Une astuce pour mémoriser une suite de nombres (formules mathématiques, dates…)

Une astuce pour mémoriser une suite de nombres (formules mathématiques, dates…)

Dans son livre Incroyable cerveau !, Eric Gaspar propose une astuce utile et efficace pour mémoriser durablement des suites de nombres. Il s’agit de la méthode des «  crochets de mémoire  » qui consiste à utiliser le principe d’association. Il en existe plusieurs versions mais le principe est toujours le même  : il faut accrocher mentalement un chiffre à un mot ou un objet qui fait penser à ce chiffre.

Première possibilité : le chiffre et le mot-objet «  sonnent  » phonétiquement de la même manière.

Eric Gaspar propose sa propre  «  table de rappel  » (nommée aussi «  table de correspondance  »). Il est encore mieux d’inventer sa propre table de correspondance en fonction des associations qui nous paraissent les plus mémorables et logiques.  Par exemple, Eric Gaspar a construit la sienne en incluant des sons de chaque nombre dans le mot correspondant : «  un  » dans «  nain  », «  neuf  » dans «  bœuf  »,   etc.

table de correspondance mémoire

Source : Incroyable cerveau ! de Eric Gaspar (éditions Robert Laffon)

Tony Buzan, expert de la mémoire et des techniques d’apprentissage, propose également sa propre table de correspondance :

  • 1  : pain
  • 6  : saucisse
  • 2  : queue
  • 7  : poussette
  • 3  : croix
  • 8  : huître
  • 4  : cadre
  • 9  : œuf
  • 5  : singe
  • 10  : disque

Ainsi, pour retenir une date comme 1492, il est possible de considérer comme la présence simultanée des chiffres 1-4-9-2, pour que le cerveau les associe dans une seule scène imaginée comme un tableau ou une photo. On pourra alors visualiser les images d’un pain, d’un cadre, d’un oeuf, d’une queue. On peut s’imaginer une photo ou un petit film mentalement avec ces éléments dans l’ordre : un pain dans un cadre (on peut imaginer une vitrine de boulangerie), avec un oeuf à côté et la queue d’une vache (comme des figurines de décoration champêtre dans la vitrine).

Deuxième possibilité : la forme du chiffre ressemble à un objet. Commençons par l’association «  chiffre-son  ».

Cette deuxième version est la technique «  association chiffre-forme  » qui est d’ailleurs très utilisée par tous les champions de mémoire.

Le 1 peut ressembler à un «  pinceau  », le 8 à un «  sablier  »… Dans cette deuxième approche, l’imagination a la part belle et plus les images sont personnelles, plus elles seront efficaces pour la mémorisation à long terme.

Eric Gaspar donne un exemple de ce type de correspondances basées sur les ressemblances de formes entre chiffres et images :

  • Un pinceau pour le 1.
  • Un cygne pour le 2.
  • Un trident pour le 3.
  • Un voilier pour le 4.
  • Un crochet pour le 5.
  • Un gros ventre pour le 6.
  • Un sablier pour le 8.
  • Un ballon dirigeable pour le 9.
  • Une batte de base-ball et sa balle pour le 10.
astuce mnémotechnique

Source : Incroyable cerveau ! de Eric Gaspar (éditions Robert Laffon)

Toujours pour retenir une date comme 1492, on inventera une image ou un film/ une histoire mettant en scène un pinceau, un voilier, un dirigeable, un cygne.
………………………………………………………..
Source :  Incroyable cerveau ! de Eric Gaspar (éditions Robert Laffon)

 

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *