[Mathématiques] Le jeu de l’ascenseur pour aborder les nombres négatifs

[Mathématiques] Le jeu de l’ascenseur pour aborder les nombres négatifs

jeu nombres négatifs

Quand les élèves découvrent les nombres négatifs, on peut leur proposer le jeu de l’ascenseur car le principe de l’ascenseur représente une bonne illustration de la signification des nombres négatifs. Comme les élèves sont familiers avec le fonctionnement d’un ascenseur, ils comprennent bien que le 0 est le niveau de la terre sur laquelle ils marchent : plus ils s’élèvent au dessus du niveau de la terre, plus le chiffre sur le cadran est élevé (les étages); plus ils s’enfoncent sous le niveau de la terre, plus le chiffre sur le cadran est élevé, avec un un symbole moins “-” devant (les sous sols). Les chiffres du cadran de l’ascenseur indiquent le fonctionnement des nombres positifs et négatifs : au-dessus du rez-de-chaussée, les chiffres sont positifs (et la convention est de ne pas mettre de symbole devant ou bien d’ajouter un “+”); en dessous, les chiffres sont négatifs et précédés du symbole “-“.

Le jeu de l’ascenseur permet de manipuler les nombres positifs et négatifs et d’effectuer des additions ou soustractions.

 

Matériel :

  • Proposer à chaque joueur une feuille avec un ascenseur (voir document PDF -> jeu ascenseur nombres négatifs). Il est possible d’adapter le nombre d’étages et sous-sols en fonction du niveau des joueurs.
  • Un pion par personne
  • Deux dés de couleurs différentes : une couleur indique quand il faut monter dans les étages et l’autre quand il faut descendre
  • Un sac opaque dans lequel les dés sont introduits

Règles du jeu :

Tous les pions sont posés sur la ligne du 0 (terre). Le premier joueur tire un dé dans le sac et le lance. Selon la couleur et le nombre indiqués, le joueur monte ou descend son pion sur la grille qui matérialise l’ascenseur. Chaque joueur doit énoncer ce qu’il fait : par exemple, si un joueur était sur l’étage n°2 et que son dé lui indique de descendre de 3 étages, alors il pourra dire “Je suis au 2ème étage, je dois descendre de 3 étages, j’arrive au -1”. Après quelques coups, l’adulte pourra traduire les actions en langage mathématique (ici, 2 + (-3)= -1 ou 2-3 = -1).

Ainsi, au début du jeu, les élèves parleront d’ascenseur et d’étages puis, au fil du jeu, formuleront les calculs avec des nombres positifs et négatifs.

Le joueur qui tombe dans le gouffre doit repartir à zéro sur la terre et le gagnant est le premier à atteindre le zénith.

…………………………………….

Un jeu inspiré par Cécile B. Loupan (Tous les enfants sont doués, éditions Robert Laffont)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *