Un cadavre exquis grammatical : apprendre la grammaire en s’amusant

Un cadavre exquis grammatical : apprendre en s’amusant

Le jeu du cadavre exquis a été inventé par les surréalistes. Il consiste à composer une phrase en groupe sans qu’aucun des membres du groupe ne puisse voir ce qui a été écrit précédemment par les autres. Ce jeu peut être l’occasion de manipuler la grammaire et l’orthographe.

Il nécessite peu de matériel : une feuille blanche, des stylos et une grille de jeu à reproduire sur papier libre. La grille de jeu consiste en des colonnes  dont les intitulés proposent des fonctions grammaticales ou des classes grammaticales. Il est possible d’adapter le nombre de colonnes à l’âge des enfants (ex : 3 colonnes pour les jeunes enfants, 6 ou plus pour les plus grands).

Un cadavre exquis grammatical

Les intitulés peuvent varier selon le niveau de connaissance des enfants et peuvent être déplacés d’une séance de jeu à l’autre. Il est ainsi possible de réinvestir les leçons grammaticales pour un réinvestissement ludique. Pour les verbes, il est possible de les écrire à l’infinitif pour pouvoir le conjuguer avec le sujet proposé.

 

Le jeu du cadavre exquis grammatical se déroule ainsi :

  • Le premier joueur écrit dans la première colonne en se conformant à l’intitulé (si l’intitulé est “sujet”, alors le joueur pourra écrire un nom propre, un groupe nominal, ou encore un pronom personnel sujet; si l’intitulé est “adverbe”, alors il devra noter un adverbe de son choix). Le joueur plie ensuite son papier pour que le deuxième joueur ne puisse pas lire ce qui est écrit dans la première colonne.

 

  • Le deuxième joueur écrit dans la deuxième colonne en se conformant à l’intitulé puis replie le papier et le passe au troisième joueur.

 

  • Le jeu continue ainsi de suite (si le nombre de joueurs est inférieur au nombre de colonnes, les joueurs écrivent pour un deuxième tour).

 

Les phrases ainsi construites n’ont ni queue ni tête… et c’est tout l’intérêt de ce jeu ! Au moment de la découverte de la phrase, il sera possible d’harmoniser les accords sujet/ verbe, déterminant/ nom/ adjectif et temps/ verbe : une manière de travailler l’orthographe grammaticale en s’amusant.

Par exemple, si les colonnes portent les intitulés adverbe/ déterminant/ adjectif/ nom/ verbe, alors la phrase pourrait ressembler à : Hier des sombres australiennes ont vomi.

apprendre la grammaire en s'amusant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *