3 exercices faciles pour la concentration des enfants

3 exercices faciles pour la concentration des enfants

3 exercices faciles pour la concentration

Le papillon de la concentration

Les enfants mettent les mains sur le cœur : main droite au niveau du coeur, main gauche par dessus, comme pour former un papillon. Ce papillon va devenir un guide pour la respiration. A l’inspiration, le papillon ouvre les ailes (les mains s’écartent). A l’expiration, l’enfant souffle et les mains reviennent en place l’une sur l’autre au niveau du coeur.

Le mouvement des mains doit bien monter à l’inspiration puis descendre à l’expiration.

cartes exercices concentration

Une dizaine de respirations, soit 2 minutes, sont efficaces pour un retour au calme et un état de concentration.

 

Trataka : un exercice simple inspiré du yoga

Dans la pratique du yoga, le Trataka consiste à fixer intensément et volontairement le regard sur un objet physique. Il est possible de s’inspirer de cette pratique pour favoriser un état de concentration dans le cadre scolaire ou pour les révisions.

En yoga, le Trataka est souvent pratiqué avec une bougie. Mais il est possible de choisir un autre objet de type forme géométrique. Un cercle avec un point au milieu peut être utile et efficace (facilement mobilisable et sans danger pour les plus jeunes). trataka concentration yoga

Mieux vaut toujours utiliser le même objet pour cet type d’exercice de concentration. Avec une bougie, la flamme produit une sorte d’effet hypnotique pour une concentration agréable.

En yoga, la pratique de Trataka permet de réduire les impulsions nerveuses, de ne pas dépenser de l’énergie inutilement (sollicitations des sens, ruminations mentales…) et de se recentrer sur l’intérieur.

La pratique pour la concentration est assez simple :

  • s’asseoir confortablement sur une chaise : pieds à plat, dos droit, coudes sur la table
  • suivre la respiration (sentir l’air entrer dans les narine et soulever la cage thoracique à l’inspiration; sentir la cage thoracique se baisser et l’air sortir par les narines à l’expiration; recommencer trois fois)
  • placer l’objet à 50-60 cm au niveau des yeux (pour le cas d’un cercle avec un point à l’intérieur, placer la feuille en hauteur face à soi)
  • rester aussi immobile que possible
  • porter toute l’attention à l’objet
  • fixer l’objet aussi longtemps que possible sans cligner les yeux (commencer par 30 secondes). Si la vue se brouille, ré-ajuster la vision et suivre le rythme de la respiration tranquillement
  • fermer les yeux : l’image de l’objet (flamme de la bougie ou cercle) devrait persister
  • faire durer cette image mentale le plus longtemps possible. Quand l’image s’efface, l’état mental est favorable à la concentration.

Cet exercice de concentration devient de plus en plus efficace avec de l’entrainement.

 

Zentangle : une ressource pour la concentration des enfants

zentangle concentration enfants

Dans son livre Apprendre à se concentrer ,Florence Millot rappelle que, quand un enfant dessine, toute son attention est focalisée sur l’acte de dessiner. Pendant ce temps-là, il ne pense pas à autre chose : il est en pleine conscience. Au delà du fait que l’acte graphique soit agréable à travers l’expérience du flow, ce type de tâche en pleine conscience entraîne l’esprit à se fixer.

Le Zentangle est justement une activité qui permet à l’esprit de se rcentrer. Zen signifie “méditation/ tranquillité” et tangle “enchevêtrement”. Le Zentangle est une activité de relaxation à base de coloriages répétitifs consistant à tracer des motifs et des formes dans des zones délimitées d’une feuille de papier. L’objectif de la répétition des mêmes motifs est d’aider l’enfant à lâcher ses pensées et à se recentrer. En effet, il n’y a ni résultat ni performance à atteindre, juste le plaisir de se laisser guider par l’inspiration.

Par ailleurs, cette activité a également un effet sur la confiance en soi car l’enfant fait appel à sa créativité, à ses propres idées et n’implique ni comparaison ni technique graphique.

Le Zentangle n’est pas synonyme de gribouillage car il demande de la concentration pour bien répéter les formes et motifs à l’identique.

Les enfants peuvent se mettre au Zentangle facilement et en faire un outil de concentration. Il suffit d’une feuille de papier blanc et d’un feutre noir à point fine (ou d’une autre couleur en évitant le rouge de préférence).

Pour démarrer, l’enfant délimite des zones sur sa feuille en traçant des formes larges avec des lignes courbes qui se croisent dans tous les sens, sans réfléchir.

Puis il remplit chaque zone avec des motifs abstraits de son choix : lignes, carrés, triangles, points, zigzags, tirets, mélange de plusieurs formes… L’enfant peut dessiner tout ce qui lui passe par la tête, du moment que le motif est répété à l’identique dans chaque case délimitée au préalable.

La création d’un Zentangle ne prend que quelques minutes et peut être proposée à un enfant qui n’arrive pas à se concentrer (avant un devoir surveillé, avant ou pendant les devoirs, à l’étude…).

……………………………………………..

Pour aller plus loin :

Apprendre à se concentrer : + de 50 jeux bienveillants pour l’aider à se canaliser de Florence Millot (éditions Hatier)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *