Différence entre COD et attribut : la grammaire facile et structurante

Différence entre COD et attribut : la grammaire facile et structurante

Les enfants font souvent la confusion entre les COD et les attributs. Cela est dû au fait que les élèves ont pris l’habitude de se poser la question : “Quoi ?” pour trouver la fonction des mots. Ainsi, dans la phrase “Cet éléphant est gris”, certains élèves vont avoir tendance à se dire : “Cet éléphant est quoi ?” et en déduire que “gris” est un COD. Or “gris” n’est pas COD mais attribut du sujet “éléphant”.

Je me suis retrouvée dans cette situation avec des élèves de 6° et 5° récemment. J’ai donc cherché une manière efficace de contourner cette erreur et j’ai trouvé cette présentation dans le livre La grammaire structurante de Elisabeth Nyuts.

comment faire différence attribut cod

Source : La grammaire structurante (Elisabeth Nyuts)

L’attribut du sujet exprime une qualité attribuée au sujet par l’intermédiaire d’un verbe d’état. Il y a donc identité entre le sujet et son attribut.

Dans la phrase, Elle est heureuse, le sujet “elle” et son attribut “heureuse” ne sont qu’un seul et même élément.

Dans la phrase, Il a posé une tasse sur la table, le sujet “il” et le COD “paquet” sont deux éléments différents.

Faire cette distinction entre attribut et COD nécessite par ailleurs d’avoir bien compris la notion d’attribut et celle d’adjectif. Un adjectif se rapporte toujours à un nom (ou un pronom qui se réfère lui-même à un nom). L’adjectif va donc s’accorder en genre et en nombre avec le nom ou le pronom auquel il se rapporte. Mais il va aussi avoir une fonction par-rapport à ce nom : il sera

  • attribut,
  • épithète,
  • mis en apposition.

Pour entraîner les enfants à faire la différence entre un attribut et un épithète, on peut les inviter à trier les phrases en deux colonnes et ce sont les élèves qui vont découvrir ce qu’est l’attribut grâce aux indices qu’on va lui fournir.

Un exemple de tableau à deux colonnes qui servira de support pour poser des questions aux enfants : Quelle est la différence entre l’attribut et l’épithète ?

attribut épithète

On continuera jusqu’à ce que les élèves trouvent. Si cela s’avère difficile, on peut leur demander d’entourer les verbes de chaque phrase dont ils devront préciser l’infinitif :

  • dans la colonne de l’épithète (des verbes d’action);
  • dans la colonne des attributs, l’auxiliaire “être”.

Dans ces premiers exemples, les élèves concluront “Avant l’attribut, il y a toujours le verbe être”. On confirmera et on proposera de nouveaux exemples en changeant les verbes :

différence attribut épithète

L’idée est d’amener les enfants à trouver que les attributs s’appliquent avec les verbes qui convoient l’idée de “être” : les verbes d’état. Il s’agit toujours de l’idée de “être” (cet homme passe pour généreux signifie que cet homme est généreux aux yeux des autres; il a l’air heureux signifie qu’il est heureux aux yeux des autres; il naquit pauvre et mourut riche signifie qu’il était pauvre à sa naissance et qu’il était riche à sa mort).

Quant aux épithètes, elles sont toujours accolées au nom qu’elles qualifient.

Entre un nom et son attribut, il y a toujours une verbe d’état. L’épithète est accolée au nom auquel elle se rapporte : elle fait corps avec lui.

Pour compléter cette notion, on pourra proposer un petit quiz avec différents verbes en demandant : verbe d’état ou pas verbe d’état ? (exemples : devenir, demeurer, paraître, s’appeler, passer pour, être considéré comme, avoir l’air, naître).

Pour en revenir à l’attribut et au COD, Elisabeth Nyuts insiste sur  le fait de présenter la notion d’attribut dans sa globalité :

  • sa nature

L’attribut peut être un adjectif, un nom, un pronom, un infinitif ou une proposition.

Adjectif : L’éléphant est gris.

Nom : Cet homme est un héros.

Pronom : Mon père, c’est lui.

Infinitif : Souffler n’est pas jouer.

Proposition : Mon plus cher voeu est qu’elle reste.

  • la nature de l’objet auquel il se rapporte

L’attribut peut être attribut d’un nom, d’un pronom, d’un verbe ou d’une proposition.

D’un nom : Cet homme est fort.

D’un pronom : On le considère comme un menteur.

D’un verbe à l’infinitif : Fumer est dangereux.

D’une proposition :  Ce qu’il a fait est surprenant.

  • ses fonctions

Un mot peut être attribut du sujet ou attribut du complément.

comment faire différence épithète attribut cod

Source : La grammaire structurante (Elisabeth Nyuts)

Attribut du sujet : Paul est le chef de la tribu.

Dans cette phrase, Paul et le chef  ne forment qu’une seule et même personne. Donc “chef” est attribut de “Paul”. Comme Paul est le sujet dans la phrase, chef est attribut du sujet.

Attribut du complément : On a pris cet homme pour un voleur.

Dans cette phrase, l’homme et le voleur sont la même personne. Voleur est donc attribut de homme. Homme étant COD du verbe prendre, voleur est attribut du complément (attribut du COD).

Parmi les verbes qui relient l’attribut au COD, il peut y avoir certains verbes d’action auxquels s’associe l’idée du verbe être (regarder comme, nommer, élire, proclamer, dire…).

Pour passer à l’entraînement, on pourra proposer des phrases dans lesquelles encadrer les verbes d’état (s’il y en a), souligner les attributs du sujet et entourer les COD. Puis d’autres dans lesquelles encadrer les COD (s’il y en a) et souligner les attributs du COD (s’il y en a). Enfin, on pourra demander aux enfants d’inventer des phrases contenant des attributs du sujet et d’autres contenant des attributs du complément, en insistant sur la variété des verbes qui introduisent les attributs.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Source : La Grammaire Structurante de Elisabeth Nyuts (éditions Godefroy de Bouillon)

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *