Technique de lecture d’un texte dense pour comprendre, assimiler et mémoriser son contenu

Technique de lecture d’un texte dense pour comprendre, assimiler et mémoriser son contenu

Technique lecture texte dense comprendre mémoriser son contenu

Lire pour apprendre demande des efforts car la stimulation que nous percevons provient uniquement des mots eux-mêmes. Ce constat souligne et confirme l’importance de l’intérêt pour le texte lu et de la motivation intrinsèque.

Mais comment lire un texte dense pour comprendre et retenir les données de son contenu quel qu’en soit le sujet ?

Dominic O’Brien, huit fois champion du monde de mémoire, rappelle deux principes importants pour une lecture efficace : préparer la lecture en amont et lire de manière active. Ces deux principes reposent sur le fait de donner une direction à la lecture.

Dominic O’Brien propose une stratégie de lecture globale pour comprendre, assimiler et mémoriser le contenu d’un texte dense :

En amont et en fonction du thème et des besoins, dresser une liste de 3 à 5 questions auxquelles les réponses sont supposément dans le texte. En procédant ainsi, la lecture sera active puisque le cerveau sera à la recherche d’éléments précis. Ces objectifs clairs donnent une direction aux efforts.

Consulter le sommaire du livre/ magazine, les titres ou premiers mots de chaque paragraphe afin de savoir où trouver les informations essentielles.

En présence d’un index ou glossaire à la fin du livre, noter les numéros de pages faisant référence aux informations utiles pour répondre aux questions conçues précédemment.

En fonction de la table des matières et de l’index, se concentrer sur les pages identifiées comme utiles pour répondre aux questions.

Chaque paragraphe est généralement construit autour d’une idée principale qui résume son idée principale. Les mots importants sont parfois en gras, sont répétés plusieurs fois, font parfois l’objet d’un encadré ou sont illustrés par des éléments sous formes de listes. Porter l’attention sur ces éléments qui indiquent visuellement des informations importantes.

Retrouver la logique de l’argumentaire et la structure sous jacente (titres, sous titres, sous parties), quitte à les reformuler ou les créer de toutes pièces s’ils ne sont pas explicitement écrits.

Dessiner une carte mentale personnelle (en faisant un brouillon pour se donner la liberté d’organiser et réorganiser les informations ) :

il est possible de placer le thème au centre de la carte mentale et chaque branche correspond à la réponse à une question, les sous branches correspondant à des idées principales et/ ou des titres, sous titres…

il est également possible, selon la densité des informations, de faire une carte mentale par question (chaque carte sera donc une réponse à une des questions formulées avant la lecture du texte)

Exemple de construction de carte mentale

 

Cette manière de procéder permet non seulement de mieux comprendre ce qui est lu (à travers l’identification de la structure sous jacente à partir de questions auxquelles répondre ) mais aussi de mémoriser plus facilement les informations (du faire d’une démarche à la fois active et personnelle).

…………………………………………………..

Source : Stimulez les fabuleux pouvoirs de votre mémoire de Dominic O’Brien (éditions Leduc S.)

Commander Stimulez les fabuleux pouvoirs de votre mémoire sur Amazon ou sur Decitre.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *