La recherche et la créativité sont de puissants moteurs de l’apprentissage : comment la stimuler et l’utiliser en classe ?

La recherche et la créativité sont de puissants moteurs de l’apprentissage : comment la stimuler et l’utiliser en classe ?

creativite-apprentissage-classe

Dans son livre Dépasser les difficultés d’apprentissage, Alexandra Brunbrouck rappelle que la créativité est la possibilité de créer quelque chose de nouveau, dans sa forme ou dans son expression, ou d’agir en explorant, en expérimentant un comportement différent.

La recherche et la créativité sont de puissants moteurs de l’apprentissage et il est possible de la mettre au service des apprentissages en classe.

La créativité est une faculté qui se développe et a toute sa place à l’école, sous toutes ses formes (pas seulement dans le domaine artistique).

La créativité est essentielle pour trouver des solutions à certaine problèmes (mathématiques, relationnels, scientifiques…).

Pour Alexandra Brunbrouck, enseigner en laissant de la place à la créativité, c’est sortir du binaire : oui/ non ; c’est bien/ c’est mal ; je peux/ je ne peux pas. Elle estime qu’il faut faire confiance aux élèves et oser leur demander si, en tant qu’adultes, nous sommes à court d’idées pour sortir d’une situation délicate ou conflictuelle.

 

15 idées pour stimuler la créativité des élèves et l’utiliser en classe

  1. Explorer la créativité dans différents domaines (elle n’est pas réservée aux arts plastiques).
  2. Ouvrir la classe aux activités culturelles (avec ou sans intervenant) : écouter différents types de musique ; inventer des rythmes, utiliser des objets, le corps pour créer des mélodies, expérimenter la voix ; expérimenter le théâtre, aller au théâtre ; découvrir des expositions, monter des expositions ; transformer les objets ; inventer, écrire, filmer, dessiner des histoires, etc.
  3. Poser des questions ouvertes (les questions ouvertes peuvent commencer par “Comment ?”, “Pourquoi ?”, “Qui ?”, “Quand ?”, “Où ?”, “Quel ?”).
  4. Accompagner à penser sans limites, ouvrir les possibles, accepter toutes les réponses (“censurer la censure”) et donner la même valeur à chaque idée proposée (des idées dans ce livre Vos enfants sont créatifs)
  5. Jouer avec les associations d’idées : phonétiques, sémantiques, sérielles, oppositions, proximité…
  6. Exploiter les cartes mentales et autres méthodes visuelles (lapbook, sketchnotes, schémas…).
  7. Se laisser surprendre, s’étonner, s’émerveiller en tant qu’adulte pour donner l’exemple (ex : d’un papillon qui se pose sur la vitre, d’un oiseau qui chante dans la cour, d’une fleur qui pousse au milieu du goudron…)
  8. Transformer les objets, les utilisations, les mots, les habitudes.
  9. Chercher le contraire de chaque idée « évidente », utiliser des contraintes, faire confiance au hasard.
  10. Mettre les élèves en pratique, développer la manipulation, l’expérimentation.
  11. Changer la disposition de sa classe (voir la classe flexible).
  12. Favoriser les échanges et la discussion, mettre en place des ateliers de philosophie.
  13. S’interroger sur la manière de créer des relations harmonieuses avec les autres : comment savoir ce que l’on aime, comment vivre ses rêves…
  14. Partager ce que nous aimons créer en tant qu’adulte, partager nos centres d’intérêt.
  15. Être enthousiaste face à la nouveauté et aux propositions des enfants.

 

Un conseil-lecture pour stimuler la pensée créative : Manuel de pensée géniale : cultiver les idées et la créativité des enfants et des ados (de Philippe Brasseur – éditions Casterman)

manuel de pensée géniale

……………………………………

Source : Dépasser les difficultés d’apprentissage de Alexandra Brunbrouck (éditions Retz).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *