Français : méthodologie pour préparer un exposé oral au collège

Français : méthodologie pour préparer un exposé oral au collège

Préparer un exposé présenté à l’oral passe par plusieurs étapes : chercher les éléments qui vont constituer le contenu, rédiger le contenu en organisant ces éléments et, enfin, s’entraîner à la prise de parole. Il est utile de bien découper ces différentes étapes du travail à la manière des petits pas, pour que cette grande tâche qu’est la préparation d’un exposé ne paraisse pas insurmontable mais réalisable en différentes petites étapes plutôt faciles.

Mode d’emploi

  • Analyser les termes du sujet afin de délimiter les éléments à aborder (dans le temps, dans l’espace, en termes de concepts) : C’est qui/ c’est quoi ? Pourquoi ce sujet est-il intéressant ?

 

  • Consulter les leçons et les manuels en priorité, puis des dictionnaires, des sites Internet et des magazines spécialisés, pour sélectionner les informations qui semblent importantes. Attention au copier-coller, à la fois pour des raisons de droits d’auteur (il faut mentionner quand une information est une citation en nommant expressément l’auteur) et pour des questions de compréhension (on maîtrise mieux un sujet si on fait l’effort de reformuler avec ses propres mots). Toujours croiser deux ou trois sources d’informations différentes et regrouper ce qui se ressemble et se complète.

 

  • La médiathèque de la ville ou le CDI du collège sont bien fournis et le personnel pourra aiguiller vers des documents utiles selon les besoins.

 

  • Sur Internet, utiliser plusieurs moteur de recherche (Google, Lilo, Qwant) et cibler des mots clés pertinents, présélectionnés en définissant bien le sujet (qu’est-ce qui est dans le thème ? qu’est-ce qui ne l’est pas ?). On peut trouver des images sur Google Image, qu’on pourra imprimer pour illustrer le texte.

 

  • Vérifier les origines des sites lors des recherches sur Internet. Qui signe l’article ? Les sources sont-elles citées ? Retrouve-t-on les mêmes faits ailleurs ? En cas de doute sur le sérieux du site, demander à un adulte ou ignorer l’information. Chercher la date de publication ou de mise à jour de la donnée, que ce soit sur Internet ou en version papier, pour voir si l’information est encore d’actualité.

 

  • Noter les informations importantes sur une feuille de brouillon au fur et à mesure.

 

  • Structurer l’exposé avec plusieurs parties. Chaque partie comprendra deux ou trois idées, résumées par des mots-clés. Faire des catégories qui deviendront les parties de l’exposé. Trouver un titre pour chaque partie et écrire le plan, c’est-à-dire qu’il faut classer chaque idée notée dans une partie.

 

  • Réfléchir à l’introduction : le sujet peut être amené avec une actualité ou une question du type « Saviez-vous que ? ». Annoncer ensuite les titres des parties (« Premièrement, nous allons voir que… Deuxièmement, Troisièmement »).

 

  • Mettre en valeur les transitions entre les parties et les idées. Cela peut passer par des connecteurs logiques comme « De plus », « A l’inverse », « C’est pourquoi », et des listes (« D’abord, Ensuite, Enfin »).

 

  • Conclure l’exposé par une phrase ou deux qui résument tout ce qui a été dit. Il est possible de demander au public s’il a des questions ou de proposer un petit quizz de 2 ou 3 questions pour voir ce que l’auditoire a retenu.

 

  • Bien respecter les consignes particulières du professeur et lui poser des questions en cours de travail en cas de doutes.

Structurer le contenu du texte avec une carte mentale

Utiliser une carte mentale aide à organiser les points principaux de l’exposé :

    • Inscrire le thème central de l’exposé au centre de la feuille puis ajouter autant de branches de premier niveau que de parties. Chaque branche de premier niveau correspond donc à une partie, chaque sous-branche développe une sous-partie avec un point clé associé. Des images ou pictos peuvent illustrer chaque point clé.
    • Ne pas rédiger en entier tout le texte de l’exposé, mais le reconstruire à l’oral à partir des mots clés. La lecture mot à mot d’un texte entièrement rédigé risque d’ennuyer l’auditoire.
    • Imprimer la carte mentale et la consulter comme guide visuel pendant l’exposé (il est même possible de la projeter au tableau ou la distribuer au public).

 

Voici un exemple de carte pour un exposé sur les frères Grimm :

carte mentale expose college
…………………………………….

Vous retrouverez de nombreux outils pour apprendre à apprendre au collège dans mon ouvrage paru aux éditions Larousse : Kit 100% réussite au collège, spécial organisation et efficacité (de Caroline Jambon). Disponible en centre culturel, en librairie ou sur internet.

Commander Kit 100% réussite au collège sur Amazon, sur Decitre ou sur Cultura