Un exercice pour comprendre les valeurs de l’imparfait et du passé composé

Un exercice pour comprendre les valeurs de l’imparfait et du passé composé

L’imparfait fournit un cadre temporel à une autre action plus brève et ces deux actions ont lieu dans le passé. L’action du cadre est à l’imparfait, l’action ponctuelle au passé composé (ou au passé simple) se situe à l’intérieur de cette première action à l’imparfait.

On peut proposer un petit exercice aux enfants pour comprendre les valeurs de ces deux temps du passé avec une mise en situation dans laquelle ils seront actifs. On imaginera un scénario au cours duquel un enfant maintiendra une action relativement longue (ex : se tenir debout ou coucher, attendre dans le couloir ou dehors…) puis, après quelques secondes, un autre enfant réalisera une action brève pendant ce temps (ex : tousser, ranger sa trousse dans son cartable, jeter un crayon par terre…). Une fois que l’action brève a été réalisée par le deuxième enfant, on attendra quelques secondes avant de demander au premier enfant de revenir à sa place initiale.

On analysera alors ce qui s’est passé pendant cette mise en situation :

  • dire “C’est terminé. Que s’est-il passé pendant que tu étais debout/ couché/ dehors (selon le scénario retenu) ?” L’autre enfant a toussé (ou rangé sa trousse ou jeté son crayon…).

 

  • à partir de la réponse de l’enfant, on établira une ligne du temps avec les deux actions désignées par des verbes soulignés de deux couleurs différentes. On veillera à situer visuellement l’action au passé composé imbriquée dans l’action à l’imparfait qu’on délimitera avec des bordures.

ligne du temps imparfait passé composé

 

  • mener un entretien d’analyse :
    • combien y-a-t-il d’actions ? Deux : attendre et tousser
    • dans quelle période ces deux actions s’inscrivent-elles ? Dans le passé
    • qu’est-ce qui permet de dire cela ? Les deux actions sont terminées : le premier élève n’attend plus debout et le deuxième ne tousse plus
    • quelle action a commencé en premier ? Attendre
    • quelle action s’est terminée en dernier ? Attendre
    • quelle action a duré le plus longtemps ? Attendre

 

  • conclure sur la valeur de l’imparfait : L’action d’attendre a englobé l’action de tousser. On dit que l’action la plus longue a servi de cadre à l’autre plus brève.
    • A quel temps est conjugué le verbe attendre ? A l’imparfait. -> On dit que l’imparfait est le temps de l’action cadre.
    • A quel temps est conjugué le verbe tousser ? Au passé composé.

On pourra dire aux enfants que l’imparfait fournit le cadre temporel à des actions passées ponctuelles. Ces actions ponctuelles sont exprimées au passé composé ou, dans le langage soutenu et dans les contes, au passé simple. Le passé composé et le passé simple ne servent jamais de cadre à une autre action.

On pourra proposer d’autres types de scénario semblables aux enfants en suivant la méthodologie de cette analyse et en utilisant une ligne du temps.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Inspiration : La Grammaire Structurante de Elisabeth Nyuts (éditions Godefroy de Bouillon)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *