Le cahier de réactivation : un outil de mémorisation à long terme (utile pour les révisions au collège et lycée)

Le cahier de réactivation : un outil de mémorisation à long terme (utile pour les révisions au collège et lycée)

un outil de mémorisation à long terme (utile pour les révisions au collège et lycée)

Les clés majeures d’une mémorisation efficace sont :

  • une bonne mémorisation initiale (attention en classe, codage avec plusieurs entrées) puis des reprises multiples à un rythme expansé 
  • une bonne compréhension des concepts
  • la mémorisation active ultérieure à partir de questions avec un retour immédiat sur la pertinence et la qualité des informations rappelées (mémoriser, c’est se tester, ce n’est pas relire).

Dans leur livre Les neurosciences cognitives dans la classe de Jean-Luc Berthier et collectif, les auteurs proposent un outil interdisciplinaire de mémorisation à long terme : le cahier de réactivation.

Ce cahier est basé sur une mémorisation active avec un rappel d’éléments à maîtriser à chaque début de cours au collège et au lycée. Cette mémorisation est associée à une réactivation espacée. Chaque classe dispose d’un cahier de réactivation transporté par un élève, de cours en cours.

A la fin de chaque cours, le professeur écrit dans ce cahier une ou deux questions avec leurs réponses associées (portant sur les essentiels du cours). Une ou deux questions seront choisies par le professeur de l’heure suivante : ce professeur commencera ainsi son heure en réactivant les essentiels d’une autre matière que la sienne. En début de cours, un professeur peut réactiver un essentiel du jour, de la veille, de la semaine précédente ou même du mois précédent, dans une matière qu’il a sélectionnée

Pour une mémorisation plus efficace à long terme, il est préférable que les questions soient posées plusieurs fois, en espaçant les réactivations. Dans ce cas, les dates de réactivation proposées par chaque enseignant seront notées dans une case, associées à chaque question.

cahier de réactivation outil mémorisation collège

Les essentiels sur lesquels posent les questions sont des connaissances :

  • sémantiques (=déclaratives) : définitions, propriétés, expressions de langue étrangère…
  • procédurales (=éléments de méthodes qui doivent être automatisés).

Les réponses inscrites doivent être complètes et suffisamment précises car le professeur qui posera la question d’une autre discipline ne maîtrise pas forcément la matière.

La question est posée collectivement, à la classe entière. Un temps suffisant est laissé pour que chaque élève puisse élaborer une réponse (mentalement ou sur un cahier de brouillon). Deux modalités pour rendre la réponse publique sont envisageables : le professeur donne la réponse à toute la classe et chaque élève vérifie sa propre réponse ou bien un élève est interrogé au hasard.

Ces temps de réactivations peuvent constituer un échange agréable avec les élèves car ces derniers peuvent prendre plaisir à expliquer à leurs enseignants telle ou telle connaissance apprise dans une autre discipline.

Les principaux inconvénients de cet outil sont le nécessaire travail coopératif de l’équipe enseignante d’une même classe et la difficulté à dégager du temps en début de cours pour poser les questions et en fin de cours pour le remplir.

Télécharger au format PDF : cahier de réactivation outil mémorisation collège

…………………………………………………..

Source : Les neurosciences cognitives dans la classe de Jean-Luc Berthier et collectif (éditions ESF Sciences Humaines). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Les neurosciences cognitives dans la classe sur Amazon, sur Decitre, sur Cultura ou sur la Fnac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *