Voyez un enfant différemment et vous verrez un enfant différent : l’importance d’encourager (plutôt que brider)

Voyez un enfant différemment et vous verrez un enfant différent : l’importance d’encourager (plutôt que brider)

importance encourager les enfants

Les méfaits de brider les enfants

Etat d’esprit de l’adulte encadrant : jugement et absence d’attentes positives

Il/elle est

Il n’y a plus rien à faire.

Il/elle ne changera jamais.

Manière de voir les enfants : cet enfant testent les adultes, cherchent les adultes et le fait exprès

Il/elle est infernal.e, paresseux.se, ingérable.

Pensées de l’adulte : pensé binaire et pessimiste 

Il/elle est trop… il/elle est pas assez

C’est toujours comme ça avec lui/elle.

Il/elle ne fait jamais ce qu’on lui demande.

Il/elle cherche l’attention.

Actions auprès des enfants : système de la carotte et du bâton

L’adulte encadrant punit, récompense et exclue.

L’adulte dévalorise, culpabilise, humilie.

Expériences et émotions des enfants : découragement, résistance et/ou retrait

Le fait d’humilier, de culpabiliser, de punir ou de dévaloriser ne donne pas envie de coopérer et encore moins de faire mieux aux enfants.

Les enfants ressentent de la frustration, de la honte, de la rancœur. Ils peuvent avoir envie de revanche, de se rebeller ou, à l’inverse, se désengagent complètement, se retirent et abandonnent.

 

L’importance d’encourager les enfants

Etat d’esprit de l’adulte encadrant : curiosité et attentes positives

Qu’est-ce qui se passe ? Quelle est la motivation positive du point de vue de l’enfant qui le conduit à agir ainsi ?

Quel est le besoin derrière ce comportement inapproprié ?

Manière de voir les enfants : un enfant qui agit mal est un enfant découragé

Il/elle subit trop de stress, à l’école, à la maison et peut-être ailleurs.

Il/elle manque de compétences.

L’environnement est inadapté et empêche la satisfaction des besoins fondamentaux (mouvement, besoins physiologiques, calme, reconnaissance, compréhension, lien…).

Pensées de l’adulte : pensée ouverte et émotionnellement alphabétisée

Qu’y-a-t-il à voir derrière ce que l’enfant donne à observer ? Quelles sont les émotions cachées ?

Comment aider l’enfant qui se comporte mal, symptômes de souffrance ?

Quelles ressources mobiliser pour enseigner des compétences ?

Actions auprès des enfants : se connecter avant de rediriger

L’adulte encadrant se connecte émotionnellement avec l’enfant en faisant preuve d’empathie avant de chercher à rediriger les comportements inappropriés.

L’adulte enseigne les compétences manquantes, qu’elles soient académiques, émotionnelles ou relationnelles.

L’adulte cherche à proposer un environnement adapté au mieux aux besoins fondamentaux des enfants (besoins physiologiques et affectifs).

L’adulte encourage en valorisant les petites réussites, en soulignant les petits pas et en remarquant les efforts fournis.

Expériences et émotions des enfants : sentiment de confiance et envie de coopérer

Les enfants se sentent soutenus, vus, entendus et compris.

Une relation de confiance et de respect mutuel se met en place.

L’adulte encadrant devient une figure d’attachement secondaire.

 

La différence entre le comportement d’un adulte qui bride et celui qui encourage réside dans la manière d’aborder les comportements inappropriés des enfants. Face à un enfant qui adopte un attitude agressive, insolente, non coopérative, il est possible de raisonner en termes de besoins et de générateurs de stress :

citation encourager enfants

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *