Les bienfaits de l’école en plein air : pourquoi et comment faire classe dehors ?

Les bienfaits de l’école en plein air : pourquoi et comment faire classe dehors ?

pourquoi et comment faire classe dehors

En cette période de déconfinement et de gestes de protection à l’école, de plus en plus de voix s’élèvent pour inciter à l’école dehors. Cette “école à ciel ouvert” permet non seulement de respecter les gestes barrières mais a également des atouts d’un point de vue pédagogique. Dans son livre L’école à ciel ouvert, la fondation Silvia rappelle les bienfaits de l’école en plein air à la fois pour les élèves et les enseignants. Cette manière de penser l’école hors des salles de classe s’entend au sens large : dans la cour de récréation, dans un parc municipal, dans un jardin à créer dans l’enceinte de l’école, dans un pré proche de l’école, dans une forêt qui peut être rejointe à pied ou par transport ou encore en bord d’eau.

La forme et les contenus sont facilement adaptables selon les choix et besoins des enseignants (matière scolaire à travailler, programmes du niveau…)  et selon les possibilités de sorties (d’une leçon dans la cour de l’école à des journées régulières en forêt).

Les autrices de cet ouvrage sont toutes enseignantes/ formatrices :

  • Sarah Wauquiez, enseignante en primaire et pédagogue par la nature
  • Nathalie Barras, formatrice d’adultes et travailleuse sociale
  • Martina Henzi, enseignante en primaire et membre de WWF Suisse

Les autrices n’opposent pas enseignement dans les murs et hors les murs mais les envisagent de manière complémentaire. Pour elles, le but de la pédagogie par la nature est de faire (re)vivre les différentes facettes de notre relation à la nature et de rendre possible une relation approfondie entre l’être humain et la nature : “une relation fondée sur l’attention et le respect”.

Les autrices de cet ouvrage rappellent toutes les mesures préventives et sécuritaires à prendre pour faire de l’école en plein air une expérience sûre et profitable :

  • les autorisations (inspecteur référent, Vigipirate, encadrement de la sortie, réglementation forestière…)
  • le matériel et l’équipement (trousse à pharmacie, de l’eau, les numéros d’urgence, un téléphone chargé…)
  • l’information sur les élèves (allergies, numéros des parents…)
  • les règles de la classe dans la nature (donner des règles simples et claires, les répéter, s’y tenir…)
  • la météo (vérifier la météo des jours précédents et de la journée)
  • les informations à passer aux parents (vêtements, équipement, sac à dos, lieu de la sortie…)
  • les documents pédagogiques (journal-nature pour les enseignants, déroulement des activités, journal-nature pour les enfants, les objectifs pédagogiques, les modalités d’évaluation…)

Les compétences travaillées en plein air sont nombreuses, à la fois des compétences dites “soft” (gestion du stress, capacité à faire des choix personnels, collaboration, stratégies d’adaptation, construction de savoirs interdisciplinaires prenant en compte différentes perspectives…) et dites “dures” (c’est la raison pour laquelle des activités pédagogiques en plein air sont proposées autour des matières fondamentales – langues, mathématiques, arts et musique, éducation physique et sportive, sciences…).

l-école-en plein air activités pédagogiques

Les bienfaits de l’école en plein air

L’école pratiquée régulièrement dehors a des effets bénéfiques sur le développement physique, psychique et social des enfants, sur l’efficacité des apprentissages, sur l’acquisition des compétences de l’Education à l’Environnement et de l’Education au Développement durable.

l-école-à-ciel-ouvert_activités pédagogiques

Les autrices de l’ouvrage L’école à ciel ouvert citent les principaux bienfaits de l’école en plein air :

  • les sorties dans la nature renforcent le système immunitaire et préviennent les chutes, les allergies, la myopie et les maladies cardio-vasculaires.
  • L’exercice en plein air stimule les capacités motrices et permet aux enfants d’être davantage en mouvement et d’avoir un poids corporel plus équilibré.
  • La nature améliore le bien-être et réduit le stress.
  • Les expériences dans la nature améliorent l’estime de soi, la conscience de soi et la confiance en soi.
  • Les activités pratiquées dans la nature stimulent la créativité, l’autonomie, l’autodiscipline, la concentration et les compétences langagières.
  • Être en groupe dans la nature améliore le comportement social, stimule la capacité de coopération et de communication.
  • L’apprentissage en plein air est global, riche de sens, proche de la vie quotidienne et motivant.
  • Les expériences dans la nature contribuent à un mode de vie durable.
  • Les immersions dans la nature donnent un sens à la vie et permettent de développer notre vision du monde et nos valeurs.

Les enseignants peuvent également trouver de la satisfaction dans le fait de faire classe dehors fréquemment : ils constatent qu’ils ont plus de liberté, que leur pratique s’en trouve enrichie et que l’ambiance de classe s’améliore.

…………………………………..
Source : L’école à ciel ouvert de la fondation Silvia (éditions La Salamandre). Disponible en librairie, en médiathèque ou sur internet.

Commander L’école à ciel ouvert sur Amazon, sur Decitre, sur Cultura ou sur la Fnac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *