Le feu tricolore : un outil pour trouver des solutions aux problèmes (non violence, résilience, persévérance)

Le feu tricolore : un outil pour trouver des solutions aux problèmes (non violence, résilience, persévérance)

feu tricolore résolution de problème

Dès que les enfants ressentent une émotion forte et désagréable, on peut les amener à voir dans cette émotion un signal qui fournit une information sur ce dont ils ont besoin. La première chose à faire est alors une pause pour nommer l’émotion et éviter qu’elle ne déborde en violence ou en effondrement.

C’est l’objet de cette affiche du feu tricolore qui peut être proposée à des enfants dès 7 ans pour trouver des solutions aux problèmes relationnels qu’ils rencontrent.

 

Au feu rouge, les enfants sont invités à respirer profondément (autant de fois que nécessaire), à parler (à eux-mêmes ou à quelqu’un d’autre) du problème et à formuler avec des mots ce que ce problème leur inspire.

En amont et en parallèle, des jeux autour des émotions et des activités d’éducation émotionnelle auront permis aux enfants d’acquérir le vocabulaire des sensations et des émotions. 

 

Au feu orange, les enfants sont invités à chercher plusieurs solutions au problème. Les enfants se mettront à la place des autres personnes impliquées afin de chercher la meilleure solution pour tous. Il est important ici d’intégrer une notion d’éthique non violente lors de la présentation de cet outil aux enfants : sachant que l’objectif prioritaire est de s’entendre (sans forcément être des amis) et de ne pas se faire de mal, que feriez-vous pour régler le problème ?

En amont et en parallèle, des jeux de rôles et des petites histoires autour de l’empathie auront permis aux enfants d’acquérir la faculté de se décentrer et de prendre les émotions des autres en compte. 

 

Au feu vert, les enfants peuvent passer à l’action. Le retour sur expérience peut être différé mais il est important de rappeler aux enfants de réfléchir plus tard (le soir par exemple) aux conditions qui ont permis à une solution de fonctionner ou aux obstacles qui ont fait échouer la solution choisie.

 

Dans le cadre d’une école, ces affiches du feu tricolore peuvent être placées à divers endroits : en classe, dans les casiers, sur les portes de la cour de récréation, à la cantine. Il est même possible d’installer des cônes de signalisation orange à différents endroits de la cour sur lesquels seront accrochés des feux de signalisation. Les adultes indiqueront aux enfants que, lorsqu’ils sont énervés, ils peuvent se mettre à côté d’un cône et que personne ne viendra les déranger puisque cela signifie qu’ils réfléchissent à une manière non violente de résoudre leur problème.

Les adultes peuvent également recourir à l’affiche des feux de signalisation dans le cas où les enfants n’arrivent pas à s’auto réguler (avec les plus jeunes notamment ou quand le conflit concerne un groupe important). L’adulte peut dire : “Commençons par le feu rouge parce que, apparemment, on a gros problème ici. Nous avons besoin d’une pause.” Puis : “Passons au feu orange. D’abord, tu parles et c’est lui/ elle qui écoute. Ensuite, c’est lui/ elle qui parle et toi qui écoutes.”. Et enfin : “Au feu vert, on trouve ensemble une solution qui convient à tout le monde. On en choisit une et on la met en oeuvre.”

Télécharger l’affiche du feu tricolore au format PDF pour impression : feu tricolore résolution de problème 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *