Proposer des micropauses en classe pour faire avec les limites de l’attention des élèves

Proposer des micropauses en classe pour faire avec les limites de l’attention des élèves

micropauses en classe limites attention

Les ressources attentionnelles de chacun sont limitées et il faut faire avec ses limites en classe et lors de formation. Cela peut passer par des pauses régulières pour régénérer les ressources attentionnelles des élèves. Quand on propose une nouvelle activité aux apprenants, cela peut remobiliser leur attention à travers la nouveauté et le changement mais cela ne permettra pas de régénérer leurs ressources attentionnelles.

Il est ainsi possible de proposer deux minutes lors d’une transition entre deux activités pendant lesquelles les élèves peuvent marcher dans la salle ou en dehors, regarder par la fenêtre, faire des étirements ou encore laisser aller leur attention où ils le souhaitent. Ainsi, le réservoir attentionnel des élèves pourra se remplir de nouveau.

Pendant ces « micropauses », les élèves peuvent laisser leur esprit divaguer, sans effort requis : certains parlent d’« errance mentale ».

Ces « micropauses » peuvent être utilisées à tout moment pendant la classe ou pendant une formation dès que l’enseignant sent que les élèves fatiguent (au cours d’un exposé, en début d’après-midi, etc.). Elles sont complémentaires des récréations plus longues du matin, du déjeuner et de l’après-midi. Il peut être envisagé de proposer des « micropauses » toutes les trente minutes avant et après les récréations (toutes les heures et demie).

……………………………………………………………

Source : Réinventez vos formations avec les neurosciences de Aurélie Van Dijk (éditions ESF Sciences Humaines). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Réinventez vos formations avec les neurosciences sur Amazon, sur Decitre, sur Cultura ou sur la Fnac

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *