Collège : apprendre efficacement des leçons en histoire-géographie

Collège : se raconter des histoires pour apprendre des leçons en Histoire

apprendre des leçons en histoire-géographie

L’importance de l’évocation mentale

Un collégien sera plus efficace s’il prend l’habitude de s’arrêter fréquemment au cours d’une lecture pour évoquer la scène lue, comme si un écran se trouvait dans sa tête. Evoquer signifie faire vivre l’histoire ou les consignes dans l’imagination, à partir de ce qui a été compris. Pour mettre dans sa tête, un élève peut se fabriquer des images (fixes ou animées), se décrire la scène (avec des mots entendus ou ses propres mots), imaginer un schéma à partir des informations de la leçon.

Par exemple, si une question porte sur la présence et l’utilité d’un port dans une ville, l’élève peut s’arrêter et réfléchir au sens de ce mot : où at-il déjà rencontré un port (dans des reportages, dans des livres ou BD, dans sa vie parce que il a pris un ferry ou qu’il est passé devant un port fluvial en voiture) ? Qu’est-ce qu’il voit comme images ou film dans sa tête (le débarquement de marchandises, l’embarquement de passagers, le départ du Titanic, la pollution des containers…) ? Qu’est-ce qu’il se dit ou entend (une sirène de paquebot, des cris de marins, des mouettes…) ? Que déduit-il de ces informations sur le lieu choisi pour construire un port et son utilité ?

Mode d’emploi pour apprendre des leçons en Histoire au collège

On peut proposer un mode d’emploi aux collégiens pour apprendre des leçons en Histoire :

  • S’arrêter fréquemment dans la lecture de la leçon, pour prendre le temps d’évoquer la scène lue. L’élève peut s’arrêter à chaque phrase ou chaque paragraphe. Imaginer la scène et se donner 30 secondes au moins à chaque paragraphe ou phrase. S’imprègne de ce qu’il voit, de ce qu’il entend dans sa tête.
  • Se poser des questions pour s’assurer d’avoir bien compris ce qu’il vient de lire, chercher des exemples et imaginer. Par exemple, au sujet d’une leçon sur les humains au Néolithique :
    • Qu’est-ce que fait un agriculteur ? Si j’étais un homme du Néolithioque, à quoi ressembleraient mes journées ?
    • Quelle est la différence entre nomade et sédentaire ? Est-ce que je connais des peuples nomades, croisés dans des lectures, des films ou des reportages ?

Utiliser des moyens mnémotechniques 

Dessiner ou créer des schémas pour accompagner les images mentales renforce la mémorisation. Par exemple, pour retenir la chronologie des grandes découvertes de la Renaissance, un élève peut imaginer une frise chronologique avec chaque date importante et les noms des explorateurs. Pour différencier chaque découverte, il leur associera une couleur différente, une illustration personnelle et un moyen mnémotechnique. Chaque découverte sera visualisée une par une, puis l’image globale pour les retenir dans l’ordre chronologique.

apprendre leçon histoire géo collège

Conseils pour les études de documents en histoire-géographie

Pour les études de document en histoire géographie, on peut conseiller aux élèves de repérer les verbes et mots importants de la question afin de saisir les attentes du professeur. Les collégiens peuvent créer leurs propres codes pour repérer les informations essentielles d’une consigne.

Par exemple :

  • surligner les verbes d’action (décrire, argumenter, lister, expliquer…) pour comprendre ce que tu dois faire;
  • entourer les informations utiles présentes dans l’énoncé pour savoir ce que tu cherches exactement et où;
  • souligner de couleurs différentes les informations utiles dans les documents ;
  • chercher la définition des mots que tu ne connais pas.

Les élèves gagneront en efficacité s’ils prennent bien le temps de reformuler la question avec leurs propres mots et de bien définir la méthode qu’ils doivent employer selon les verbes présents dans la consigne :

  • décrire, c’est mettre en mots ce qu’on voit et donner les caractéristiques ;
  • résumer, c’est nommer les idées principales sans les détails ;
  • expliquer, c’est donner les raisons ;
  • illustrer, c’est donner des exemples ;
  • argumenter, c’est donner son avis avec des justifications.

Souvent, les élèves ne pensent pas à lire le titre du document, sa légende et à prendre des informations dans les illustrations. Pourtant, il n’y a jamais de piège dans les études de documents. Toutes les informations demandées sont présentes mais, parfois, elles sont dans le titre ou la légende, pas toujours à l’intérieur du texte ou dans la photo.

………………………………….

Pour aller plus loin :

Géographie : technique pour mémoriser une carte et ses éléments (fleuves, capitales, départements…)

Un petit dessin pour être imbattable en histoire de France : un livre pour apprendre les dates à l’école

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *