Les immenses bénéfices du jeu libre collectif chez les jeunes enfants 


Les immenses bénéfices du jeu libre collectif chez les jeunes enfants

Les immenses bénéfices du jeu libre collectif chez les jeunes enfants

Ce que les jeunes enfants apprennent à travers le jeu libre

Quand les enfants ne jouent pas, ils ne comprennent pas leur propres capacités, le fonctionnement de leur propre corps. A travers le jeu libre, les enfants apprennent qu’ils sont capables.

Un enfant qui a de nombreuses opportunités de jouer librement (sans les directives d’un adulte qui imposent des règles) s’exerce à vivre. Dans le jeu libre collectif, les enfants apprennent tout ce qu’ils ont à apprendre pour leur vie future, en particulier en termes de relation et de résolution de problème.

Dans le cadre du jeu libre, il n’y a pas d’échec ou de compétition : il y a seulement des essais-erreurs et de l’expérimentation.

Jouer, c’est apprendre, c’est faire des plans, c’est écouter les autres, c’est proposer des idées, c’est changer d’idée si besoin, c’est apprendre à travailler en groupe (en faire partie, en être exclus parfois et savoir comment le réintégrer).

A travers le jeu libre, les enfants n’apprennent pas seulement des choses à propos du monde qui les entoure (loi de la gravité, différents états de la matière, ce qui rend une construction solide…) mais également sur eux-mêmes (persévérance, motricité fine, limites corporelles, capacité à demander de l’aide et coopérer, imitation, capacité à se mettre à la place de l’autre…).

Quand les enfants jouent avec enthousiasme, leurs neurones se connectent : l’enthousiasme, c’est de l’engrais pour le cerveau, comme dirait André Stern !

Ainsi, des enfants qui jouent à la cuisine de boue ne font pas que mettre les mains dans la boue : ils mesurent, ils transportent, ils inventent des recettes pour savoir quelle est la bonne consistance pour tel ou tel plat, ils échangent leurs découvertes, ils améliorent celles des autres, ils communiquent, ils partagent, ils exercent leur pouvoir personnel. En fait, ils font des maths et de la science, ils s’exercent à l’oral, ils font ensemble, ils imitent les adultes.

On comprend ainsi bien les bénéfices du jeu libre collectif chez les jeunes enfants.

Libérer plus de temps de jeux libres pour les enfants

Nous avons beaucoup à gagner à libérer plus de temps de jeux libres pour les enfants ainsi qu’à organiser des espaces de jeu propices à la dépense physique, à la créativité, à la prise de risque, à l’exploration de la nature.

Cela nécessite des adultes confiants dans la nature de l’enfant et capables de se mettre en retrait sans crier au danger à la moindre initiative des enfants et sans vouloir aider les enfants à la moindre difficulté.

Les objets sans usage prédéterminé ouvrent tout un monde de jeu, d’expérimentation et de créativité aux enfants. Un bâton est à la fois une épée, une baguette magique, un balai, un cheval à chevaucher, une béquille ou encore un crayon. Les objets sans usage prédéterminé ne peuvent pas être utilisés sans imagination : ils sont vecteurs de pensée divergente, de détournement, de pensée créative.

Pour aller plus loin : Les atouts et intérêts éducatifs des loose parts pour les jeunes enfants (jeu, apprentissages, créativité)

pensée divergente des enfants

……………………………………………………….

Inspiration : Defending Eerly Years’s mini-documentary with early childhood educator Kisha Reid – English

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *