le très gros cahier d'activités de balthazar

Le très très gros cahier d’activités de Balthazar d’après la pédagogie Montessori (pour les enfants de moyenne section/ grande section)

Le très très gros cahier d’activités de Balthazar d’après la pédagogie Montessori (pour les enfants de moyenne section/ grande section) : présentation

le très gros cahier d'activités de balthazarLe très très gros cahier d’activités de Balthazar d’après la pédagogie Montessori propose de nombreuses activités pour aborder les premiers apprentissages : les lettres, les chiffres, les formes, les grandeurs, les comparaisons, les animaux, le graphisme, la phonologie.

Plus de 200 activités pour créer, dessiner, imaginer et aborder les premiers apprentissages, lettres, chiffres, formes, couleurs, nature, saisons… La collection Balthazar intègre la pédagogie de Maria Montessori en appliquant l’un de ses principes fondamentaux : permettre à l’enfant de ” faire pour comprendre ” et ainsi ” l’aider à faire seul “.

Contient des autocollants et des images à découper.

 

Toutes les activités proposées sont inspirées de la pédagogie Montessori.

Le très très gros cahier d’activités de Balthazar contient des activités qui invitent les enfants à :

  • manipuler

    • des autocollants à coller,
    • des images à découper,
  • utiliser les 5 sens

    • faire des sons pour accompagner le bruit du vent/ de la pluie,

 le très très gros cahier d'activités de Balthazar Montessori

 

  • aborder tous les aspects de la vie et des apprentissages

    • des recettes de cuisine,
    • des activités autour de la nature (nommer les fruits du potager, relier les fruits et légumes à l’endroit où ils poussent…)
    • des images d’animaux (relier la queue au bon animal, coller les petits des animaux à côté de leurs parents…)

 le très très gros cahier d'activités de Balthazar Montessori

    • de la géographie (colorier la terre en marron et les océans en bleu…)
    • de la géométrie (des tangrams, de formes géométriques à tracer, de comparaison des grandeurs….)

e très très gros cahier d'activités de Balthazar Montessori

    • du graphisme

 le très très gros cahier d'activités de Balthazar Montessori graphisme

  • imaginer et créer

    • des anti coloriages (compléter un dessin incomplet en fonction de l’inspiration).

J’ai aimé

Les auteurs du très très gros cahier d’activités de Balthazar mettent un point d’honneur à proposer des degrés de difficulté croissante mais qui restent abordables pour ne pas mettre l’enfant en difficulté et lui permettre de faire tout seul. (par exemple, repasser avec le doigt sur les lettres, les chiffres, les tracés; repasser par dessus les tracés; continuer les tracés; tracer seul à partir d’un modèle).

 le très très gros cahier d'activités de Balthazar Montessori

La mise en page est agréable : pas de consignes trop longues ni d’éléments perturbants, les éléments à travailler sont gros, une page/une activité, des pages exclusivement en noir et blanc.

Ce cahier est une véritable aide à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture : il peut venir en soutien des apprentissages en fin de moyenne section/ grande section de maternelle.

Ce cahier laisse une large part à la créativité en alternant consignes “scolaires” et consignes plus libres. Les petites touches d’humour et l’accompagnement de Pépin et Balthazar plaisent beaucoup aux jeunes enfants.

………………………………………………………………………………………………………………
Le très très gros cahier d’activités de Balthazar – pédagogie Montessori de Caroline Fontaine-Riquier et Marie-Hélène Place (éditions Hatier) est disponible en librairie, en centre culturel ou sur internet.

Commander Le très très gros cahier d’activités de Balthazar sur Amazon.

jeux de mots maternelle conscience phonologique

3 jeux de mots rigolos à proposer aux enfants de maternelle (pour développer leur conscience phonologique)

En quoi les comptines et les jeux de mots préparent-ils l’entrée en lecture ?

La prise de conscience des réalités sonores de la langue française (les valeurs sonores des lettres, les syllabes dans un mot, la combinaison des sons pour produire des mots avec un sens) joue un rôle fondamental dans l’apprentissage de la lecture (décodage) et de l’écriture (encodage). Les jeux sur les mots et les comptines sont un grand soutien dans cet apprentissage car ils permettent une première sensibilisation aux sons par le biais de répétitions et de jeux de mots.

 

3 jeux de mots rigolos à proposer aux enfants de maternelle pour développer leur conscience phonologique

Pour développer la conscience phonologique des enfants en s’amusant, on peut leur proposer des jeux de mots et comptines très simples et ludiques à la maison :

  • Trouver des rimes avec les prénoms de ses copains/ copines en fonction d’une phrase exemple (par exemple, Zoé aime le café, Maélys aime le pain d’épice, ou Noa a peur des chats, Mélodie a peur des souris, ou encore Margaux est un escargot, Nathan est un serpent…),
  • Doubler voire tripler la syllabe de fin d’un mot (par exemple, pantalon-lonlon, ciseau-seauseau, mari-riri…),
  • Réinventer les paroles d’une chanson connue en respectant les rimes (par exemple, haut les mains ! peau de lapin ! la maîtresse en maillot de bain ! qui pourrait donner haut les talons ! peau de guenon ! la maîtresse en pantalon!).

Le fait de faire référence à des situations qu’ils connaissent (prénoms des copains, comptines connues, mots familiers…) permet d’ancrer les apprentissages dans le quotidien et de renforcer le côté ludique.

 

jeu pour progresser en lecture

3 jeux progressifs pour améliorer la lecture (de 5 ans à 8 ans)

3 jeux progressifs pour améliorer la lecture (de 5 ans à 8 ans)

Le site Hop’Toys a eu la gentillesse de me faire parvenir 3 jeux de lecture de la gamme TAM TAM. J’apprécie beaucoup ces jeux car ils permettent de travailler la lecture de manière ludique et progressive (de la grande section de maternelle au CE2).

Les jeux de la gamme TAM TAM sont tous basés sur le même principe : assembler des paires entre deux cartes (souvent une image et le mot qui la décrit).

TAM TAM Alphabet pour les apprentis lecteurs (grande section/ début de CP)

Tam Tam Alphabet, c’est 4 petits jeux malins pour jouer avec les lettres et travailler la correspondance entre la lettre et le son qu’elle fait. A travers ces jeux, les apprentis lecteurs (grande section/ début de CP) sont amenés à associer une carte lettre avec une carte image comportant une image dont le nom commence par la dite lettre.

jeu s'améliorer en lecture

TAM TAM Memo (niveaux CP, CE1 et CE2)

tam tam memo jeu lecture

Le jeu Tam Tam Memo “les objets de la cuisine” est mon préféré (j’y ai joué avec des enfants de niveaux CP, CE1 et CE2). Tam Tam Memo propose 31 mots et leurs 31 illustrations : entre deux cartes, il y a toujours une paire commune.

Les cartes sont plus grandes que dans les autres jeux de la marque et les enfants y trouvent plus de confort de lecture. Les mots proposés dans ce jeu comportent des graphèmes complexes généralement étudiés en cours de CP (an, oi, ou, ette, on, eau, ain…). Il s’adresse donc à des enfants plus âgés que Tam Tam Alphabet.

Les mots proposés appartiennent au lexique de la cuisine, participant ainsi à un travail sur le vocabulaire.

Les règles du jeu sont très simples… et un des élèves que j’accompagne (niveau CE2) a même inventé une nouvelle règle du jeu !

tam tam jeu lecture

TAM TAM Chrono (mots irréguliers et graphèmes plus complexes – fin de CP et plus) 


Le jeu Tam Tam Chrono utilise les mots irréguliers de la langue française comportant des graphèmes plus complexes (gne, tion, ille, ç,im…). Le principe des différentes règles du jeu proposé tourne toujours autour du même principe : trouver la paire commune entre les cartes mots et les cartes illustrations.

Ce jeu s’adresse à des enfants plus âgés (fin de CP et plus).

Tam Tam Memo et Tam Tam Chrono permet d’améliorer la lecture mais aussi l’orthographe.

jeu pour améliorer la lecture

 

Et pour le travail des sons simples (qui fait la transition entre Tam Tam Alphabet et Tam Tam Memo), j’ai testé et approuvé le jeu Tam Tam Safari avec des élèves de CP. Voir ma chronique ici.

tam tam jeu de lecture

……………………………………………………………………………………………………………………………………..

Les jeux de lecture de la gamme Tam Tam sont disponibles sur le site Hop’Toys :

rôle livre développement bébé

L’immense rôle des livres et de la lecture sur le développement des tout-petits

L’immense rôle des livres et de la lecture sur le développement des tout-petits

Dans cette vidéo de la fédération Wallonie-Bruxelles, Jeanne Ashbé, auteur jeunesse, nous livre ses réflexions sur le rôle des livres dans le développement des tout-petits. Il est essentiel de lire des livres aux bébés dès leur plus jeune âge : ces moments de lecture partagés sont de véritables cadeaux pour la vie !

Le livre et les tout petits from Cinémathèque FWB.

Pour Jeanne Ashbé, c’est d’abord la musique de la langue qui attire l’oreille d’un tout petit. Elle est convaincue que les bébés entrent dans les livres par les oreilles plus que par les yeux, par les sons plus que par les images.

Il arrive souvent qu’on ne lise pas le texte d’un livre aux bébés parce qu’on pense que c’est inutile vu qu’ils n’en comprennent pas le sens. Pourtant, on n’a pas attendu qu’ils comprennent avant de leur parler. L’accès aux livres ne doit donc pas dépendre du niveau de langage d’un enfant.

2 grands avantages au fait de lire des livres aux bébés

Jeanne Ashbé voit deux grands avantages dans le fait de lire des livres aux bébés :

  1. la musique que fait la langue;
  2. le fait que le bébé va pouvoir retrouver de lecture en lecture une séquence de langage structurent l’esprit des tout petits.

L’important est de suivre l’enfant et son intérêt, pas de vouloir lire l’histoire en entier à tout prix. C’est à ce moment là que le petit enfant fait du sens avec le livre qu’on lui raconte.

Lire c’est faire du sens, ce n’est pas faire du son. Mais on ne sait pas l’histoire que eux se racontent ! – Jeanne Ashbé

Comment lire des livres avec les bébés ?

L’auteure conseille de suivre les enfants par les chemins où ils veulent aller puis de revenir au texte lu, comme il est écrit, sans chercher à remplacer ou à traduire les mots trop difficiles.

Le temps des bébés, c’est le temps de la lenteur. Avec un tout petit, lire un livre, cela peut être lire la même page pendant des semaines. – Jeanne Ashbé

Les enfants ont besoin de mouvement pour que l’histoire vienne jusqu’à eux. Le début du langage est syllabique et les livres syllabiques ou par onomatopées participent à construire le langage des bébés.

Un tout petit enfant fait du sens avec tout ce qui lui est proposé. Même si on ne comprend pas ce qu’un enfant perçoit, il fait son petit chemin avec une énergie et une activité exploratoires, extrêmement subtiles et actives. Les livres peuvent être des compagnons de ce chemin.

Cela vaut la peine de ne pas tout de suite refermer un livre qu’on vient de lire à un enfant pour lui laisser le temps de dire “encore”

Choisissez en librairie, en bibliothèque des livres écrits pour les enfants avec une musique de la langue qui vous donne envie de le partager avec votre votre enfant. Lisez-le avec votre coeur ! – Jeanne Ashbé

 

Pour aller plus loin : Quels livres à quel âge ? Une petite sélection de livres pour enfants

one mole digging a hole livre anglais enfants

One mole digging a hole : un livre pour apprendre le nom des nombres et des mots courants en anglais

One mole digging a hole : un livre pour apprendre le nom des nombres et des mots courants en anglais

Présentation

livre-apprendre-anglais-enfant-6-ansDans cet album écrit par l’auteure du célèbre Gruffalo, différentes sortes d’animaux s’occupent du jardin. Une taupe creuse un trou, deux serpents passent le râteau…

Tous les animaux donnent un coup de main pour le jardinage jusqu’à ce que la journée se finisse par un bain de soleil bien mérité !

 

Les points forts

Chaque double page propose à gauche un texte court et une grande illustration. Le texte est construit de manière à amener les chiffres de façon croissante de 1 à 10. On y retrouve les nombres écrits en chiffres et en lettres en anglais. Les illustrations permettent de compter pour bien associer le nombre à la quantité correspondante.

livre apprendre anglais enfant

Le texte se construit autour de 3 axes :

  • le chiffre (la quantité d’animaux qui effectuent une action dans le jardin)
  • le nom d’un animal
  • une action et des noms lié au champ lexical du jardin (garden rakes, garden hose, trees…)

Les illustrations à la fois colorées et explicites pour les enfants permettent aux enfants de retrouver la quantité annoncée dans le texte, les animaux ainsi que l’action. Les mots prennent ainsi tout leur sens.

Cet album est d’une grande richesse phonétique et phonologique car le texte propose systématiquement des rimes : mole/hole, bees/trees…Les noms des animaux ne sont pas forcément les plus courants (corbeau, perroquet, cigogne, taupe) mais seront facilement assimilés grâce aux illustrations et aux rimes.

one mole digging a hole

L’illustration de fin permet de travailler sur le vocabulaire car tous les animaux y sont regroupés. On pourra par exemple demander en anglais aux enfants de monter les serpents, de compter les renards, de dire ce que faisaient les grenouilles…

livre en anglais pour les enfants

Un album qu’on peut proposer à partir de 6 ans (cycle 2).

……………………………………………………………………………………………………….
One Mole Digging a Hole de Julia Donaldson et Nick Sharratt (éditions Macmillan Children’s Books) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander One Mole Digging a Hole sur Amazon.

lire-et-ecrire

Lire et écrire : un support précieux pour les enfants qui se demandent à quoi ça sert d’apprendre à lire (et même ceux qui n’aiment pas lire)

Lire et écrire : un support précieux pour les enfants qui se demandent à quoi ça sert d’apprendre à lire (et même ceux qui n’aiment pas lire)

lire et écrire

Je suis tombée par hasard sur le livre Lire et écrire (de la collection Mes p’tites questions).

Je travaille avec des enfants en difficulté d’apprentissage et je me suis dit que ce livre pourrait être un moyen de les aider à prendre plaisir à lire.

 

Ce livre répond à des questions comme

  • Qui a inventé l’écriture ?
  • Lire et écrire, ça sert à quoi ?
  • Peut-on vivre sans savoir lire et écrire ?
  • Pourquoi l’écriture des livres est-elle différente de celle des cahiers ?
  • Apprendre à lire, c’est facile ?
  • C’est grave si je n’aime pas trop lire ?
  • Ecrire, je peux en faire un métier ?
  • Est-ce qu’on lira et écrira encore en 2050 ?

Chaque double page répond à une question grâce à des petits textes précis et abordables dès 5 ans, et des illustrations colorées.

On commence par un petit résumé de l’Histoire de l’écriture. Saviez-vous que c’est aux marchands que l’on doit l’invention de l’écriture ? Ils en ont eu besoin pour tenir leurs comptes. La première forme d’écriture s’appelait l’écriture cunéiforme. Mais avant l’écriture, les hommes préhistoriques laissaient quand même des traces sous forme de dessins ou de gravures.

enfant qui n aime pas lire

 

Les enfants découvriront également dans ce livre l’histoire de l’imprimerie et du premier livre, ils apprendront qu’ils existent de nombreux alphabets et que l’écriture chinoise comporte plus de 3000 signes, que les aveugles peuvent aussi lire grâce au Braille et qu’à l’origine, l’écriture était étroitement liée à la religion.

La lecture et l’écriture sont abordées sous une forme à la fois utilitaire et plaisir : lire permet d’apprendre plein de nouvelles choses, de mieux connaître le passé, de se souvenir d’informations qu’il est difficile de garder en mémoire, de trouver des informations dont on a besoin… mais lire, c’est aussi accéder à des mondes imaginaires !

lire et écrire à quoi ça sert

 

On peut vivre sans lire ni écrire mais cela rend la vie beaucoup plus difficile. Savoir lire et écrire rend plus libre, moins dépendant des autres.

La question de l’écriture attachée qui pose tant de problèmes à de nombreux enfants y est abordée : l’écriture en attaché permet d’écrire plus vite car le geste de la main ne s’arrête pas après chaque lettre.

On y explique aussi que chaque enfant a son rythme pour apprendre à lire : autour de 6/7 ans, la plupart des enfants savent lire et d’autres ont besoin de plus de temps pour y parvenir. Il n’est jamais trop tard pour apprendre ! En revanche, la lecture demande de l’entraînement : plus on lit et plus on devient un bon lecteur. Le mieux pour apprendre à lire, c’est encore d’en avoir envie !

Une fois qu’on sait déchiffrer, il nous reste à comprendre le sens de ce qu’on vient de lire : cela demande de l’attention pour retenir les idées.

Quoiqu’il en soit, ce qui compte est qu’on sache lire. On n’est pas obligé d’aimer la lecture car chacun a ses goûts… mais peut-être que ce n’est qu’une question d’environnement ou de choix :-). L’envie et le goût de lire peuvent naître à tout moment. Il suffit parfois de tomber sur le bon livre pour avoir le déclic.

lire et écrire enfants

 

Lire et écrire sont des acquis pour la vie : même si les formes de lecture et d’écriture vont probablement changer dans le futur, elles seront toujours présentes. Mais sous quelles formes ? Le livre se termine sur cette interrogation : une bonne manière d’enclencher le dialogue avec les enfants !

Les points forts :

  • la partie historique
  • l’ouverture sur le monde (les hiéroglyphes, l’écriture chinoise, le Braille, l’abandon de l’écriture attaché dans certains pays)
  • la bienveillance (chacun va à son rythme, parfois il suffit de tomber sur le bon livre pour prendre plaisir à lire)
  • les questionnements sur l’évolution de l’écriture et de la lecture dans le futur (faut-il s’inquiéter ou se réjouir des nouvelles technologies comme la tablette ?)

…………………………………………………………………………………..

Lire et écrire est disponible en médiathèque, chez votre libraire et sur internet. Pour les enfants dès 5 ans.

Commander Lire et écrire sur Amazon.

 

mieux-lire-mieux-comprendre

Mieux lire, mieux comprendre : un exercice facile pour entraîner la capacité d’évocation des enfants

Mieux lire, mieux comprendre : un exercice facile pour entraîner la capacité d’évocation des enfants

Parler à voix haute ou dans sa tête lorsqu’on lit ou qu’on écrit est nécessaire à la compréhension des mots, mais insuffisant à celle des phrases. Il faut en plus prendre le temps d’évoquer la scène.

L’évocation est la mère de la compréhension. – Antoine de la Garanderie

Un enfant qui a appris à prendre le temps de s’arrêter fréquemment dans la lecture pour prendre le temps d’évoquer la scène lue peut comprendre et mémoriser des textes simples.


Je vous propose un exercice pour entraîner la capacité d’évocation par images mentales des enfants.

Il est extrait du livre “Explose ton score au collège”.

 

Je l’ai testé avec une élève de 4° et l’avant/ après images mentales est vraiment impressionnant.

1. Lis attentivement chacune des 10 phrases ci-dessous qui comportent toutes des comparaisons entre 2 choses. Mémorise bien qui est “le plus” ou “le moins” des deux. Imagine-toi la scène à chaque phrase. Donne toi 30 secondes à chaque phrase.

2. Une fois que c’est fait,  demande à quelqu’un de te poser les questions de la 2° partie, où tu devras justement t’aider de ce que tu auras retenu dans la 1° partie.

 

PHRASES :

– Le guépard court plus vite que la gazelle.

– L’éléphant d’Afrique a de grandes oreilles et l’éléphant d’Asie en a des petites.

– Il y a moins d’habitants à Paris qu’à Madrid.

– Le Texas a une plus grande superficie que la France.

– Voltaire est mort avant Diderot.

– Le film The Artist a eu plus d’Oscars au cinéma que le film Les Aventuriers de l’Arche Perdu.

– La planète Saturne est moins grosse que la planète Jupiter.

– La Statue de la Liberté est plus haute que la Tour de Pise.

– Le fer est plus léger que le cuivre.

– Pompée avait plus de soldats que César.

 

QUESTIONS :

– Qui court plus vite que qui ?

– Qui a de plus grandes oreilles que qui ?

– Qui a plus d’habitants que qui ?

– Qui a une plus grande superficie que qui ?

– Qui est mort après qui ?

– Qui a plus d’Oscars au cinéma que qui ?

– Qui est plus grosse que qui ?

– Qui est plus haute que qui ?

– Qui est plus lourd que qui  ?

– Qui avait plus de soldats que qui ?

 

Lorsque j’ai fait cet exercice avec mon élève de 4°, je lui ai lu les consignes telles quelles. Elle m’a affirmé avoir lu toutes les phrases attentivement. Je lui ai demandé par la suite de les lire à haute voix (pour stimuler le canal auditif, en plus du canal visuel).

Je lui ai ensuite posé les questions dans le même ordre. Elle n’a pas su répondre à une seule question correctement :-).

 

Nous avons alors repris toutes les phrases une par une et je lui ai demandé quelles images ou quel film elle s’était fait dans la tête. Il se trouve qu’elle n’avait pas réussi à créer d’images mentales ! Je l’ai donc guidée en lui expliquant comment je m’y serais prise moi-même.

Ainsi, pour la première phrase, je lui ai expliqué que je voyais un film défiler dans ma tête : je vois un gros guépard tacheté (gros parce qu’il court plus vite) courir et une petite gazelle derrière lui avec ses cornes et ses sabots. Ils courent à perdre haleine dans la savane.

Pour la deuxième phrase, je vois la forme du continent africain et la “bosse” de l’Afrique occidentale représente 1 des 2 grandes oreilles de l’éléphant. J’ai même dessiné le contour du continent africain avec ma main en l’air. A côté, je vois la forme du continent asiatique en plus petit. Dessus, je vois un éléphant avec de petites oreilles.

Pour la quatrième phrase, je vois la forme du Texas avec un fond de drapeau américain et des étoiles de Shériff. A l’intérieur, en gigogne, je vois la forme de la France. Je l’imagine en gigogne (France à l’intérieur du Texas) pour bien me rappeler que la France est plus petite.

Pour la cinquième phrase, j’ai pensé qu’elle ne connaissait probablement pas les visages de Voltaire ni de Diderot (ni même qui ils sont en fait 🙂 ). Je me suis donc appuyée sur une frise chronologique et des rébus pour les noms. Je vois une frise chronologique se déroulant vers la droite : à gauche (dans le passé donc), j’imagine un vol d’oiseaux (vol) et une bouche qui fait chut ! (taire); à droite, je vois les 4 lettres DIDE et une bouche qui rote (rot).

 

L’idée ici n’est pas d’imposer nos propres images aux autres car plus les évocations mentales sont personnelles, plus elles sont efficaces. Il s’agit de donner des exemples pour montrer aux élèves comment s’y prendre et les inviter à imaginer leurs propres images ou films mentaux.

Plus les évocations sont humoristiques, personnelles, bizarres, plus elles sont retenues. Le fait de lire les phrases à voix haute et de faire des gestes ou mimes pour accompagner les images mentales renforcera la mémorisation.

 

Le livre Explose ton score au collège de Eric Gaspar (éditions Belin) propose de nombreux autres exercices pour l’apprentissage, la compréhension et la mémorisation.

Ce petit ouvrage pratique et ludique regorge de conseils, astuces, modèles ainsi que de tests et exercices corrigés pour développer ses facultés à apprendre et retenir plus facilement et plus longtemps.

Commander Explose ton score au collège sur Amazon. 

twist-delire

Twist Délire : un jeu de rapidité pour lire et réviser l’orthographe (primé Concours Lépine)

Twist Délire : un jeu de rapidité pour lire et réviser l’orthographe (primé Concours Lépine)

Les éditions Mattika ont eu la gentillesse de me faire parvenir le jeu Twist Délire. Il s’agit d’un jeu de mots qui fera travailler à la fois la rapidité de lecture, l’orthographe et la notion de voyelles.

Twist Délire a obtenu la médaille d’argent du Concours Lépine 2013.

jeu de lecture twist délire
La règle du jeu 

Des cartes sont posées sur la table de jeu. Ces cartes ont 2 faces : le recto représente des images avec le mot écrit; le verso ne représente que les images.

cartes twist délire

 

Chaque joueur lance les deux dés dont chaque face correspond à une voyelle.

dés twist délire
Le but du jeu est de trouver, sur les cartes posées, les mots contenant les deux voyelles tirées par les dés.

Déroulement d’une partie

Le gagnant est le joueur qui se débarrasse le premier de toutes ses cartes en trouvant le plus vite les mots qui contiennent les 2 voyelles tirées par les dés.

Comment jouer ?

Un joueur lance les 2 dés voyelles.

Cas 1 : les 2 voyelles sont différentes.

Le joueur qui tape le plus vite sur la carte picto dont le mot contient les 2 voyelles indiquées par les dés se débarrasse d’une de ses cartes.

Cas 2: les 2 voyelles sont identiques

Le dernier joueur à taper sur la carte Twist Délire au centre ramasse toutes les cartes qui se trouvent en dessous.

Puis les joueurs retournent les huit cartes pictos sur la table.

Le verso ne contient que des illustrations. On passe alors à la version interprétation (exemple : perroquet, oiseau, animal…, en fonction de l’affichage des dés).twiste délire

Le deuxième cas nécessite donc que les joueurs sachent déjà bien lire et écrire car ils devront réfléchir dans leur tête à la manière d’écrire le mot correspondant à l’image et ensuite faire l’alliance entre les voyelles présentes sur les dés et l’orthographe du mot.

 

J’ai joué à Twist Délire des enfants de CP, CE1 et CE2 : nous n’avons pas (encore) retourné les cartes car cela me semblait trop difficile de procéder à toutes les opérations mentales requises.

En revanche, ils ont pris beaucoup de plaisir à retrouver les cartes qui présentaient les 2 voyelles présentes sur les dés. Cela les oblige à se concentrer sur les lettres du dé et sur les lettres des mots écrits sur la carte. Je leur demandais de me lire les cartes sur lesquelles ils avaient tapées. Cela leur permet de revoir les graphèmes complexes (eau; in; ou; on; an…).

Twist Délire permet également de travailler le vocabulaire (par ex : kayak, diadème, hiéroglyphe…).

 

Des détournements pour les plus jeunes

Ce jeu est conseillé à partir de 7 ans mais on peut très bien en faire une utilisation détournée avant. Ma fille a ainsi voulu mettre toutes les cartes sur la table : plusieurs cartes pouvaient donc être valables à chaque lancement de dé, ce qui lui laissait plus de temps pour en trouver au moins une.

On peut aussi s’en servir comme d’un matériel de lecture auto correctif : on demande à l’enfant d’épeler ou d’écrire le mot correspondant à l’image vierge puis il retourne la carte pour s’auto corriger.

Pour les plus jeunes, on peut également envisager de ne jouer qu’avec un seul dé, ce qui facilite l’apprentissage de la lecture et aide l’enfant qui débute l’apprentissage de la lecture à trouver plus rapidement le mot.

…………………………………………………………………………………………………………………………………………

Twist Délire est disponible sur le site des éditions Mattika ou sur Amazon.

acheter mattika

acheter sur amazon

 

 

 

 

 

a-quoi-ca-sert-lorthographe

A quoi ça peut servir l’orthographe ?

A quoi ça peut servir l’orthographe ?

J’ai beaucoup aimé le texte d’introduction du livret L’orthographe sans se casser la tête de L’Ecole Vivante.

L’orthographe ne sert pas à grand chose, vraiment ?

Quand on ne comprend pas à quoi ça sert l’orthographe, on ne voit pas de raisons d’éviter les erreurs d’orthographe ou de perdre du temps à se relire pour les corriger.

(On ne parle pas ici des personnes dyslexiques ou dysorthographiques).

Mettre un pullover propre ne sert pas à grand chose non plus, alors ?

Finalement, un pull taché de chocolat, de dentifrice, de gras ou encore de jus de fraise tient tout aussi chaud qu’un pull propre.

L’effort de laver un pull ne vaudrait-il donc pas la peine ? Pas plus que celui de mettre des vêtements propres alors ?

Pourtant, la plupart des gens lavent leurs habits et mettent des pulls propres. On peut y trouver plusieurs raisons :

  • parce qu’ils n’aiment pas qu’on pense qu’ils sont sales et négligés ?
  • parce qu’ils ne veulent pas choquer les autres ?
  • parce que c’est un manque de respect pour soi-même et pour les autres ?
  • parce que mettre un pull sale pour rendre visite à quelqu’un, c’est un peu comme lui dire :”Vous ne méritez pas que je m’habille mieux que ça” ?

Faire lire un texte plein de fautes à quelqu’un, c’est pareil. Cela revient à lui dire “Je suis négligé et vous ne méritez pas que je fasse l’effort de corriger mes erreurs“.

Par ailleurs, l’écriture sert à communiquer. Communiquer, c’est transmettre des pensées ou des informations. Quand les erreurs sont trop importantes, la fonction même de communication disparaît car l’autre n’arrive pas à comprendre les mots qui lui sont adressés.

Même quand les erreurs ne rendent pas le texte complètement incompréhensible, c’est plus long et fatigant de lire un texte truffé d’erreurs car cela force à jouer aux devinettes, à faire des allers retours dans le texte pour saisir le sens global ou à se poser des questions auxquelles on n’a pas les réponses.

 

L’orthographe ne sert donc pas à avoir de bonnes notes en dictées ou en rédaction à l’école; l’orthographe sert à communiquer avec les autres, à rentrer en relation avec autrui, à lui montrer du respect.

orthographe enfantsCharlotte Dejey et Catherine Nouvelle proposent des pistes et des jeux pour progresser en orthographe dans le livret L’orthographe sans se casser la tête de L’Ecole Vivante.


 

 

 

>>>Pour aller plus loin :

roue-des-mots-difficiles

 

 

jeu-de-loie-de-lorthographe

 

Mon coffret imagier Montessori : des cartes de nomenclature pour enrichir le vocabulaire et préparer à la lecture

Mon coffret imagier Montessori : des cartes de nomenclature d’inspiration Montessori pour la lecture et le vocabulaire

Mon coffret imagier Montessori (éditions Nathan) est un coffret proposant 150 cartes classifiées pour :

  • enrichir le vocabulaire de l’enfant,
  • le préparer et l’entraîner à la lecture.

cartes-nomenclature-montessori-lecturemon-imagier-montessori-lecture

Les cartes du coffret sont réparties en 5 séries :

  • les animaux de la forêt (comme le renard roux, le marcassin, le hérisson commun, le lièvre d’Europe…)
  • les oiseaux (la mésange charbonnière, l’hirondelle de cheminée, le merle noir…)
  • les insectes (le gendarme, l’abeille noire, le papillon vulcain…)
  • les fleurs (cyclamen de Naples, violette odorante, chardon…)
  • les fruits (citron, mûre, mirabelle…)mon imagier Montessori

Chaque série est composée de 3 types de cartes :

  • la carte non renseignée (l’image seule)

mon imagier MontessoriCette carte permet d’enrichir le vocabulaire de l’enfant et est propice à des échanges verbaux. Elles sont d’excellents supports pour discuter, observer, enrichir la connaissance du monde de l’enfant.

Les cartes classifiées sont importantes dans la pédagogie Montessori car elles répondent à la sensibilité de l’enfant pour les mots et lui permettent d’acquérir un vocabulaire juste pour décrire le monde qui l’entoure.

Les cartes non renseignées peuvent être utilisées de plusieurs manières selon l’âge de l’enfant :

– choisir 4 ou 5 cartes d’une même série pour un jeune enfant, s’installer avec lui sur un tapis et les décrire les unes après les autres. Les cartes peuvent être choisies en fonction des expériences de l’enfant (commencer par la carte du gendarme si l’enfant en a déjà observé, décrire avec peu de mots et faire des liens avec d’autres cartes comme la fourmi qui est aussi un insecte qui ne vole pas ou la coccinelle qui est aussi un insecte mais qui vole). Avec un enfant plus grand, un plus grand nombre de cartes pourront être présenté, avec plus de détails.

– associer des figurines miniatures ou des objets (fruit, fleur) aux images dès 18 mois

– retrouver une carte précise parmi d’autres (en donnant le nom précis ou bien en passant par une devinette descriptive)

 

  • la carte renseignée

mon imagier MontessoriLes cartes renseignées proposent l’image et le nom écrit en cursive.

 

Elles permettent l’auto-correction lors d’activités de lecture.

 

Une activité que les enfants apprécieront (dès 2 ans avec l’aide d’un adulte et seuls à partir de 3 ans) est la mise en paire des carte renseignées et des cartes non renseignées.

 

  • le billet de lecture

mon imagier MontessoriLe nom correspondant à l’image est écrit en lettres cursives. Le billet de lecture est à associer à la carte non renseignée.

Avec des enfants lecteurs, on peut proposer une activité d’association de cartes non renseignées et de billets de lecture.

Livret d’activités proposées par Eve Herrmann (éducatrice Montessori)

Le livret qui accompagne les cartes propose 8 activités inspirées de la pédagogie Montessori. Ces activités sont décrites avec beaucoup de détails afin que chacun puisse les appliquer en respectant au mieux l’esprit de la pédagogie Montessori.

On peut utiliser ces cartes pour des activités de vocabulaire, de lecture, de devinettes ou encore de dessin  à partir de 3 ans.

mon imagier Montessori

J’ai même vu ce coffret utilisé dans un atelier Montessori. L’éducatrice Montessori m’a dit que sa fille utilise maintenant des mots très précis pour décrire le monde : une salamandre n’est pas une salamandre si elle est tâchetée, c’est une salamandre tâchetée !

 

……………………………

Mon coffret imagier Montessori de Eve Herrmann (éditions Nathan) est disponible en magasins de jouets, en librairie ou sur Internet.

Commander Mon coffret imagier Montessori sur Amazon.