6 étapes pour créer un palais de mémoire (mémoriser efficacement à long terme)

6 étapes pour créer un palais de mémoire (mémoriser efficacement à long terme)

L’efficacité du procédé mnémotechnique connu sous le nom de “palais de mémoire” s’appuie sur la mémoire visuelle et les associations.

1.Représentation visuelle (trajet, maison, carte géographique…)

Le palais de mémoire consiste à visualiser clairement dans sa tête un trajet ou un endroit parfaitement connu et maîtrisé (par exemple, une ligne de métro, le trajet maison/ école, un trajet souvent emprunté en voiture, le parcours de la cuisine à la salle de bain, les différentes pièces de la maison…).

créer palais memoire

Source : Objectif mémoire de Hélène Weber (éditions Eyrolles)

 

2.Réceptacles à souvenirs (objets, pièces de la maison, pays…)

Ensuite, il s’agit d’imaginer autant de réceptacles à souvenirs que d’éléments à mémoriser le long de ce trajet. Selon la nature du trajet, ces réceptacles peuvent prendre différentes formes (panneaux de signalisation, maison précise, poubelle, magasin, arbre, marches d’escalier, meubles…). L’important est de pouvoir retrouver et visualiser facilement chacun de ces réceptacles lors de l’évocation mentale du trajet.

 

3.Création d’une image mémorable

Pour chaque élément à mémoriser, il faut créer une image mentale qui associe cet élément au réceptacle à souvenir qui se trouve sur le trajet. Il s’agit donc de transformer une information en image.

Source : Objectif mémoire de Hélène Weber (éditions Eyrolles)

 

4.Reparcourir son palais plusieurs fois en s’arrêtant à tous les réceptacles 

 

5.Évoquer les images mémorables (association entre le réceptacle à souvenir et l’information stockée

 

6.Retrouver l’information associée (faire le lien entre l’image inventée et la connaissance à mémoriser)

 

L’efficacité du palais de mémoire repose sur le fait que, quand les éléments mémorisés devront être restitués, il suffira de retraverser chaque étape du trajet en revisualisant mentalement l’image déposée dans les réceptacles à souvenir le jalonnant.

Pour qu’un palais de mémoire soit utile, il est nécessaire de choisir un trajet absolument maîtrisé, des réceptacles à souvenir marquants et des images associées à l’élément à mémoriser efficaces et explicites (personnelles, amusantes, bizarres, exagérées). Plus les images associés aux réceptacles à souvenirs sont créatives, détaillées, surprenantes, plus elles sont efficaces.

En utilisant un palais de mémoire, on crée à la fois des images mémorables en elles-mêmes et ces images sont articulées les unes aux autres grâce au trajet choisi. Les images mémorables peuvent d’ailleurs être utilisées pour mémoriser des mots/ concepts sans forcément passer par un trajet (exemple : le nom difficile d’une capitale d’un pays, le nom d’un atome, des formules chimiques) . Dans le palais de mémoire, on associe les deux pour plus d’efficacité.

La technique du palais de mémoire est utile pour mémoriser des éléments “par coeur” mais ne sert pas l’objectif de compréhension. Un palais de mémoire peut être utilisé pour apprendre une liste de mots dans l’ordre, pour apprendre une carte en géographie, pour mémoriser une poésie (chaque vers est déposé dans un réceptacle à souvenirs)…

Un des inconvénients est qu’il peut être nécessaire de refaire tout le trajet pour retrouver un élément stocké en respectant l’ordre choisi parce que l’élément est mémoriser dans un ensemble et difficilement restituable isolément.

………………………………………………………………..

Source : Objectif mémoire de Hélène Weber (éditions Eyrolles). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Objectif mémoire  sur Amazon ou sur Decitre.

You may also like...

2 Responses

  1. 5 October 2018

    […] cette information ?” (les stratégies peuvent être de plusieurs ordres : créer un palais de la mémoire, dessiner, mettre des codes couleurs, imaginer un film ou transformer la leçon en image mentale, […]

  2. 20 November 2018

    […] technique du palais de mémoire utilise la spatialisation de l’information. Les informations à retenir sont […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *