livres leçons de choses sciences enfants

Petites leçons de choses : classique et efficace pour enseigner les sciences aux enfants

Petites leçons de choses : classique et efficace pour enseigner les sciences aux enfants

Présentation

petites-lecons-de-choses

 

La leçon de choses est un moyen classique et efficace d’enseigner les sciences aux enfants : à partir de l’observation d’objets du quotidien, ils apprennent à reproduire des schémas, à faire des expériences, à nommer, distinguer, classer, réfléchir…

 

Petites leçons de choses de Jean-Pierre Picandet (éditions La Librairie des Ecoles) comporte :

  • 70 leçons de choses inspirées des objets de la vie de tous les jours
  • des planches de dessins réalistes pour s’entraîner à observer et à réfléchir
  • plus de 200 expériences à réaliser seul ou avec l’aide d’un adulte

gland-lecon-de-choses

Les points forts

L’observation et la manipulation proposées : les apprentissages partent du concret. Les leçons de choses du livre reposent toujours sur trois principes simples :

  1. la présentation d’objets concrets,
  2. la sollicitation des cinq sens pour toucher, sentir, remarquer les caractéristiques, comparer avec ce qui est déjà connu,
  3. l’observation attentive pour décrire et nommer.

leçons de choses

Les leçons de choses portent sur des “choses” du quotidien, apportent des réponses aux questions que les enfants se posent sur leur entourage proche :

  • des objets familiers (crayons, feuille de papier, craies, plâtre…)
  • des animaux de l’entourage (abeilles, escargots, poissons…)
  • des fleurs, des plantes et des arbres de l’environnement proche (noisettes, champignons, tilleul, blé, houx…)
  • des aliments présents dans la cuisine ou au marché (orange, oignon, beurre, pain, miel, noix…)
  • des éléments naturels (les différents états de l’eau, le sable, l’argile, la laine…)
  • le corps humain (le squelette, le sang, la peau, les dents…)

leçons de choses enfants

De nombreuses expériences sont décrites pour inviter les enfants à expérimenter et découvrir les propriétés ou les usages de certains matériaux, de certains aliments (ex : le sucre peut être écrasé, chauffé, dissous dans l’eau).

La mise en page est agréable et richement illustrée.

livre de sciences enfants

Le texte est pertinent et dit juste ce qu’il faut (ni trop, ni trop peu). On y parle nervure, rameau, isolant thermique, gypse, cardage, condensation…

Ma fille s’est vraiment appropriée ce livre et aime le feuilleter. Certaines expériences nécessitent la présence d’un adulte et c’est l’occasion de faire des sciences ensemble.

Dès 6 ans. Un livre utilisé par des nombreuses familles pratiquant l’instruction en famille pour les sciences et la découverte du monde.

……………………………………………………………………………………………………………………….

Petites leçons de choses de Jean-Pierre Picandet (éditions La Librairie des Ecoles) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Petites leçons de choses sur Amazon.

Enregistrer

rôle livre développement bébé

L’immense rôle des livres et de la lecture sur le développement des tout-petits

L’immense rôle des livres et de la lecture sur le développement des tout-petits

Dans cette vidéo de la fédération Wallonie-Bruxelles, Jeanne Ashbé, auteur jeunesse, nous livre ses réflexions sur le rôle des livres dans le développement des tout-petits. Il est essentiel de lire des livres aux bébés dès leur plus jeune âge : ces moments de lecture partagés sont de véritables cadeaux pour la vie !

Le livre et les tout petits from Cinémathèque FWB.

Pour Jeanne Ashbé, c’est d’abord la musique de la langue qui attire l’oreille d’un tout petit. Elle est convaincue que les bébés entrent dans les livres par les oreilles plus que par les yeux, par les sons plus que par les images.

Il arrive souvent qu’on ne lise pas le texte d’un livre aux bébés parce qu’on pense que c’est inutile vu qu’ils n’en comprennent pas le sens. Pourtant, on n’a pas attendu qu’ils comprennent avant de leur parler. L’accès aux livres ne doit donc pas dépendre du niveau de langage d’un enfant.

2 grands avantages au fait de lire des livres aux bébés

Jeanne Ashbé voit deux grands avantages dans le fait de lire des livres aux bébés :

  1. la musique que fait la langue;
  2. le fait que le bébé va pouvoir retrouver de lecture en lecture une séquence de langage structurent l’esprit des tout petits.

L’important est de suivre l’enfant et son intérêt, pas de vouloir lire l’histoire en entier à tout prix. C’est à ce moment là que le petit enfant fait du sens avec le livre qu’on lui raconte.

Lire c’est faire du sens, ce n’est pas faire du son. Mais on ne sait pas l’histoire que eux se racontent ! – Jeanne Ashbé

Comment lire des livres avec les bébés ?

L’auteure conseille de suivre les enfants par les chemins où ils veulent aller puis de revenir au texte lu, comme il est écrit, sans chercher à remplacer ou à traduire les mots trop difficiles.

Le temps des bébés, c’est le temps de la lenteur. Avec un tout petit, lire un livre, cela peut être lire la même page pendant des semaines. – Jeanne Ashbé

Les enfants ont besoin de mouvement pour que l’histoire vienne jusqu’à eux. Le début du langage est syllabique et les livres syllabiques ou par onomatopées participent à construire le langage des bébés.

Un tout petit enfant fait du sens avec tout ce qui lui est proposé. Même si on ne comprend pas ce qu’un enfant perçoit, il fait son petit chemin avec une énergie et une activité exploratoires, extrêmement subtiles et actives. Les livres peuvent être des compagnons de ce chemin.

Cela vaut la peine de ne pas tout de suite refermer un livre qu’on vient de lire à un enfant pour lui laisser le temps de dire “encore”

Choisissez en librairie, en bibliothèque des livres écrits pour les enfants avec une musique de la langue qui vous donne envie de le partager avec votre votre enfant. Lisez-le avec votre coeur ! – Jeanne Ashbé

 

Pour aller plus loin : Quels livres à quel âge ? Une petite sélection de livres pour enfants

one mole digging a hole livre anglais enfants

One mole digging a hole : un livre pour apprendre le nom des nombres et des mots courants en anglais

One mole digging a hole : un livre pour apprendre le nom des nombres et des mots courants en anglais

Présentation

livre-apprendre-anglais-enfant-6-ansDans cet album écrit par l’auteure du célèbre Gruffalo, différentes sortes d’animaux s’occupent du jardin. Une taupe creuse un trou, deux serpents passent le râteau…

Tous les animaux donnent un coup de main pour le jardinage jusqu’à ce que la journée se finisse par un bain de soleil bien mérité !

 

Les points forts

Chaque double page propose à gauche un texte court et une grande illustration. Le texte est construit de manière à amener les chiffres de façon croissante de 1 à 10. On y retrouve les nombres écrits en chiffres et en lettres en anglais. Les illustrations permettent de compter pour bien associer le nombre à la quantité correspondante.

livre apprendre anglais enfant

Le texte se construit autour de 3 axes :

  • le chiffre (la quantité d’animaux qui effectuent une action dans le jardin)
  • le nom d’un animal
  • une action et des noms lié au champ lexical du jardin (garden rakes, garden hose, trees…)

Les illustrations à la fois colorées et explicites pour les enfants permettent aux enfants de retrouver la quantité annoncée dans le texte, les animaux ainsi que l’action. Les mots prennent ainsi tout leur sens.

Cet album est d’une grande richesse phonétique et phonologique car le texte propose systématiquement des rimes : mole/hole, bees/trees…Les noms des animaux ne sont pas forcément les plus courants (corbeau, perroquet, cigogne, taupe) mais seront facilement assimilés grâce aux illustrations et aux rimes.

one mole digging a hole

L’illustration de fin permet de travailler sur le vocabulaire car tous les animaux y sont regroupés. On pourra par exemple demander en anglais aux enfants de monter les serpents, de compter les renards, de dire ce que faisaient les grenouilles…

livre en anglais pour les enfants

Un album qu’on peut proposer à partir de 6 ans (cycle 2).

……………………………………………………………………………………………………….
One Mole Digging a Hole de Julia Donaldson et Nick Sharratt (éditions Macmillan Children’s Books) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander One Mole Digging a Hole sur Amazon.

lire-et-ecrire

Lire et écrire : un support précieux pour les enfants qui se demandent à quoi ça sert d’apprendre à lire (et même ceux qui n’aiment pas lire)

Lire et écrire : un support précieux pour les enfants qui se demandent à quoi ça sert d’apprendre à lire (et même ceux qui n’aiment pas lire)

lire et écrire

Je suis tombée par hasard sur le livre Lire et écrire (de la collection Mes p’tites questions).

Je travaille avec des enfants en difficulté d’apprentissage et je me suis dit que ce livre pourrait être un moyen de les aider à prendre plaisir à lire.

 

Ce livre répond à des questions comme

  • Qui a inventé l’écriture ?
  • Lire et écrire, ça sert à quoi ?
  • Peut-on vivre sans savoir lire et écrire ?
  • Pourquoi l’écriture des livres est-elle différente de celle des cahiers ?
  • Apprendre à lire, c’est facile ?
  • C’est grave si je n’aime pas trop lire ?
  • Ecrire, je peux en faire un métier ?
  • Est-ce qu’on lira et écrira encore en 2050 ?

Chaque double page répond à une question grâce à des petits textes précis et abordables dès 5 ans, et des illustrations colorées.

On commence par un petit résumé de l’Histoire de l’écriture. Saviez-vous que c’est aux marchands que l’on doit l’invention de l’écriture ? Ils en ont eu besoin pour tenir leurs comptes. La première forme d’écriture s’appelait l’écriture cunéiforme. Mais avant l’écriture, les hommes préhistoriques laissaient quand même des traces sous forme de dessins ou de gravures.

enfant qui n aime pas lire

 

Les enfants découvriront également dans ce livre l’histoire de l’imprimerie et du premier livre, ils apprendront qu’ils existent de nombreux alphabets et que l’écriture chinoise comporte plus de 3000 signes, que les aveugles peuvent aussi lire grâce au Braille et qu’à l’origine, l’écriture était étroitement liée à la religion.

La lecture et l’écriture sont abordées sous une forme à la fois utilitaire et plaisir : lire permet d’apprendre plein de nouvelles choses, de mieux connaître le passé, de se souvenir d’informations qu’il est difficile de garder en mémoire, de trouver des informations dont on a besoin… mais lire, c’est aussi accéder à des mondes imaginaires !

lire et écrire à quoi ça sert

 

On peut vivre sans lire ni écrire mais cela rend la vie beaucoup plus difficile. Savoir lire et écrire rend plus libre, moins dépendant des autres.

La question de l’écriture attachée qui pose tant de problèmes à de nombreux enfants y est abordée : l’écriture en attaché permet d’écrire plus vite car le geste de la main ne s’arrête pas après chaque lettre.

On y explique aussi que chaque enfant a son rythme pour apprendre à lire : autour de 6/7 ans, la plupart des enfants savent lire et d’autres ont besoin de plus de temps pour y parvenir. Il n’est jamais trop tard pour apprendre ! En revanche, la lecture demande de l’entraînement : plus on lit et plus on devient un bon lecteur. Le mieux pour apprendre à lire, c’est encore d’en avoir envie !

Une fois qu’on sait déchiffrer, il nous reste à comprendre le sens de ce qu’on vient de lire : cela demande de l’attention pour retenir les idées.

Quoiqu’il en soit, ce qui compte est qu’on sache lire. On n’est pas obligé d’aimer la lecture car chacun a ses goûts… mais peut-être que ce n’est qu’une question d’environnement ou de choix :-). L’envie et le goût de lire peuvent naître à tout moment. Il suffit parfois de tomber sur le bon livre pour avoir le déclic.

lire et écrire enfants

 

Lire et écrire sont des acquis pour la vie : même si les formes de lecture et d’écriture vont probablement changer dans le futur, elles seront toujours présentes. Mais sous quelles formes ? Le livre se termine sur cette interrogation : une bonne manière d’enclencher le dialogue avec les enfants !

Les points forts :

  • la partie historique
  • l’ouverture sur le monde (les hiéroglyphes, l’écriture chinoise, le Braille, l’abandon de l’écriture attaché dans certains pays)
  • la bienveillance (chacun va à son rythme, parfois il suffit de tomber sur le bon livre pour prendre plaisir à lire)
  • les questionnements sur l’évolution de l’écriture et de la lecture dans le futur (faut-il s’inquiéter ou se réjouir des nouvelles technologies comme la tablette ?)

…………………………………………………………………………………..

Lire et écrire est disponible en médiathèque, chez votre libraire et sur internet. Pour les enfants dès 5 ans.

Commander Lire et écrire sur Amazon.

 

livre corps humain enfants

Un livre pour que les enfants découvrent en 3D comment le corps humain fonctionne

Un livre pour que les enfants découvrent en 3D comment le corps humain fonctionne

Présentation de l’éditeur

Plongez à l’intérieur du corps humain et des fonctions qui l’animent.

Découvrez comment nous pensons à la vitesse de l’éclair, comment les globules combattent les maladies, comment le nez détecte 10 000 odeurs différentes, et la façon dont le coeur bat des milliards de fois tout au long de notre vie.

Les quatre scènes pop-up révèlent, d’une manière unique et spectaculaire, les rouages cachés du corps humain.

Des légendes détaillées, des illustrations en relief et des photos spectaculaires… passionnant !

A partir de 5 ans.

 

J’ai aimé

Quand nous avons reçu ce livre, ma fille s’est jetée dessus ! Elle avant invité une amie ce jour-là et je les entendais se demander : “il est où le foie ?”, “t’as vu les poumons ?”, “ça, c’est le coeur”. Autant dire que ce livre leur a beaucoup plu !

 

livre corps humain enfant

 

Le livre aborde les cinq sens, le fonctionnement du cerveau, les os et les muscles, la respiration et la circulation sanguine, le coeur et les poumons, la digestion et la croissance.

 

livre scientifique pour enfant

 

J’ai beaucoup aimé :

  • les scènes pop up qui permettent de voir “en vrai” (ou presque) les rouages du corps humain,
  • les illustrations anatomiques précises et détaillées,
  • les légendes et les explications fournies et complètes tout en restant accessibles,
  • les photographies scientifiques en gros plan.

livre sur le corps humain pour les enfants

Le corps humain est un vrai livre scientifique qui prend les enfants au sérieux. Les illustrations sont réalistes, les explications sont vulgarisées mais précises.

Ce livre reproduit la réalité de façon particulièrement pédagogique. L’auteure, Caroline Harris, a consulté un docteur à l’Ecole de Médecin de l’Université de Birmingham pour s’assurer de l’exactitude des informations et des dessins proposés.

la-digestion-livre-corps-humain

Un livre présenté par le magazine Science et Vie.

…………………………………………………………………………

Le corps humain de Caroline Harris (éditions Millepages) est disponible en librairie, sur le site Science et Vie ou sur les sites de ecommerce.

Commander Le corps humain sur Amazon.

living-book-pedagogie-charlotte-mason

LECTURE : le concept de “livres vivants” (ou living books de la pédagogie Charlotte Mason)

LECTURE : l’importance du choix des livres avec le concept de “livres vivants” (ou living books de Charlotte Mason)

A l’approche des fêtes de fin d’année, j’avais envie de vous parler du concept de “livres vivants” (ou living book) tels qu’envisagés dans la pédagogie Charlotte Mason. Cela pourra vous donner plein de bonnes idées de cadeaux :-).

Ce concept propose de choisir avec minutie les livres proposés aux enfants afin de nourrir leur esprit et de leur insuffler une étincelle de plaisir, d’imaginaire.

 

Pourquoi les livres sont importants ?

La pédagogie Mason insite sur les idées : les esprits des enfants ont besoin de nourriture sous forme d’idées.

Notre travail d’éducateur est d’exposer l’enfant à un maximum de belles et grandes idées : il a besoin d’une grande quantité de matière noble pour bâtir sa propre vie. (source La pédagogie Charlotte Mason par Laura Laffon)

 

Charlotte Mason estime qu’un des grands rôles de l’éducateur est de mettre à disposition des enfants des sources d’inspiration et de toujours veiller à ce que l’enfant soit entouré de belles idées nobles et inspirantes.

Pour elle, l’enfant a besoin de livres vivants en abondance. Ils sont vitaux pour le développement de sa vie intellectuelle car la vie intellectuelle a besoin d’idées vivantes

Or les histoires prévisibles, les listes, les résumés ne nourrissent pas l’esprit. Les meilleurs livres, poèmes et chefs d’oeuvre sont ceux qui créent la surprise chez celui qui les découvre.

Dans la pédagogie Mason, il est primordial d’immerger les enfants dans un bain d’excellents exemples de nature, de vie, d’amour, d’héroïsme… et de les laisser piocher ce qu’ils veulent. Leurs esprits sont indépendants, ils feront leur propre sélection parmi ce qu’on leur propose.

L’enfant doit avoir à sa disposition en grande quantité :

  • des livres de fiction, de poésie, de voyages, d’aventure, de récits historiques et de biographies stimulantes,
  • des livres avec des idées vivantes, pour nourrir l’esprit,
  • des idées nobles, qui placent le devoir comme une belle valeur et la nature comme quelque chose d’omniprésent,
  • des idées toujours exaltantes dans tous les domaines d’étude : géographie, grammaire, histoire, astronomie…

 

Quand les enfants ont compris qu’ils ont le devoir de faire les bons choix, alors leur éducation morale est sécurisée. La littérature héroïque, les récits d’aventure, les biographies regorgent d’exemples de personnes au comportement noble.

On ignore totalement ce qui allumera la flamme intérieure d’un enfant. C’est la raison pour laquelle nous devons leur proposer en quantité de beaux livres : ce n’est qu’avec une profusion de choix qu’ils pourront trouver des livres qui leur parlent. Nous ne devons pas seulement être généreux sur la quantité de beaux livres et sur la variété des leçons : nous devons aussi être attentifs à élever les enfants au contact de tous les aspects de la vie. (source La pédagogie Charlotte Mason par Laura Laffon)

 

Qu’est-ce qu’un livre vivant (ou living book) ?

Les livres vivants (ou living books) sont des ouvrages extrêmement bien rédigés et beaux. Ils sont écrits par des auteurs passionnés.

Leur contenu peut couvrir différents aspects : enseignement sur la vie, sur la nature, sur les valeurs morales, sur le dépassement de soi et l’héroïsme. Les livres vivants peuvent même aborder les mathématiques, la géographie ou les sciences. Pour en avoir une idée, je vous invite à découvrir cette liste.

Ils apportent des connaissances de manière intéressante et engagée. Ce ne sont pas des ouvrages secs, ils doivent déclencher des étincelles dans l’esprit des enfants.

Les livres vivants ont une “âme” et marquent l’esprit positivement, ils provoquent des émotions, ils transportent, ils rendent les choses vivantes.

living books mason

Comment choisir un livre dans la pédagogie Charlotte Mason ?

Laura Laffon nous donne plusieurs conseils :

  • Un bon livre n’est pas forcément un gros livre.
  • Les livres vivants sont écrits par un auteur passionné par le sujet.
  • Un livre vivant est agréable à lire, ce n’est pas une corvée mais un plaisir pour l’enfant.
  • Un livre vivant est inspirant : “les idées qui s’y trouvent doivent provoquer de petits impacts agréables” sur l’esprit des enfants

Vous retrouverez sur le blog de Laura Laffon une liste de livres vivants en français qu’elle a sélectionnés selon ces critères (et classés par âge) : ici.

Parmi eux, on trouve des classiques et des moins classiques. Vous en connaîtrez certains, d’autres seront de belles découvertes :-).

…………………………………………………………………………………………….

Pour découvrir la pédagogie Charlotte Mason, je vous conseille la lecture du livre de Laura Laffon : La pédagogie Charlotte Mason.

Commander La pédagogie Charlotte Mason sur Amazon.

 

 

 

 

 

Enregistrer

livre-raconter-histoire-aux-enfants

Brève histoire du monde : un livre sérieux pour raconter l’Histoire aux enfants

Brève histoire du monde : un livre sérieux pour raconter l’Histoire aux enfants de manière passionnée, vivante et incarnée

brève histoire du mondeBrève histoire du monde réalise le tour de force de raconter en 300 pages l’histoire du monde à tous les publics, à commencer par celui des grands enfants. Gageure réussie !

Ernst Gombrich s’adresse aux lecteurs en les tutoyant, comme un grand frère parlerait à ses cadets. Il part du principe que ceux-ci savent réfléchir par eux-mêmes et ne les encombre pas d’explications simplistes inutiles.

Dès qu’il le peut, il présente des personnages historiques représentatifs de leur temps et, surtout, il raconte les faits dans leur continuité, comme s’il ne s’arrêtait pas de parler, insufflant ainsi au récit un sens du rapprochement et de la contemporanéité des événements de l’histoire.

Un ouvrage formidable pour se familiariser avec une matière parfois aride.

Brève Histoire du Monde est un ouvrage qui date de 1935 et que l’auteur a remis à jour en 1998.

brève histoire du monde

Brève histoire du monde est un beau livre, bien écrit, rédigé par un auteur passionné. Sa lecture nourrit les enfants intellectuellement et leur apporte des connaissances appropriées. Ce livre a un vrai impact positif sur l’esprit des enfants, sur leur compréhension de l’Histoire, racontée de manière passionnée, vivante et incarnée.

Le premier chapitre invite les enfants à se représenter le temps avec plusieurs métaphores. “On s’enfonce dans le temps exactement comme dans le jeu des miroirs. Là non plus, on n’arrive jamais au commencement des temps car derrière chaque commencement, il y a toujours un nouveau Il était une fois. C’est comme un puits qui n’aurait pas de fonds”.

Il engage aussi la réflexion des enfants : “Sais-tu combien dure une seconde ? Le temps que tu comptes très vite jusqu’à 3. Et combien durent 100 millions de secondes ? 32 ans ! A toi maintenant d’imaginer combien durent 10 00 millons d’années !”

L’auteur pose des questions aux enfants ou fait des apartés avec son avis personnel, comme des petits clins d’oeil. Il engage les enfants dans la lecture, se reprend avec humour quand il part dans de trop nombreuses explications, imagine des dialogues avec les enfants.

En voici quelques exemples :

Ça donne le tournis, ne trouves-tu pas ?

Mais sais-tu où et à partir de quand on a donné un nom à chaque jour et qui a eu l’idée de les regrouper en une semaine ?

Personnellement, du moins dans ce domaine, je donne raison aux Égyptiens.

Imagine toi une plaine infiniment vaste, traversée par ces deux fleuves.

Cette histoire est bien triste, mais je ne vois pas le rapport avec notre Histoire, vas-tu dire. Tu as raison !

 

Les textes sont d’un vocabulaire riche tout en étant accessible. Les enfants sont pris au sérieux sans jamais être perdus dans des détails trop compliqués. L’auteur a pris le parti de raconter les atrocités de notre Histoire (l’extermination de peuples autochtones à l’époque de la colonisation des Amériques, les combats des différentes guerres…). Pour lui, les enfants doivent apprendre que le fanatisme et l’intolérance peuvent transformer des hommes en barbares.

Les événements historiques suivent la chronologie, en commençant par les hommes de Néandertal , en passant par l’Egypte et ses pharaons, l’Inde et Bouddha, Rome et les Gaulois, et en finissant par la Première Guerre Mondiale. L’ouvrage a été révisé pour permettre de coller au plus près aux nouvelles découvertes scientifiques et historiques.

brève histoire du monde

 

Les illustrations sont peu nombreuses mais très réussies. On pourra accompagner la lecture de cet ouvrage d’un planisphère pour repérer les enfants à la fois dans le temps et dans l’espace.

 

Dans le dernier chapitre, l’auteur raconte la manière dont il a vécu son “petit bout d’Histoire”. Il a vécu la guerre de 14/18. Il en profite pour attirer l’attention des enfants sur le fait qu’on peut se tromper si on ne met pas en doute les informations reçues par les médias. Il reconnait qu’il a fait quelques erreurs et des oublis dans la première version de ce livre et invite les enfants à toujours faire preuve d’esprit critique.

brève histoire du monde

 

A partir de 7/8 ans (à partir du CE1/CE2).

………………………………………………………………………………

Brève histoire du monde est disponible chez votre libraire, dans votre médiathèque ou sur Internet.

Commander Brève histoire du monde sur Amazon.

sans-le-a-anti-abecedaire

Sans le A : un anti-abécédaire beau, drôle et intelligent (idéal pour le CP et le début de la lecture)

Sans le A : un anti-abécédaire beau, drôle et intelligent

sans-le-a-abecedaireSans le A écrit par Michaël Escoffier et illustré par Kris Di Giacomo est un anti-abécédaire original.

A une lettre près, le mot devient autre, une seule lettre lui manque et son sens a changé. Apprendre à lire et à écrire tout en amenant l’enfant à réfléchir entre deux éclats de rire, c’est la gageure relevée par cet époustouflant abécédaire.

Chaque lettre de l’alphabet a droit à sa double page illustrée et à l’association de deux mots : l’un avec la lettre en question, l’autre sans.

Ce qui donne par exemple :

Sans le A, la carotte fait crotte !

Sans le S, ma sirène s’appelle Irène !

sans le A l'anti abécédaire

Sans le A est idéal pour :

  • rire (… et c’est important !),
  • travailler les correspondances graphies/ sons des lettres,
  • comprendre l’importance de l’orthographe des mots pour leur sens,
  • développer le vocabulaire,
  • s’entraîner à lire (un livre à conseiller dès le CP),
  • entraîner l’enfant à trouver de nouvelles correspondances (pas avant 7/8 ans ou avec l’étayage de l’adulte car c’est plutôt difficile même pour des adultes),
  • trouver des jeux de mots originaux et drôles (un bon entrainement de la pensée divergente !),
  • pourquoi pas inviter l’enfant à illustrer ses trouvailles.

 

Je vous livre quelques trouvailles personnelles : Sans le I, mon image est transformée par un mage. Sans le T, un rat devient le dieu Ra.

Les enfants se prêtent facilement et avec plaisir à ce petit jeu !

………………………………………………………………………………………………………………………………………….

Sans le A de Michael Escoffier (éditions Kaléidoscope) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Sans le A sur Amazon.

1001-activites-ludiques-autour-du-livre

1001 activités autour du livre : un livre de référence pour les enseignants, les bibliothécaires et les parents

1001 activités autour du livre : un livre de référence pour les enseignants, les bibliothécaires et les parents

Le but de ce livre n’est pas d’apprendre à lire, mais de donner la passion du livre et de la lecture aux enfants de 2 à 8 ans et au-delà. Comment ? En jouant, en dessinant, en inventant, en parlant, en mimant… tout cela grâce aux livres.

Cet ouvrage de terrain et d’expérience est un véritable outil ludique et original pour les professionnels de l’éducation, les bibliothécaires, les animateurs et pour les parents attentifs. La plupart des activités mettent en relation adultes et enfants, parce que les livres sont avant tout des trésors à partager.

1001-activites-ludiques-autour-du-livre

1001 activités autour du livre a pour ambition de donner aux enfants de 2 à 8 ans le goût du livre et de la lecture.

Construit en entonnoir, il procède par étapes :

  • d’abord créer un climat autour des livres,
  • puis savoir choisir un «bon» livre,
  • varier les façons de le lire à l’enfant (les lieux, les moments, la voix, la posture…),
  • explorer les livres dans toute leur diversité,
  • jouer avec les images, les mots,
  • interpréter le contenu d’un livre par la voix, le corps, la musique, la peinture, etc.

Contrairement à d’autres manuels traitant de ce sujet, souvent scolaires et basés sur une sélection, toutes les activités proposées, originales et ludiques, peuvent être menées avec les livres que l’on a sous la main.

Chacune d’elles propose une démarche et un objectif très précis; mais le résultat en sera chaque fois différent, au gré de la créativité des enfants et de l’adulte qui les accompagne.

 

Comment ne pas décourager les enfants de lire ?

  • N’obligez pas votre enfant à finir systématiquement ses livres.
  • Ne lui interdisez pas les lectures « à moindre valeur ajoutée » mais laissez le lire des BD, des magazines, le dos de son paquet de céréales… Il n’y a pas de mauvaise lecture !
  • Aménagez un coin lecture/ bibliothèque agréable dans sa chambre ou la salle de jeux si vous avez la place. Quoi qu’il en soit, laissez les livres à portée de main de votre enfant, rangez les dans un endroit agréable, coloré et fonctionnel.
  • Continuez à lire des histoires régulièrement à votre enfant même quand celui-ci sait lire.

les droits du lecteur daniel pennac

Quelles activités ludiques et créatives autour du livre proposer aux enfants ?

Le livre de Philippe Brasseur propose de nombreuses activités ludiques autour du livre pour :

  • animer la lecture,
  • jouer avec les mots,
  • inventer à partir d’un livre.

Je vous livre ici quelques idées issues des 1001 activités autour du livre :

  1. Créer la carte d’identité du héros du livre (ou son arbre généalogique),
  2. Créer des mots croisés, des mots fléchés, des mots barrés à partir d’une histoire,
  3. Retrouver un livre mystérieux parmi une dizaine de livres grâce à des indices,
  4. Recréer le décor de l’histoire dans une maquette à partir de jouets ou d’objets de la nature.

Vous trouverez tous les détails de ces activités et bien d’autres toutes plus amusantes les unes que les autres dans ce livre ludique ! Tous les détails sont très concrets et peuvent être facilement réalisés à la maison ou en classe.

………………………………………………….

1001 activités autour du livre est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander 1001 activités autour du livre sur Amazon.

aider les enfants à lire

12 astuces pour aider les enfants à prendre plaisir à lire (et à faire leurs devoirs de lecture)

12 astuces pour aider les enfants à prendre plaisir à lire (et à faire leurs devoirs de lecture)

Dans le cadre de mon accompagnement scolaire auprès d’une élève de collège, j’ai été confrontée à un problème sur les devoirs de lecture. Elle avait 3 nouvelles à lire pendant les vacances de la Toussaint (soit environ une centaine de pages). Autant dire qu’elle était découragée d’avance :

  • elle lit très peu à la maison et a donc une vitesse de lecture plutôt faible; elle accroche certains mots, doit revenir en arrière. Cela lui pose donc des problèmes de compréhension et elle avait l’impression qu’elle ne pourrait jamais lire ces 100 pages en 15 jours,
  • le professeur ne leur avait pas donné d’indications sur la lecture : difficile donc pour elle de savoir quelles informations retenir, sur quels points focaliser son attention…
    • pas de projet de lecture,
    • pas d’attentes particulières (questions de compréhension ou résumé par exemple),
    • pas de résumé connu à l’avance des histoires,
    • pas d’informations sur les points communs entre les nouvelles.

 

Je lui ai donc proposé plusieurs astuces pour prendre plaisir à lire et comprendre ce qu’elle avait à lire. En voici 12 :

  • Lire à haute voix et accompagner la lecture de gestes

Lire à haute voix permet de travailler à la fois les canaux auditifs et visuels. Par ailleurs, lire à haute voix incite à plus mettre le ton, à passer en mode presque théâtral.

Accompagner la lecture de gestes pour mimer les actions des personnages (par exemple entrer dans une pièce, tourner la tête vers un autre personnages, monter dans le train…) stimule le canal kinesthésique et ancre les gestes dans le corps. On retient mieux et on comprend mieux quand on stimule plusieurs manières d’apprendre.

 

  • Se faire lire par quelqu’un

Nous avons testé cette technique ensemble et ce fut très efficace. Je lui ai lu plusieurs passages du livre en mettant le ton, en prenant mon temps, en la regardant autant que possible, en lui souriant, en faisant quelques pauses brèves.

Je lui ai ensuite demandé de reformuler l’histoire avec ses propres mots : elle n’en revenait pas d’avoir (presque) tout compris et d’être même capable de ressortir certaines phrases du livre mots pour mots.

Je l’ai donc incitée à demander à sa mère, son père, son frère, sa grand-mère de lui lire certains passages. Elle peut aussi très bien le faire avec ses copines : chacune lit quelques pages à tour de rôle.

 

  • Écouter un enregistrement de lecture

Si le livre est disponible en audio livre, pourquoi ne pas utiliser cette autre manière de découvrir un ouvrage ? Les audio livres sont en général très bien faits et l’avantage est de pouvoir mettre la lecture sur pause pour y revenir sur certains passages ou continuer la lecture plus tard.

Certains passages de livres classiques sont aussi disponibles en vidéo sur You Tube ou Daily Motion. Certaines classes de collège ou lycée qui ont travaillé une oeuvre l’ont mises en scène sous forme de vidéo (j’ai par exemple trouvé une vidéo sur la nouvelle “Celui qui voulait voir la mer” de Le Clézio réalisée par une classe de collège). Cela peut stimuler l’élève dans la poursuite de la lecture.

L’élève peut aussi s’enregistrer en train de lire ou enregistrer la personne qui lui fait la lecture pour y revenir plus tard.

 

  • Se renseigner avant sur l’histoire

Adultes, nous lisons la quatrième de couverture avant de commencer un livre, nous lisons les commentaires d’autres lecteurs ou des critiques littéraires.

Pourquoi ce serait différent pour les enfants ? Être obligé de lire un livre pour l’école ne dispense pas de s’y intéresser, de lire le résumé, de connaître l’histoire de l’auteur (pourquoi il a écrit cette histoire ? pour qui ? dans quel contexte ?), de lire l’avis d’autres lecteurs.

J’ai donc cherché plusieurs informations sur les nouvelles que mon élève avait à lire avant d’en commencer la lecture : résumé, points communs entre les trois nouvelles, avis et commentaires d’autres lecteurs, extraits populaires et significatifs.

 

  • Chercher des informations complémentaires ailleurs, sur d’autres supports

En cours de lecture ou une fois que la lecture est finie, il peut être intéressant de compléter par des informations en rapport avec le livre.

Par exemple, regarder un documentaire sur le sujet traité (un pays en particulier, une tradition, une époque…), écouter une émission de radio, se documenter sur la biographie de l’auteur, regarder l’adaptation du livre en film ou en pièce de théâtre, lire la suite…

 

  • Se donner son propre projet de lecture

Avoir un projet de lecture permet d’orienter la lecture :

  • quelles informations chercher dans le livre ?
  • quels point de repère sont importants ?
  • comment je vais pouvoir raconter l’histoire et à qui ?
  • dans quel objectif (donner envie aux autres de la lire aussi, expliquer en quoi ce livre illustre un événement historique, raconter un passage particulier…) ?

J’avais donc imprimé quelques questions de compréhension trouvées sur Internet que j’ai posées à mon élève avant de continuer la lecture. Elle savait donc sur quelles informations concentrer ses efforts de compréhension.

Mais je lui ai aussi proposé de raconter l’histoire à ses parents ou de donner envie de lire ce livre à son frère.

Partager sa lecture, ses ressentis, ses impressions, ses questions, c’est tout l’intérêt de la littérature : lire, c’est aussi l’opportunité d’interpréter et de confronter, d’enrichir, de partager, de débattre.

 

  • Lire dans des endroits divers et variés, à des heures pas nécessairement fixes

La lecture ne doit pas être associée à une corvée. Lors de la première séance de lecture que nous avons faite, nous nous sommes allongées sur son lit, pour la deuxième nous nous sommes installées au bureau. L’essentiel est que la position soit confortable et de se laisser la liberté d’en changer.

Je lui ai conseillé de lire aussi bien à la maison (dans la cuisine, au salon, dans sa chambre, sur son lit, en tailleur par terre…) qu’à l’extérieur (dans le bus, installée à la bibliothèque, dans un jardin publique, chez une copine…). On peut aussi très bien lire en marchant, dans le bus, dans une salle d’attente…

 

  • Lire en sollicitant son imagination et ses sens

Les histoires en question sont des nouvelles très descriptives, parlant de la mer, du soleil et du vent essentiellement. J’ai donc proposé à mon élève d’imaginer la chaleur du soleil sur sa joue chaque fois qu’il était mentionné, de sentir le vent dans ses cheveux, de sentir l’odeur salée de la mer, de voir dans sa tête les reflets aveuglants du soleil sur la mer.

Le recours à l’imagination permet d’ancrer ces images en mémoire, d’autant plus quand elles sont accompagnées de sensations vécues par le corps.

 

  • Dessiner ce qui a été lu

Il peut être intéressant de demander aux enfants de dessiner l’histoire. L’idée n’est pas d’avoir un dessin récapitulatif mais de proposer à l’enfant de retranscrire un univers, une interprétation propre, les éléments marquants et inspirants.

 

  • Choisir un support pour rendre compte d’une lecture

Dans le livre de Philippe Mérieu “Le plaisir d’apprendre“, une professeur de français raconte qu’elle laisse à ses élèves lycéens le choix du support pour leurs comptes-rendus de lecture :

  • un petit film,
  • un enregistrement audio,
  • une copie écrite classique,
  • le portrait d’un personnage sur le modèle d’un profil Facebook,
  • publier une critique sur un blog ou un site dédié.

 

  • Lire par ailleurs des lectures plaisir, des lectures qui plaisent personnellement

Ce qui me semble extrêmement important est de redonner le goût de la lecture aux enfants en les incitant à lire en dehors des lectures imposées par l’école. Quel que soit le support ou le thème de l’histoire, c’est en lisant que les enfants acquièrent les compétences de lecteurs : lire sans buter sur les mots, enrichir le vocabulaire, lire de plus en plus vite et de manière fluide, travailler la culture générale, comprendre des textes, adopter des projets de lecture.

BD, documentaires, livres de recette, livres avec ou sans images, magazines, livres audio, livres pour les plus jeunes ou pour les adultes ne correspondant pas à l’âge de l’enfant, peu importe : l’essentiel est de ne pas associer la lecture à une corvée scolaire !

Pour les collégiens, la lecture d’albums jeunesse peut leur redonner le goût de la lecture.

les droits du lecteur daniel pennac

  • S’entrainer à mieux comprendre ce qui est lu : un exercice ludique

Ce petit exercice est extrait du livre Explose ton score au collège. Je l’ai testé avec une élève de 4° et l’avant/ après images mentales est vraiment impressionnant.

1. Lis attentivement chacune des 10 phrases ci-dessous qui comportent toutes des comparaisons entre 2 choses. Mémorise bien qui est « le plus » ou « le moins » des deux. Imagine-toi la scène à chaque phrase. Donne toi 30 secondes à chaque phrase.

2. Une fois que c’est fait,  demande à quelqu’un de te poser les questions de la 2° partie, où tu devras justement t’aider de ce que tu auras retenu dans la 1° partie.

 

PHRASES :

– Le guépard court plus vite que la gazelle.

– L’éléphant d’Afrique a de grandes oreilles et l’éléphant d’Asie en a des petites.

– Il y a moins d’habitants à Paris qu’à Madrid.

– Le Texas a une plus grande superficie que la France.

– Voltaire est mort avant Diderot.

– Le film The Artist a eu plus d’Oscars au cinéma que le film Les Aventuriers de l’Arche Perdu.

– La planète Saturne est moins grosse que la planète Jupiter.

– La Statue de la Liberté est plus haute que la Tour de Pise.

– Le fer est plus léger que le cuivre.

– Pompée avait plus de soldats que César.

 

QUESTIONS :

– Qui court plus vite que qui ?

– Qui a de plus grandes oreilles que qui ?

– Qui a plus d’habitants que qui ?

– Qui a une plus grande superficie que qui ?

– Qui est mor après qui ?

– Qui a plus d’Oscars au cinéma que qui ?

– Qui est plus grosse que qui ?

– Qui est plus haute que qui ?

– Qui est plus lourd que qui  ?

– Qui avait plus de soldats que qui ?

 

……………………………………………………………………………………………………………………………

Mon conseil lecture :

1001 activités autour du livre de Philippe Brasseur propose des activités ludiques et créatives autour du livre s’adressant à des enfants de 2 à 8 ans. L’auteur nous prévient : il existe des méthodes pour apprendre à lire (et à bien lire) mais savoir lire ne signifie pas automatiquement aimer lire !

Le livre regorge d’activités afin que les livres deviennent source de plaisir et de créativité, comme :

  • jouer,
  • dessiner,
  • inventer,
  • parler.