libérer le potentiel des enfants

3 clés pour libérer le potentiel des enfants et booster les apprentissages (ou le pouvoir des mots “Je crois en toi”)

Le pouvoir des mots “Je crois en toi”

Il est capital de révéler le potentiel présent au cœur de chaque personne car le meilleur inspire le meilleur et le beau suscite le beau.

Révéler les talents, l’ingéniosité et la créativité d’un enfant libère l’énergie créative qui est en lui, lui permet d’être pleinement lui-même, de développer ses richesses intérieures et de contribuer à son tour aux richesses humaines. N’est-ce pas là une piste enthousiasmante pour l’avenir du monde ? – Ostiane Mathon

Une éducation positive privilégie la part émotionnelle de l’être : attitude chaleureuse, paroles encourageantes, regard de fierté et manière d’être inspirante (au delà de toute formule magique). – Maria Basque

3 clés pour libérer le potentiel des enfants et booster les apprentissages 

1. Des paroles encourageantes et valorisantes en toutes circonstances

Il y a un artiste caché en chacun de nous et mille et une manière d’exercer son art et sa créativité. Quel(le) artiste vit en toi ?

Tes perspectives d’évolution et de progression sont infinies.

Tu portes en toi le meilleur de toi-même.

J’ai foi en toi. Tu ne le sais peut-être pas encore mais tu portes en toi de magnifiques graines de joie et de talents. Ensemble, nous allons les arroser, les cueillir et en offrir un magnifique bouquet à la Terre entière.

Cela prendra sans doute du temps et réclamera patience et exigence mais priver les autres et toi-même de tes richesses, c’est comme priver le monde de ses plus beaux paysages.

Tu vas y arriver. Si tu tombes, tu te relèveras, tu essaieras à nouveau, comme tu l’as fait pour tes premiers pas quand tu étais bébé. Je suis là.

Chaque enfant, toi y compris, est un trésor pour l’humanité. Tu as le pouvoir d’essaimer la vie, la joie et l’espérance.

Je crois en toi.

Tu portes en toi un incroyable vivier de talents.

Tu es dans une perpétuelle dynamique d’évolution.

Je suis à tes côtés.

Tu es unique : la compétition et la comparaison n’ont aucune raison d’être.

Cela prendra du temps et nécessitera un réel investissement de ta part. La fierté sera ta plus belle récompense.

Tu fais de ton mieux et ton mieux change d’instant en instant !

Je t’aime parce que c’est toi.

Tu as le droit d’être toi-même.

Raconte moi comment tu as fait. ça m’intéresse.

Rien n’est figé, tout est encore possible. Tu grandis.

Quand tu es heureux(se) de vivre, tu transmets ce bonheur aux autres et tu contribues à rendre leur vie plus belle.

Fais confiance à ton intuition. Tu es capable d’avoir des idées originales.

Ton intelligence est en train de se construire. Tu es en mouvement. Nous sommes tous toujours en train d’apprendre.

Tu as en toi le pouvoir de te renouveler sans cesse.

Le but de la vie n’est pas d’en savoir le plus possible mais de trouver du sens à tes actions et de progresser.

Tu peux me demander de l’aide quand tu veux.

Tu as le droit d’avoir peur. Cela peut paraître difficile et c’est normal de ressentir de l’appréhension.

Tu peux décider que tu es fort(e). Tu peux faire des choix tout(e) seul(e), fais-toi confiance.

Tu as le temps, entraîne toi autant que tu en as besoin.

Tu me donnes le sourire.

Tu as le droit de parler en ton nom et de décrire pourquoi tu es gêné(e) par cette situation.

2. Des questions ouvertes et stimulantes

Qu’en penses-tu ?

Peux-tu m’en dire plus ?

Qu’as-tu aimé en particulier dans cette activité ?

Que ressens-tu en ce moment ?

Comment te sens-tu là maintenant ?

Comment apprends-tu le mieux ?

Qu’as-tu appris de cette erreur ?

Comment te sens-tu quand tu regardes ton travail ?

Si c’était à refaire, qu’est-ce que tu garderais ? qu’est-ce que tu modifierais ?

Quelles seraient tes idées ou envies pour que ça change ?

Nous avons tous des dons et des talents, connais-tu les tiens ?

3. Le pouvoir des signaux silencieux

Pour être efficace, un message avant même de quitter son émetteur, doit refléter une juste synchronisation entre la tête, le cœur et le corps de ce dernier. – Ostiane Mathon

Les signaux silencieux en disent donc long sur notre volonté d’encourager, d’entrer en lien, et sur l’authenticité de notre foi en l’autre.

Le silence peut être vecteur de mille messages d’attention :

  • un sourire franc,
  • un clin d’oeil complice,
  • une main tendue et ouverte,
  • un pas vers l’autre pour se rapprocher physiquement,
  • une tête inclinée vers l’avant comme acquiescement,
  • s’asseoir et se regarder dans les yeux.

………………………………………………………………………………………………………………….

Source : Je crois en toi : pourquoi et comment valoriser les enfants (Maria Basque, Karine Le Goaziou, Isabelle de Lisle, Ostiane Mathon) aux éditions Le Souffle d’Or.

Commander Je crois en toi : pourquoi et comment valoriser les enfants sur Amazon.