Des moments de détente et de reconnexion parents/ enfants après l’école : indispensable en famille après une journée de classe

Des moments de détente et de reconnexion parents/ enfants après l’école : indispensable en famille après une journée de classe

detente-reconnexion-parents-enfants-apres-lecole

Crédit illustration : Freepik.com

 

En maternelle, les jeunes enfants sont souvent soumis à des conditions qui ne respectent pas toujours leurs besoins fondamentaux (liberté de mouvement, respect des besoins physiologiques comme le fait de s’hydrater ou d’aller aux toilettes à la demande, séparation d’avec les parents…).

En élémentaire, les journées sont également peu adaptées aux besoins fondamentaux des enfants. Les enfants passent beaucoup de temps assis.

Aussi, dès que la météo le permet, nous pouvons prévoir des moments de détente sans contrainte particulière pour que l’enfant puisse décharger ses tensions à la fois émotionnelles et physiques (au square, dans le jardin, au parc…).

Dans l’idéal, une heure de détente et de jeu libre chaque soir permet aux écoliers de décharger leurs tensions et favorise leur créativité et leur concentration. Ce temps de pause facilite par ailleurs la concentration des enfants pour les devoirs.

Si un enfant aime être seul, cette pause peut prendre la forme d’un isolement consenti : l’enfant pourra ainsi baisser son niveau d’excitation et de stimulation après une journée en communauté. Par exemple, pour les familles qui ont plusieurs enfants et qui n’ont pas leur propre chambre, il est possible de leur proposer de jouer séparément (ex : l’un dans le séjour, l’un dans la chambre). Des coins peuvent être aménagés dans la maison pour permettre ce retrait : un petit coin douillet avec des coussins, des doudous, des livres, des couvertures…

Un temps de reconnexion parents/ enfants peut être proposé tous les soirs après les journées d’école. Se reconnecter, c’est vivre un moment spécial plus ou moins court ensemble à travers des activités communes et plaisantes dans un esprit “slow life” : une lecture offerte, un jeu de société, une activité manuelle, un projet artistique… Le but, c’est de passer du temps de qualité en famille pour remplir le réservoir émotionnel de chacun.

Ces temps “lents” de pause et de reconnexion sont comme des remèdes à nos modes de vie modernes et séparatistes qui grignotent nos liens familiaux.

………………………………..
Mon enfant est heureux à l’école : L’aider à s’épanouir de la maternelle au CE2 de Gabrielle Sebire et Cécile Stanilewicz (éditions Eyrolles). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Mon enfant est heureux à l’école sur Amazon, sur Decitre, sur Cultura ou sur la Fnac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *