Un cahier d’autonomie fait maison sur mesure pour remplacer les traditionnels cahiers de vacances

Un cahier d’autonomie fait maison sur mesure pour remplacer les traditionnels cahiers de vacances

Un cahier d'autonomie fait maison sur mesure pour remplacer les traditionnels cahiers de vacances

Je vous propose une petite idée pour remplacer les traditionnels cahiers de vacances : un cahier d’autonomie fait maison sur mesure plutôt qu’un cahier standardisé.

L’avantage de ce type de cahier sur mesure est que :

  • vous pouvez l’imprimer chez vous,
  • vous décidez du nombre d’exercices,
  • vous personnalisez le contenu en fonction de vos objectifs et des goûts et besoins de vos enfants,
  • vous variez les activités pour occuper les enfants,
  • vous pouvez ajouter des activités au fur et à mesure de l’été.

Vous pouvez très bien imprimer une activité ou un jeu sur une feuille blanche, agrafer les différentes feuilles ensemble, créer une page de garde à partir d’une image, d’une photo ou bien demander aux enfants de la dessiner (ils pourront alors vraiment investir et s’approprier leur cahier d’autonomie).

Quelques idées de contenu à intégrer dans un cahier d’autonomie fait maison

Vous pouvez proposer tout type d’activités selon l’âge et le niveau de vos enfants :

  • des sudokus : les sudokus sont idéaux pour développer l’agilité mentale et l’esprit logique. Vous pourrez proposer des sudokus avec des chiffres mais aussi avec des lettres ou autres symboles. Vous trouverez un site de génération de sudokus imprimables à ce lien.

 

  • des anti coloriages : les anti coloriages sont des dessins à compléter afin que les enfants développent leur imagination. L’idée est de ne pas leur imposer un dessin à colorier mais de les inciter à créer leur propre histoire à partir d’une image. Les enfants sont ainsi guidés mais pas bridés. Vous trouverez des anti coloriages à imprimer à ce lien. Il existe aussi des livres d’anti coloriages dans le commerce et notamment :

  • des mandalas : le coloriage de mandalas est une activité ludique et anti stress qui favorise la concentration et l’attention. Vous pourrez en imprimer à ce lien. Vous pourrez trouver des livres de mandalas à colorier dans le commerce.

 

  • des exercices d’orthographe, de grammaire, de calcul mental, de résolution de problèmes : vous trouverez de nombreuses ressources en ligne, notamment sur les blogs de professeurs ou vous pourrez piocher à droite à gauche dans des cahiers de vacances traditionnels (en fonction des difficultés et faiblesses rencontrées au cours de l’année). On peut également imaginer de reprendre des structures de problèmes mathématiques non résolus ou des exercices de français au cours de l’année en s’inspirant des manuels scolaires utilisés par l’enseignant.e.

 

 

  • des mots cachés, fléchés ou mêlés pour jouer avec les lettres et progresser en orthographe et vocabulaire : vous pourrez en personnaliser et en imprimer à ce lien ou ici (en anglais).

 

  • des jeux sur les mots (jeux de vocabulaire comme le fait de trouver des synonymes ou des contraires, charades inventées, trouver des mots de la même famille, bataille d’oxymores…).

 

  • des labyrinthes : idéaux pour développer la logique et la capacité d’observation des enfants. Le niveau des labyrinthes peut être très élevé et poser de vrais problèmes de repérage dans l’espace, pensez-y pour la géométrie notamment. Vous pourrez en imprimer à ce lien.

 

  • des différences à trouver : pour les petits, c’est par ici, pour les plus grands plutôt par .

 

  • des activités de décoration ou de bricolage : proposez à vos enfants de réaliser des déguisements, des objets déco, des cartes postales… Vous trouverez plein d’idées à partir de trois fois rien dans ce livre Créer avec les enfants : des bouchons, des pâtes, des noix, des légumes… Par exemple, auriez-vous pensez à créer une carte postale à partir de papier de verre ? Ou à fabriquer des tortues à partir de coquilles de noix ? Ou encore à déchirer du papier pour recomposer un tableau ?

  • des énigmes : énigmes visuelles et charades par ici, ou bien énigmes à calculer et casse-têtes pour travailler plutôt les maths par . Il existe des cahiers de vacances entièrement basés sur le principe des énigmes : certains proposent une série d’énigmes, de casse-têtes à résoudre indépendamment, d’autres une histoire suivie dont la suite de la lecture dépend de la résolution des énigmes. En voici une sélection histoire de vous inspirer :

– Dans la collection L’énigme des vacances (du CP au collège) qui présente une vraie histoire à suspense :

– Dans la collection C’est toi le détective (dès 8 ans) :

  • des recettes de cuisine : il existe quantités de recette de cuisine simples et accessibles pour les enfants dont vous pourrez vous inspirer sur internet ou dans des livres de recette chez vous. Par exemple, fabriquer des glaces à l’eau ou alors une grosse coupe de glace type Poire Belle Hèlène (couper les poires, faire les boules de glace, faire fondre le chocolat, mettre la Chantilly et les vermicelles au chocolat).

 

  • des activités à faire dans la nature  comme le landart (la création d’œuvres d’art éphémères à partir de matériaux de la nature comme le bois, la terre, la pierre, le sable… surtout, n’oubliez pas de les photographier !). Voici un livre très bien fait pour vous expliquer en quoi le landart consiste et quels sont les intérêts de cette pratique avec les enfants :

Un exemple de mandala naturel inspiré par le landart (avec des feuilles, des fleurs, des branches, des cailloux, des coquillages, des galets…).

mandala naturel landart

 

  • partir à la découverte des animaux avec des fiches explicatives. J’ai bien aimé une activité sur les différentes sortes d’escargots sur le site www.croquelavieenrose.fr : les enfants devront les trouver et classer (petits gris, les escargots de Bourgogne, les escargots des haies…) et remplir des fiches-questions sur leur développement. Cette activité fonctionne aussi pour les papillons ou n’importe quel animal en abondance près de chez vous… il suffit de quelques clics sur internet pour trouver les bonnes informations, d’un peu d’imagination pour élaborer des questions et de les mettre en page dans votre cahier d’autonomie.

 

  • des défis sportifs comme :
    • courir trois fois le tour de la maison en moins de X minutes (à vous d’évaluer le temps en fonction de l’environnement et de l’âge de votre enfant),
    • lancer un ballon dans des caisses ou cartons de plus en plus petits ou avec un ballon de plus en plus lourd (en fonction de l’âge et du profil de votre enfant),
    • danser pendant toute une chanson de votre choix,
    • retrouver un objet caché (à l’intérieur ou à l’extérieur, l’idée étant de l’obliger à utiliser son corps comme grimper à un arbre, ramper sous un lit…).

 

  • des activités d’éducation sensorielle : les jeux de Kim (Kim du toucher, Kim de l’ouïte, Kim de l’odorat…) ou les lotos des odeurs par exemple sont parfaits pour stimuler les sens des enfants. Des idées dans cet article : 5 jeux pour l’éducation sensorielle des jeunes enfants

 

  • des jeux pour cultiver l’intelligence émotionnelle :  par exemple, le jeu de la sculpture permet de prendre conscience aux joueurs de l’expression d’un état émotionnel. Par équipe de deux, les joueurs doivent reproduire une émotion donnée par le meneur de jeu. L’un est le sculpteur; l’autre l’argile. Des idées ici (en groupe) ou ici (des cartes avec des questions sur les émotions auxquelles répondre)

 

  • des activités de pensée créative : le livre “Manuel de pensée géniale” fourmille d’activités et de jeux pour développer la pensée créative des enfants. J’en parle ici et quelques idées pour stimuler la pensée divergente des enfants ici.

Tout est imaginable ! Comme vous avez l’avantage de connaître vos enfants, vous connaissez leurs besoins et leurs envies. Les liens donnés ici le sont à titre indicatif mais vous trouverez des centaines d’autres ressources sur internet.

Suggestions pour construire un cahier d’autonomie efficace

Afin de rendre de cahier d’autonomie efficace, on peut garder en tête de :

  • varier les jeux et les activités,
  • ne pas forcer les enfants à les faire dans l’ordre,
  • proposer des activités qui vont faire lire et écrire vos enfants (par exemple, incitez vos enfants à écrire une légende ou quelques phrases pour décrire l’histoire qu’ils ont inventée dans le cadre de l’anti coloriage),
  • insérer des activités qui vous permettent de passer du temps ensemble et en famille (comme des recette des cuisine ou des ateliers créatifs). On n’est plus vraiment dans l’autonomie mais c’est à l’ enfant que revient l’initiative de vous demander votre aide et de faire telle activité à tel moment,
  • alterner activités statiques et activités en mouvements, activités purement cérébrales et activités corporelles, activités à l’intérieur et activités à l’extérieur,
  • garder en tête que les vacances, c’est aussi (et surtout) l’occasion de donner du temps libre aux enfants pour permettre les jeux libres qui sont au coeur du développement humain. En effet, le jeu libre sert les fonctions de l’éducation. Par ailleurs, le jeu est le moyen dont disposent les enfants pour s’exprimer, eux et leurs émotions.

Bonnes vacances et n’hésitez pas à partager vos trouvailles avec nous pour enrichir nos cahiers d’autonomie faits maison :-).

You may also like...

2 Responses

  1. Camille says:

    Génial! Je me lance dans la confection de ce cahier! Ma fille de 6 ans est ravie! Je vous montre mon exploit fin de semaine…merci beaucoup pour cette idée…

    • Caroline says:

      Merci pour votre retour 🙂
      Le blog se nourrit des messages des lecteurs et lectrices !

      Belle journée
      Caroline

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *