre illimité de métaphores en désignant une chose par une autre qui lui ressemble ou qui partage avec elle une qualité essentielle.

Dans une métaphore, les lecteurs doivent reconstituer le sens qui n’est pas toujours évident au premier abord car la manière d’évoquer une chose par un symbole ou une image peut être détournée.

En voici quelques exemples :

  • La terre est une orange bleue dans l’espace.
  • La vieillesse est le soir de la vie.
  • J’ai les jambes en coton.
  • Cet homme est un dieu en cuisine.

On peut inviter les élèves à inventer leurs propres métaphores, avec ou sans accroches (ex : La vie est…/ Le bonheur, c’est…). Les métaphores peuvent aussi prendre la forme d’un mot (ou d’une expression) utilisé pour un autre dans une phrase (ex : Les parents arrosent leurs enfants d’amour. Ces jardiniers de l’amour savent comment prendre soin des petits.).

3. Expressions idiomatiques

Les expressions idiomatiques donnent des couleurs et de la vie au langage et s’appuient sur les images mentales. Une expression idiomatique a toujours un sens dans le contexte et peuvent être utilisées dans les productions d’écrit.

En voici quelques exemples :

  • Avoir une faim de loup
  • Rire dans sa barbe
  • Aller droit au cœur
  • Se mettre le doigt dans l’œil
  • Avoir une mémoire d’éléphant
  • Avoir un cœur d’artichaut

Il est possible de demander aux élèves d’écrire un texte descriptif sur quelqu’un qu’ils connaissent en utilisant des métaphores et des comparaison, ainsi qu’une ou deux expressions idiomatiques. On leur donnera quelques indications pour amorcer cette description :

  • A quoi cette personne fait-elle penser : une fleur, un animal… ?
  • A quoi ressemblent son visage (ex : rouge comme une tomate, rond comme une assiette), ses cheveux (ex : des brins de paille, blancs comme la neige), ses yeux (ex : deux billes, deux fentes), sa taille (ex: aussi grand qu’un immeuble de trois étages, aussi petit qu’une souris) ?
  • Comment décrire son caractère (ex : son coeur est dur comme la pierre, rire à gorge déployée, faire le coq…) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *