Aider un enfant en souffrance à l’école (phobie scolaire, difficultés pour apprendre) : un livre pour mieux vivre la scolarité (enfants et ados)

Aider un enfant en souffrance à l’école (phobie scolaire, difficultés pour apprendre) : un livre pour mieux vivre la scolarité (enfants et ados)

aider enfant souffrance école

Présentation de l’éditeur

aider enfant bien vivre écolePour un parent, les chagrins d’école de son enfant sont parfois très lourds à porter. Des résultats scolaires décevants, voire catastrophiques, une peur ou une anxiété qui se manifeste dès qu’il est question d’apprentissage scolaire ou d’école… Tout cela crée bien des souffrances qui pourraient être évitées.

Comment gérer les difficultés d’apprentissage de son enfant ?
Comment l’aider tout en restant à sa place de parent ?
Comment éviter que ses souffrances ne se transforment en phobie scolaire ?

Bruno Humbeeck propose des pistes constructives pour aider son enfant ou adolescent à sortir de ses difficultés et mettre en place un climat favorable à une scolarité épanouissante.

L’auteur : Bruno Humbeeck est psychopédagogue, chercheur en pédagogie familiale et scolaire, il mène des travaux sur la prévention des violences dans l’environnement scolaire et périscolaire. Il est l’auteur de nombreux ouvrages.

Les points forts

Ce livre s’adressant aux parents d’enfants et adolescents (du primaire au lycée) est un livre-outil qui propose de nombreuses ressources pratico-pratiques (pour la compréhension, la mémorisation…), des quizz pour que les adultes se situent (évaluer son niveau d’anxiété en rapport avec les études des enfants, évaluer la qualité du climat des devoirs à la maison…) ainsi que des éléments de compréhension psychologique et pédagogique dans un langage tout à fait accessible (sur les troubles de l’apprentissage, l’anxiété, la métacognition…).

Humbeeck file une métaphore tout au long de son livre : celle du ski. Le psychopédagogue estime que la métaphore de la descente en ski rend bien compte de la réalité des parents, des enseignants et des élèves quand il y a difficultés scolaires. Les uns et les autres doivent apprendre à slalomer plutôt qu’à descendre tout schuss, tout en évitant les zones à risques (neige fondue au risque de s’embourber dans le conflit; neige poudreuse au risque de vouloir co gérer en tant que parents le fonctionnement de l’école; les épines et cols où l’école se transforme en police des familles).

Bruno Humbeeck a organisé son ouvrage autour de deux grandes parties (difficulté pour apprendre et mal d’école) :

  • Il apprend mal. Que faire ? 
    • Être parent d’un élève en difficulté
    • Mon enfant ne retient rien
    • Mon enfant ne comprend pas
    • Être parent partenaire de l’école d’un élève en difficulté
  • Il déteste l’école ou ne veut plus y aller. Que faire ?
    • Mon enfant n’aime pas l’école
    • Prévenir les difficultés d’apprentissage

Par exemple,  Humbeeck propose des pistes pour aider les enfants et adolescents à mieux retenir leurs leçons. Une leçon suit toujours un plan ou une structure particulière à partir de laquelle sont développées les idées. Les enfants pourront retenir leurs leçons plus efficacement s’ils font l’effort de dégager l’organisation  de la leçon qu’ils ont à apprendre.

Cela peut passer par le fait de :

  • noter les parties et sous parties du plan sur une fiche de révision qui servira à développer les informations à partir de cette ossature (numéroter de manière cohérente les parties : par exemple, 1 sous divisé en  1.1 et 1.2 puis 2 sous divisés en 2.1 2.2 et 2.3…);
  • souligner les mots importants;
  • noter les mots clés et leur définition;
  • utiliser des couleurs  pour identifier la structure (exemple : les titres en noir, les sous titres en vert, les sous sous titres en noir et les mots clés en rouge);
  • créer une hiérarchie visuelle (exemple : décaler les sous titres d’un carreau à partir de la marge et les sous sous titres de deux carreaux; utiliser des symboles comme des astérisques, des flèches ou des cases pour mettre en valeur des informations; mettre un panneau attention – triangle avec un point d’exclamation – devant une information importante);
  • distinguer visuellement la règle de son exemple (exemple : en soulignant la règle);

 

Au-delà de son aspect “outils”, Bruno Humbeeck insiste sur l’importance de rester un soutien en tant que parent, et non un juge ou un enseignant bis. Il formule de nombreux conseils pour dédramatiser les apprentissages scolaires en les faisant entrer dans le cadre informel de la vie familiale et en les inscrivant dans des activités ludiques, voire jugées “débiles” par les adultes (comme le fait de regarder Bob l’éponge). Humbeeck  regrette ainsi que les bulletins scolaires soient sources de tension au sein des familles. Il encourage les parents à faire ressortir les progressions plutôt que les notes. Il raisonne également en termes de stratégies et méthodes d’apprentissage (plutôt que de punition/ récompense et de “par coeur”) et en termes de tolérance envers l’échec et le tâtonnement.

Il insiste sur le fait de créer du lien, de se connecter émotionnellement avec l’enfant ou l’ado en difficulté avant de chercher à le “guérir” de son mal d’école. Humbeeck rappelle que la vie est bien plus que l’école et qu’un enfant ou ado est bien plus qu’un élève. Il développe la notion d’intelligence multiple et d’intelligence émotionnelle afin que les adultes posent un nouveau regard sur les jeunes : un enfant qui a du mal en orthographe peut se révéler un musicien hors pair ou alors un adolescent qui a des mauvaises notes en maths peut être un médiateur efficace pour résoudre les conflits sans violence. Identifier et valoriser les forces des enfants a un effet sur leur confiance en soi et leur motivation. Voyez un enfant différemment et vous verrez un enfant différent :).

Bruno Humbeeck consacre également de nombreux passages à la communication école/ famille. Ainsi, il conseille de parler des émotions et de la souffrance de l’enfant plutôt que de relayer ses plaintes ou d’accuser les enseignants. Il reprend la métaphore du ski pour aider les parents à adopter une démarche de slalom en trois mouvements souples lors des échanges avec l’équipe éducative :

  • passer la première porte en cernant suffisamment précisément le problème de l’enfant ou de l’adolescent;
  • s’attaquer à la deuxième porte en trouvant des mots adaptés (sans accuser mais en ouvrant le dialogue vers une recherche de solutions à partir des émotions et des difficultés de l’enfant);
  • passer la troisième porte en proposant des pistes constructives non définitives, comme le départ d’une discussion plutôt que la fin.

Chaque partie est résumée en un tableau récapitulatif, très pratique. Bruno Humbeeck propose également des phrases qui tuent la relation, la motivation et l’estime de soi ainsi que des modèles de phrases qui réparent et encouragent.

livre aider enfant souffrance école

Ce livre-outil est donc une mine d’or pour mieux comprendre et accompagner les enfants en souffrance à l’école, proposant à la fois des ressources psychopédagogiques mais également un travail sur soi en tant que parents (comment je me situe par-rapport à l’école ? de quoi parlent mes peurs et colères face aux bulletins de mon enfant ? comment accompagner mon enfant pour éviter que son mal d’école ne se transforme en rejet de l’école ?).

……………………………………..
Aider son enfant à bien vivre l’école : Phobie scolaire, maux d’école, difficultés d’apprentissage… comment réagir ? de Bruno Humbeeck (éditions Leduc S.) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Aider son enfant à bien vivre l’école sur Amazon ou sur Decitre

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *