Orthographe : dessiner les difficultés orthographiques pour progresser 

Orthographe : dessiner les difficultés orthographiques pour progresser

Dessiner les difficultés qui se posent aux enfants en matière d’orthographe est efficace pour mieux mémoriser les particularités orthographiques et progresser en orthographe lexicale. Cette démarche active invite l’enfant à faire un lien entre le sens du mot et la manière de l’écrire. Plus le dessin est personnel, plus il est efficace pour la mémorisation à long terme. Quand le dessin est complété d’une histoire racontée à l’oral, l’efficacité est encore renforcée.

Il est possible de proposer une méthodologie aux enfants pour qu’ils s’approprient cette manière de travailler l’orthographe lexicale :

  • identifier les mots qui posent problème aux enfants (avec erreur persistante malgré des aides s’appuyant sur l’étymologie, des mots de la même famille ou la décomposition auditive)
  • écrire le mot en grand sur une feuille A4
  • réfléchir avec l’enfant à une manière d’illustrer la difficulté orthographique (en lien avec la signification du mot)
  • l’enfant réalise le dessin directement sur le mot écrit en grand
  • travailler la mémorisation de l’orthographe par le support du dessin en posant des questions à l’enfant (épeler le mot écrit, décrire le dessin, expliquer les raisons du choix de ces dessins…)
  • masquer le mot illustré et demander à l’enfant de se créer une image mentale du mot dans sa tête à l’aide du dessin
  • passer à la dictée du mot

Voici quelques exemples de difficulté orthographique illustrée :

  • pour le mot d’accord, nous pouvons dire qu’il faut toujours être deux pour être d’accord : c’est la raison pour laquelle il y a deux C pour écrire le son [k] et qu’il y a deux D au début et à la fin. Pour symboliser cette idée, il est possible de dessiner des bras aux C et aux D et ils font une poignée de main pour sceller leur accord.

dessin orthographe illustrée

  • pour la lettre finale du mot anorak, il est possible d’imaginer une fermeture éclair qui remonte puis qui redescend (pour former la barre verticale du K) avant de serrer la ceinture (pour former la boucle du K en écriture cursive).

dessin difficulté orthographe

 

…………………………………………………..
Inspiration : Aider son enfant à écrire : 50 fiches contre la dysorthographiede Delphine de Hemptinne (éditions DE BOECK UNIVERSITE) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Aider son enfant à écrire : 50 fiches contre la dysorthographie sur Amazon, sur Decitre, sur Cultura ou sur Momox (occasion)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *