Astuces pour améliorer la mémorisation des leçons

Astuces pour améliorer la mémorisation des leçons

Astuces pour améliorer la mémorisation des leçons

Crédit image : freepik.com

Le cerveau passe son temps à effacer. Au bout de 24 heures, nous avons gardé plus ou moins 25% des informations rencontrées et ce chiffre diminue avec le temps. Seules des réactivations régulières empêchent l’oubli. Connaître l’utilité de l’information (à quoi ça sert ? dans quel cadre vais-je m’en servir ?) et y associer des émotions agréables augmente la rétention de l’information à long terme.

Voici des astuces pour améliorer la mémorisation des leçons :

  • Avant un cours, relire la dernière leçon. Cette réactivation en plus aide à mémoriser.

 

  • Un des biais de la mémoire fait que nous mémorisons mieux le début et la fin d’un cours. Il faut donc bien étudier le milieu d’une leçon et ne pas toujours étudier dans le même ordre.

 

  • Si des ruminations mentales viennent perturber la séance de mémorisation des leçons, mieux vaut la noter par écrit pour y revenir plus tard.

 

  • En classe, une attention soutenue pose les bases d’une mémorisation efficace à long terme (ex : prendre des notes en plus de la leçon, poser des questions).

 

  • Fermer le cahier sur lequel est écrite la leçon lors de la séance de mémorisation. S’il est à portée de vue, le cerveau va reconnaître certaines informations et s’appuyer dessus comme des indices. On va alors croit qu’on sait la leçon mais, sans les indices, on se rendra compte que ce n’est pas le cas.

 

  • Se poser des questions sur la leçon. Quand on s’interroge sur quelque chose, on envoie l’information au cerveau que cette chose est importante. Se poser des questions sans la leçon sous les yeux est plus efficace que la relire et essayer de la réciter avec le cahier à portée de vue.

 

  • Se lancer des petits défis (ex : faire une liste de questions à laquelle répondre en un temps record; expliquer la leçon au petit frère ou à la mamie qui ne connaissent rien au sujet et voir dans quelle mesure ils comprennent les éléments exposés).

 

  • Réactiver la leçon le jour même du cours avec une méthode active sans se contenter de la relecture : résumer avec ses propres mots, mettre des couleurs, faire une synthèse écrite, transformer en carte mentale, apprendre le plan, refaire des exercices, inventer une chanson (c’est difficile et on n’en a pas toujours envie mais c’est pourtant le plus efficace pour la mémorisation à long terme).

 

  • Étudier une même leçon plusieurs fois lors de séances espacées dans le temps (pour garder une information en tête, il faut la réactiver plusieurs fois dans un court laps de temps puis éloigner les séances de réactivation).

 

  • Avoir la structure ou le plan de la leçon bien en tête (apprendre par coeur le plan surtout dans les matières littéraires comme l’histoire-géographie ou la philosophie permet d’avoir des appuis pour dérouler la pensée).

 

  • Catégoriser les choses à étudier (ex : rassembler les éléments qui se ressemblent, classer les éléments de la leçon en fonction de leur importance -> ce qui est essentiel à savoir, ce qui est recommandé mais pas obligatoire, ce qui est accessoire)

 

………………………….
Source : Ta réussite à l’école : La méthode LOL de (éditions De Boeck Supérieur). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Ta réussite à l’école : La méthode LOL sur Amazon, sur Decitre, sur Cultura ou sur la Fnac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *