Éveiller les intelligences multiples des enfants : pourquoi ? comment ?

Éveiller les intelligences multiples des enfants : pourquoi ? comment ?

Éveiller les intelligences multiples des enfants

Crédit illustration : freepik.com

La théorie des intelligences multiples formulée par Howard Gardner est simple à comprendre : nous avons huit formes d’intelligences que nous développons plus ou moins bien pendant notre vie. Les comportements propres à chaque enfants sont l’expression d’une forme particulière d’intelligence, chacune étant reliée à un monde ou un univers spécifique. Ces univers sont au nombre des huit dans l’approche des intelligences multiples :

  • l’univers des mots,
  • l’univers des sons,
  • l’univers des images,
  • l’univers du corps,
  • l’univers de la nature,
  • l’univers des mathématiques et des sciences,
  • l’univers des autres,
  • son propre univers intérieur.

Tous les humains ont une inclination forte pour au moins une intelligence parmi les huit (on y ajoute parfois une neuvième) :

  1. l’intelligence verbale/ linguistique
  2. l’intelligence visuelle/ spatiale
  3. l’intelligence musicale/ rythmique
  4. l’intelligence corporelle/ kinesthésique
  5. l’intelligence logique/ mathématique
  6. l’intelligence interpersonnelle
  7. l’intelligence intrapersonnelle
  8. l’intelligence naturaliste
  9. l’intelligence existentielle/ philosophique

apprendre avec les intelligences multiples

Ces intelligences sont interconnectées et travaillent ensemble mais elles peuvent également fonctionner de manière plus indépendante.

 

3 points clés de la théorie des intelligences multiples

Dans leur livre Éveiller les intelligences multiples de son enfant de la naissance à l’entrée au CP, Bruno Hourst et Albane de Beaurepaire exposent trois points clés de la théorie des intelligences multiples.

1.Nous possédons tous les huit formes d’intelligence.

Chaque humain possède un “bouquet d’intelligences” à développer à la naissance. Ensuite, des éléments liés à l’environnement (familiales et sociales) ou au bagage génétique favorisent un développement plus précoce et plus profond de certaines intelligences.

Ainsi, si on observe différentes cultures à travers le monde et l’Histoire humaine, on constate que certaines favorisent et valorisent des intelligences plus que d’autres. Le développement du bouquet d’intelligence est fortement lié au pays, à l’époque ou encore au milieu social et familial dans lequel un enfant naît.

2.Au cours de leur vie, la plupart des êtres humains peuvent développer chaque intelligence jusqu’à un bon niveau de compétence.

Une déficience dans telle ou telle intelligence n’est pas définitive. Dans un environnement ouvert et riche en opportunités, en autorisations, tout être humain a la possibilité d’éveiller et renforcer les huit intelligences toute sa vie et jusqu’à un bon niveau de compétence.

Toute intelligence peut être sollicitée et développée tout au long de la vie. Cela signifie que les adultes (enseignants comme parents) peuvent éveiller leurs propres intelligences au contact des enfants.

3.Dans la plupart des cas, les intelligences sont utilisées ensemble de manière complexe.

Dans la théorie des intelligences multiples, chaque intelligence est comme une “fiction” car aucune n’existe de manière indépendante (ou très rarement).

La plupart du temps, les intelligences interagissent entre elles et de nombreuses activités ne peuvent être correctement réalisées sans l’emploi simultané de plusieurs intelligences.

Par ailleurs, chacune des intelligences a des sous-composantes qui peuvent être utilisées de manière différente. Par exemple, l’intelligence musicale/ rythmique peut être utilisée et développée autant par un luthier que par un mécanicien (qui écoute le moteur pour savoir s’il tourne bien).

 

Pourquoi développer toutes les intelligences d’un enfant ?

Bruno Hourst et Albane de Beaurepaire estiment qu’il est plus que souhaitable de développer toutes les intelligences des enfants pour plusieurs raisons :

  • avoir un bouquet d’intelligences multiples équilibré semble être en rapport direct avec le fait de développer une personnalité équilibrée et une bonne santé mentale (en lien avec la capacité d’adaptation et la confiance en soi),

 

  • un enfant sera mieux outillé pour vivre quand il peut mettre en œuvre une palette riche et variée d’intelligences (y compris à l’âge adulte),

 

  • l’utilisation des huit formes d’intelligences permet une meilleure intégration dans un groupe du fait d’une bonne connaissance de soi (forces et faiblesses) et des autres (intelligence interpersonnelle).

 

Comment éveiller les intelligences multiples d’un enfant ?

Il existe de nombreuses activités de la vie courante qui participent au développement des intelligences multiples des enfants :

  • l’intelligence verbale/ linguistique
    • faire des visites régulières à la médiathèque
    • parler avec un vocabulaire riche sans avoir peur de “perdre” l’enfant
    • raconter à l’enfant ce qu’on est en train de faire dans les actes de la vie courante
    • apprendre à jouer avec les mots (charades, jeux de mots, blagues…)
    • demander à l’enfant son avis (et toi, qu’est-ce que tu en penses ? et toi, comment tu te sens ?)
    • écrire une carte postale en vacances

 

  • l’intelligence visuelle/ spatiale
    • jouer à des jeux de construction et d’encastrement
    • jouer à des jeux d’observation (jeu de Kim, cherche et trouve, 7 différences…)
    • faire, défaire, ranger
    • utiliser différentes matières et différents outils pour les arts plastiques (tableau à la verticale, crayons de cire, aquarelle, argile, papier mâché

 

  • l’intelligence musicale/ rythmique
    • écouter toute sorte de musique
    • chanter ensemble
    • taper sur des objets pour produire des sons
    • fabriquer des instruments de musique (ex : maracas)

 

  • l’intelligence corporelle/ kinesthésique
    • sortir aussi souvent que possible dans la nature
    • offrir des opportunités de jeux libres (plus que des activités planifiées) et un environnement stimulant (marionnettes, déguisements…)
    • permettre à l’enfant de développer son équilibre et sa coordination oeil-main (roller, vélo, bac à sable, enfiler des perles…)

 

  • l’intelligence logique/ mathématique
    • dénombrer des collections au quotidien (coquillages à la plage, les pommes ramassées…)
    • peser pendant une recette de cuisine
    • habituer l’enfant au calcul mental
    • utiliser des instruments mathématiques et les expliquer à l’enfant (balance culinaire, règle graduée pendant une activité artistique, équerre lors de bricolage…)
    • expliquer les relations de cause à effet (il gèle donc on a froid) et les séquences (étapes d’une recette, suite d’une histoire à deviner…)

 

  • l’intelligence interpersonnelle
    • parler aux enfants dès leur naissance sans forcément adopter un langage bébé ou simplifié
    • faire participer l’enfant aux activités de la vie quotidienne (cuisine, bricolage, rangement, jardinage…)
    • assurer la sécurité émotionnelle de l’enfant (reformuler ses émotions, le réconforter, ne pas réprimer les pleurs ou censurer la colère…)
    • partager du temps en quantité et en qualité en famille

 

  • l’intelligence intrapersonnelle
    • laisser l’enfant s’ennuyer sans chercher à le stimuler quand il ne fait rien en apparence
    • aménager des espaces calmes dans la maison avec des coussins, des peluches, un éclairage doux, des éléments naturels (plantes, laine, jouets ou meubles en bois…)
    • instaurer des rituels de connexion émotionnelle (ex : parler de ses trois meilleurs moments de la journée au moment du coucher)
    • philosopher avec les enfants en parlant de sujets divers et variés sans apporter des réponses mais en posant des questions

 

  • l’intelligence naturaliste
    • laisser l’enfant ramasser des éléments naturels et les ramener à la maison (plumes, coquillages, galets, bâtons…)
    • parler de géographie à l’occasion de la préparation des plats exotiques
    • autoriser l’enfant à jouer dans la terre ou le sable quitte à se salir
    • planter des graines
    • faire remarquer le chant des oiseaux, le bruit du vent dans les branches des arbres, les différentes couleurs présentes dans la nature
    • prendre soin d’un animal

 

On le voit bien, ces propositions n’ont rien de très révolutionnaire mais la théorie des intelligences multiples propose une approche bienveillante et respectueuse de chaque enfant dans le sens où chaque intelligence est valorisée sans hiérarchie (l’intelligence naturaliste est aussi utile et digne d’intérêt que l’intelligence mathématique) et où chaque enfant peut apprendre, se développer et s’améliorer.

……………………………………………..
Source : Éveiller les intelligences multiples de son enfant de la naissance à l’entrée au CP de Bruno Hourst et Albane de Beaurepaire (éditions Hatier). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Éveiller les intelligences multiples de son enfant sur Amazon, sur Decitre, sur Cultura ou sur la Fnac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *