8 jeux de langage pour s’amuser avec les mots en famille

8 jeux de langage pour s’amuser avec les mots en famille

jeux-mots-en-famille

1. Changer les paroles d’une chanson

Choisir une chanson dont les paroles sont connues par tous les participants (par exemple, des comptines traditionnelles).

Changer certains mots de la chanson en essayant de respecter les rimes et en respectant le nombre de syllabes pour coller au plus près de la chanson originale. Les paroles de la chanson doivent continuer à avoir du sens (ou, du moins, respecter la structure de la chanson de départ).

Ex : Haut les mains, peau de lapin, la maîtresse en maillot de bain ! -> Haut les pieds, peau d’araignée, la maîtresse en petits souliers !

jeux langage jouer avec mots en famille

2. Chercher l’intrus dans les paroles

Choisir une chanson Choisir une chanson dont les paroles sont connues par les enfants.

Chanter la chanson de manière naturelle et remplacer un mot par un autre.

L’enfant doit repérer l’intrus et corriger par le bon mot.

3. Les chaînes de mot

Les joueurs vont devoir composer une chaîne de mots tous ensemble en ajoutant un mot à la chaîne qui reprend la dernière syllabe du mot du joueur précédent. Le jeu prend fin quand un joueur est coincé. On peut recommencer autant de manches qu’on le souhaite. Le joueur coincé propose alors un nouveau mot de départ.

Le défi est de former une chaîne aussi longue que possible. Cela nécessite de réfléchir à la fois à la syllabe à répéter mais aussi à la syllabe de fin afin de permettre au joueur suivant de rebondir.

Ex : école – coller- légo – goéland- lentille

4. Une histoire de fous

Un participant annonce une catégorie de mots à repérer dans une histoire qu’il va inventer et raconter (ex : fruits, légumes, métiers, animaux…). A cette catégorie de mots sera associée une consigne (ex : taper dans les mains, sauter, faire un tour sur soi-même, lever la main droite…). Chaque fois qu’un mot de la catégorie est prononcé dans l’histoire, les autres joueurs doivent réaliser l’action.

Par exemple, si la catégorie choisie est “animaux” associée à la consigne “sauter” et que le conteur prononce le mot “ours”, alors les auditeurs devront sauter.

Plus les enfants sont âgés, plus il est possible de pimenter le jeu avec des catégories plus précises (ex : les mammifères, les pays d’Europe…) et des actions plus difficiles (ex : faire la planche, tenir sur le pied gauche et lever le bras droit…).

5. Pigeon vole !

« Pigeon vole » est un jeu traditionnel adapté aux enfants dès 5 ans. Un joueur énonce une série de mots tous suivis du mot “vole”.

Les autres joueurs doivent lever la main quand ils entendent un mot qui représente une chose qui vole dans les faits mais la garder baissée quand ce n’est pas le cas. Par exemple, si le meneur de jeu dit “Tasse vole”, les mains doivent rester baissées mais s’il dit “Hélicoptère vole”, alors les autres joueurs doivent lever la main.

L’intérêt de ce jeu réside dans sa rapidité : plus le meneur prononce la série de mots rapidement, plus les autres joueurs risquent de se tromper. Celui qui lève la main alors qu’il devait la laisser baissé peut recevoir un gage.

Il est possible de remplacer le mot “vole” par un autre verbe : roule, rugit, parle…

6. Le mot mystère

Le meneur de jeu choisit un mot de la langue française.

Le ou les enfants devront deviner ce mot en posant 20 questions fermées au maximum. Les questions fermées n’admettent que “oui” ou “non” comme réponses.

Le nombre de questions peut être plus ou moins élevé selon l’âge des enfants (ainsi que la difficulté du mot à deviner).

Au début, les enfants vont poser des questions très précises (ex : est-ce que le mot est “chat” ? est-ce que le mot est “argent” ?) et il est possible de les aiguiller en les invitant à poser d’abord des questions sur la catégorie (ex : est-ce que le mot désigne un animal ? un vêtement ?”). Avec les plus grands, il est possible de poser des questions sur la nature des mots (ex : est-ce un adjectif ? un adverbe ? un nom ?).

7. Le mot interdit

Un mot courant de la langue française est désigné pour être le mot interdit pendant une période donnée (allant de quelques minutes à quelques heures selon les envies). Plus il est courant, plus il sera difficile à éviter et plus le jeu sera amusant. Le défi consiste à ne pas prononcer le mot interdit mais à pousser les autres joueurs à le prononcer en posant des questions dont la réponse inclut ce mot par exemple.

Il est possible de jouer à ce jeu avec des livres : le mot interdit ne doit pas être lu lors d’une lecture à voix haute car le but du jeu est de ne jamais prononcé le mot interdit. Les joueurs peuvent se mettre d’accord sur l’attitude à adopter face au mot interdit dans le livre  : remplacer ce mot par un autre, simplement sauter le mot et continuer la lecture, dire “bip”…

8. L’alphabet dans la maison

Le meneur de jeu donne une mission aux autres joueurs : il choisir une lettre et une pièce de la maison et les autres joueurs doivent trouver un mot commençant par cette lettre dans la pièce désignée (on peut aussi imaginer de trouver 5 mots minimum par exemple).

Variante : les enfants doivent trouver un mot pour chaque lettre de l’alphabet dans toute la maison (dans ce cas, il est possible de fournir une grille avec les 26 lettres de l’alphabet et un crayon pour la remplir).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *