7 jeux pour se construire un “patrimoine” de mots et structurer son vocabulaire

Vocabulaire et expression orale : 7 jeux pour se construire un “patrimoine” de mots et structurer son vocabulaire

jeux vocabulaire patrimoine mots

1.La chasse aux mots d’un même champ lexical

Cette idée de chasse aux mots est issue de la pédagogie Freinet. Elle comporte habituellement une dimension coopérative : un thème est choisi et chaque élève tente ensuite de récolter le plus de mots possible correspondant au sujet (dans leur mémoire, dans des textes lus, sur internet, à la maison…). Il est intéressant d’avoir une discussion sur le raisonnement qui sous tend leur attribution de tel ou tel mot dans la catégorie du thème.

Ce jeu peut être décliné en fonction des textes étudiés ou du calendrier (en fonction des fêtes, des saisons, des dates mémoires…).

Exemples :

Les mots du champ lexical de l’automne (feuilles, citrouille, noisette, arbre, hibernation, orange…)

Les mots du champ lexical de la guerre (tranchée, soldat, armistice, arme, armée…)

2.La chasse aux mots d’une même famille

Ce jeu de vocabulaire permet également de travailler la grammaire en déclinant des mots de la même famille à partir du radical (partir d’un nom et former un adjectif ou un verbe). Ce travail peut également permettre de progresser en orthographe (par exemple, le “g” de doigt s’explique par sa racine commune avec digital ou digicode).

Il est également possible de citer plusieurs mots de la même famille et de laisser les enfants deviner quel est le radical commun.

Exemples :

Des mots de la même famille que voler, chanter, nourriture, peur …

3.La chasse aux synonymes

Ce jeu permet de jouer sur les registres de langue et la granularité (par exemple des émotions : ce n’est pas la même chose d’être irrité, énervé, en colère,furieux ou enragé).

Exemples :

manger -> dévorer, bouffer, déguster, se sustenter, se bâfrer, dévorer, grignoter

parler -> discuter, bavarder, gueuler, pérorer…

4.La chasse aux mots contenant une même particularité orthographique 

Ce jeu travaille l’orthographe en attirant l’attention sur une particularité orthographique.

Exemples :

Double S -> passer, lisse, chasse, classe, fausse…

Double T -> pirouette, poulette, chouette…

Ê -> tête, fête, bête, hêtre

5.Se désigner par des expressions différentes

Il s’agit de trouver des mots et périphrases différentes pour se désigner ou désigner une personne de différentes manières. Ce jeu pourra préparer à l’expression écrite en s’exerçant à décrire une même personne en évitant les répétitions.

Exemples :

Je suis la fille de Mme Dupont.

Je suis l’élève de M. Lamartine.

Je suis la soeur de Tom.

6.Trouver des mots avec des préfixes

On pourra proposer un préfixe aux enfants et ceux-ci devront trouver autant de mots que possible avec ce préfixe. Il sera intéressant de réfléchir au sens véhiculé par ce préfixe.

Exemples :

bi-

auto-

para-

kilo-

in/im-

a-

sur-

7.Trouver des mots avec des suffixes

On pourra proposer un suffixe aux enfants et ceux-ci devront trouver autant de mots que possible avec ce suffixe.Il sera intéressant de réfléchir au sens véhiculé par ce suffixe.

Exemples :

-graphe

-vore

-logue

-ette

………………………………………………

Source : Lire et écrire : apprendre avec les pédagogies alternatives de Madeleine Deny et Anne Cécile Pigache (éditions Eyrolles). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Lire et écrire : apprendre avec les pédagogies alternatives sur Amazon ou sur Decitre

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *