La chaise aux mots cadeaux (ou douche chaude) : promouvoir l’empathie à l’école et cultiver un meilleur climat scolaire

La chaise aux mots cadeaux (ou douche chaude) : promouvoir l’empathie à l’école et cultiver un meilleur climat scolaire

La chaise aux mots cadeaux (ou douche chaude) - promouvoir l'empathie à l'école et cultiver un meilleur climat scolaire

La chaise aux mots cadeaux (ou douche chaude) est un exercice de psychologie positive qui peut être pratiqué à l’école. Un enfant est invité à se retourner ou à s’asseoir sur une chaise au centre de la pièce. C’est « l’enfant cadeau » qui s’asseoit sur la « chaise aux mots doux » et qui ferme les yeux.

Le groupe d’enfants est invité à faire le silence et, à un signal gestuel, chaque enfant dépose anonymement un message positif au creux de l’oreille de « l’enfant cadeau ». Les messages positifs peuvent être un mot gentil, une qualité, un encouragement, un remerciement…

Une fois que « l’enfant cadeau » a reçu tous les messages positifs, il est invité à garder tous ces mots doux dans son coeur avant d’ouvrir les yeux.

Ces mots-doux offerts dans le plus grand secret présentent le double avantage de faire autant de bien à celui qui les prononce qu’à celui qui les reçoit. – Ostiane Mathon (enseignante-formatrice)

Par exemple, Stephanie MacArthur est professeure dans un collège aux Etats Unis et propose un exercice de ce type à ses élèves entre 13 et 14 ans. Elle a nommé cette pratique “Répandre l’amour”. Le principe est le suivant :

  • un élève s’assoit dos au tableau,
  • les autres élèves écrivent au tableau chacun un mot gentil, un mot de gratitude, une qualité à souligner à propos de l’élève en question,
  • une fois que les camarades ont terminé d’écrire leurs messages, l’élève peut se retourner et lire les messages positifs laissés par ses camarades à son sujet.

Il n’est pas rare que l’élève finisse par pleurer de joie et l’effet de bien-être peut durer plusieurs jours !

Le principe sous jacent à ce projet est qu’on apprend mieux quand on est heureux. Introduire des éléments de psychologie positive dans les classes aide les élèves à tirer le meilleur d’eux-mêmes, à prévenir les maladies comme la dépression et à renforcer leur motivation en même temps que leur estime de soi.

Chaque fois qu’on exprime à un enfant un foi inconditionnelle dans ses qualités et ses compétences, que le meilleur est déjà en lui-même, sa capacité à y croire et donc à agir positivement est renforcée.

Par ailleurs, cet exercice participe à développer des compétences sociales et à cultiver un esprit de coopération entre les élèves.

Traduction de l’introduction : Le collège est difficile. J’ai décidé de tester une activité qui vise à promouvoir la gentillesse et augmenter l’estime de soi. Le concept ? Ecrire une affirmation à propos de la personne qui fait face à la salle de classe et qui ne peut pas lire ce que les autres écrivent (pas encore tout du moins…). 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *