Une manière efficace d’arrêter de faire toujours les mêmes erreurs : les fiches “erreurs prévisibles”

Une manière efficace d’arrêter de faire toujours les mêmes erreurs : les fiches “erreurs prévisibles”

Une manière efficace d'arrêter de faire toujours les mêmes erreurs _ les fiches _erreurs prévisibles_

Eric Gaspar est professeur de maths et spécialiste des neurosciences cognitives. Dans son livre Explose ton score au lycée !, il propose un astuce pour confectionner des fiches avec la pensée réflexe à l’origine des erreurs répétitives et à côté les exceptions qui contredisent cette pensée réflexe.

Les neurosciences cognitives ont montré que le cerveau veut réfléchir vite et avoir souvent raison pour économiser de l’énergie et limiter l’incertitude. Le problème avec ce fonctionnement est que le cerveau va se tromper de temps en temps (mais la nature a considéré qu’il vaut mieux se tromper de temps en temps que perdre beaucoup d’énergie et se mettre en danger).

Gaspar rappelle que, quand on fait une erreur plusieurs fois sans arriver à se corriger, c’est la preuve que le cerveau n’arrive pas à inhiber les raisonnements qu’il a élaborés auparavant en fonction d’exercices rencontrés par le passé ou d’une leçon apprise sans prendre en compte les exceptions.

Par chance, il est possible de reprendre le contrôle sur le cerveau. Gaspar parle de première pensée et de deuxième pensée :

  • la première pensée est la pensée réflexe, qui paraît évidente parce qu’elle a été construite sur un raisonnement qui paraît logique,
  • la deuxième pensée vérifie cette première pensée en enquêtant pour savoir si cette première pensée est correcte ou pas.

Eric Gaspar propose alors une solution pour mettre côte à côte la première pensée et la deuxième pensée qui va la corriger quand c’est nécessaire avec les fiches “erreurs répétitives” :

  • nommer une feuille avec le sujet (ex: le comparatif en anglais),
  • séparer la feuille (format paysage) en deux colonnes,
  • intituler la colonne de gauche : “ma pensée réflexe”,
  • intituler la colonne de droite : “est-ce toujours vrai ?”,
  • remplir la colonne de gauche avec la règle générale (ex : je mets -er à la fin de l’adjectif),
  • remplir la colonne de droite avec les exceptions : les règles et les exemples (ex : non si l’adjectif est long -> more beautiful; non si l’adjectif se termine par y car le y devient i -> happier; non en cas de double consonne -> madder; non pour les exceptions connues -> better, worse, farther).

Des fiches “erreurs prévisibles” peuvent être conçues dans toutes les matières.

………………………………………
Source : Explose ton score au lycée ! : Le cerveau et ses astuces… Réussir c’est facile ! de Eric Gaspar (éditions Belin)

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *