Liste de mots de vocabulaire à apprendre : 3 idées pour apprendre par coeur

Liste de mots de vocabulaire à apprendre : 3 idées pour apprendre par coeur

Liste de mots de vocabulaire à apprendre par coeur

Il arrive que les élèves aient des listes de mots de vocabulaire à apprendre par coeur. Ces listes ne sont pas toujours évidentes à apprendre car les mots ne sont pas forcément connus des enfants et leur sens est parfois mal maîtrisé. De plus, le projet de réutilisation n’est pas toujours évident et le “par coeur” n’a pas de sens. Je vous propose 3 idées pour apprendre une liste de mots de vocabulaire par coeur, sur la base d’une liste d’adjectifs et de leurs synonymes (devoirs données en CM2).

apprendre par coeur liste de mots de vocabulaire

1.Réaliser des flash cards

Le principe des flash cards est à la fois simple et utile : une information est inscrite sur le verso d’une carte (card), une information liée sur le recto. Un lien unit les deux informations présentes de part et d’autre de la même carte : ici, on écrira un mot d’un côté et son (ou ses) synonyme(s) de l’autre.

Les flash cards sont faciles à réaliser car il suffit de découper du papier cartonné sous forme de rectangles de taille moyenne. L’élève pourra écrire lui-même les mots d’un côté et de l’autre. Tous les mots n’ont pas besoin d’être retranscrits et l’élève peut se contenter de réaliser des cartes pour les mots qu’il ne maîtrise pas.

Une utilisation efficace de cet outil repose sur l’idée selon laquelle plus la maîtrise d’un contenu est élevée, moins on a besoin de pratiquer mais que ce contenu ne doit pas disparaître complètement de l’entraînement.

La boîte de Leitner, méthode de travail espacé avec des cartes mémoire, consiste en une série de quatre boîtes à étudier dans lesquelles se trouvent des flash cards :

  • Dans la première boîte se trouvent les éléments à étudier (ceux qu’il faut revoir régulièrement parce qu’ils ne sont pas maîtrisés et qu’on fait encore des erreurs dessus).
  • Dans la deuxième boîte se trouvent les éléments mieux maîtrisés (sur lesquels on est assez bon). Cette boîte est travaillée moins souvent que la première.
  • Dans la troisième boîte, les fiches sont travaillées moins souvent que dans la deuxième parce que les contenus sont mieux maîtrisés.
  • Dans la quatrième boîte, les fiches sont travaillées encore moins souvent que dans la troisième boîte parce que les contenus sont maîtrisés.

Dès que l’élève se trompe, il avance la fiche d’une boîte pour faire en sorte que cette fiche soit retravaillée. Le temps à laisser s’écouler dépend des contenus, des échéances et des besoins personnels : suffisamment de temps pour que le travail ne devienne pas une répétition dénuée de sens mais assez pour qu’un peu d’oubli ait pu se produire. Oublier un peu entre deux sessions conduit à faire plus d’effort dans la session suivante. C’est justement ce temps qui permet la consolidation de la mémoire.

 

2.Créer des QCM

Les QCM sont des questionnaires à choix multiples et se présentent sous forme d’une question avec plusieurs réponses possibles parmi lesquelles choisir. Pour mémoriser une liste de mots, l’élève pourra créer ses propres QCM en s’appuyant sur ses erreurs et difficultés afin de les déjouer. Par exemple, pour reprendre des mots de la liste des adjectifs synonymes à propos du caractère humain, on pourrait imaginer des questions comme :

Quel est le synonyme de “affable” ?

-Amical

-Aimant

-Avenant

Quel est le synonyme de “flegmatique” ?

-indifférent

-impassible

-nonchalant

 

La création même du QCM participe déjà à la mémorisation.

 

3.Faire des liens personnels entre les mots

La mémorisation est facilitée quand on crée des liens entre les informations. Faire des liens, c’est organiser et classer pour faciliter le rappel. De plus, l’association d’idées par l’humour, les anecdotes personnelles, l’exagération ou l’inattendu sont des manières d’accentuer un lien.

Voici quelques exemples afin de renforcer la mémorisation d’une liste de mots de vocabulaire :

  • jouer sur le champ lexical : fanfaron fait penser à fanfare -> vantard fait penser à un instrument à vent présent dans une fanfare
  • jouer sur les sonorités :
    • Picsou est pingre (pi/ pi) car Picsou est avare
    • cordial et amical finissent tous les deux par “‘al”
  • compléter par une image mentale : on s’attache à un ami comme avec une corde (cordial/ amical)
  • faire référence à des expressions de la langue française : pour flegmatique, expliquer l’expression “le flegme anglais” et l’illustrer (par exemple : faire référence à une scène très amusante dans un film d’Astérix et Obélix où la reine d’Angleterre boit son thé et reste de marbre pendant une attaque)

En parallèle de ces stratégies de mémorisation, il peut être utile d’éclairer le projet de réutilisation des mots (pourquoi les apprendre par coeur ? à quoi cela va servir ?) et utiliser ces mots dans des phrases inventées ou des textes produits par les élèves.

…………………………..

Pour aller plus loin : 6 manières d’apprendre une liste de vocabulaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *