Bien-être, attention, gestion de la colère et de l’agressivité : l’EFT (Emotional Feedom Techniques) à l’école

L’EFT (Emotional Feedom Techniques) à l’école : des bénéfices sur le bien-être, la présence, l’attention, la gestion de la colère et de l’agressivité des enfants

L’EFT peut être très utile à l’école pour aider les enfants à libérer les émotions douloureuses. Agnès Pauper (thérapeute en Médecine Traditionnelle chinoise et praticienne en EFT) témoigne de son expérience quand elle a présenté l’EFT à des enfants de CM2 et des bénéfices sur le bien-être, la présence, l’attention, la gestion de la colère et de l’agressivité des enfants.

L’EFT est une méthode psychocorporelle de gestion du stress et de déprogrammation émotionnelle des souvenirs traumatiques et de reconsolidation des souvenirs. Elle se base sur la notion de méridiens et consiste à stimuler les points méridiens en les « tapotant » avec deux doigts, de manière à rétablir le courant énergétique afin de se libérer des émotions désagréables, perturbantes.

Le concept des deux voix 

Agnès Pauper explique aux enfants qu’on a tous deux voix différentes en nous :

  • une voix dans la tête (notre “hamster”)

Cette voix dit qu’on a peur (peur de redoubler, de rater un contrôle, d’un cauchemar…), qu’on est en colère ou encore qu’on est triste.

Les émotions désagréables et douloureuses sont normales et sont des éléments de survie. Une émotion est une réaction physiologique à une stimulation. C’est un mouvement qui sort (E = vers l’extérieur et motion = mouvement).

émotions EFT

Elles deviennent négatives quand elles paralysent et envahissent tout le reste.

  • une voix dans le coeur 

Cette voix parle de confiance, d’amour et de bien-être.

L’EFT pour retrouver la voix du coeur

Le matin, quand les enfants arrivent en classe, la pratique de l’EFT peut les aider à libérer leurs pensées douloureuses et négatives pour retrouver la voix du coeur pleine de confiance et d’amour.

Agnès Pauper propose la pratique de deux rondes consécutives pendant 2 à 3 minutes tous les jours (par exemple, le matin en arrivant, après les récréations et après le repas). Une ronde d’EFT consiste à tapoter des points du corps en répétant des phrases de libération émotionnelle. Il existe 9 points de base :

  1. le sommet de la tête
  2. le début du sourcil
  3. le coin de l’oeil
  4. sous l’oeil
  5. sous le nez
  6. le milieu du menton
  7. sous la clavicule
  8. sous le bras
  9. sous le sein
eft enfants école
Source : Finis les chagrins, les peurs et les colères avec l’EFT (Jean-Michel Gurret)

 

  • Première ronde

Tapoter les points d’EFT en visant un problème ou une émotion qu’on peut identifier à l’aide de questions :

Quelle est mon émotion, ici et maintenant en y pensant ? (ex : de la peur, de la colère, de la honte…)

Quelles sont mes sensations physiques, ici et maintenant ? (ex : la gorge nouée, le ventre qui se tord, la bouche sèche…)

Qu’est-ce que je me dis de négatif sur moi ou sur la situation ? ( ex : je vais rater, ça va être une catastrophe, je ne suis pas à la hauteur, on va se moquer de moi…)

Les enfants peuvent effectuer sur chaque point une dizaine de stimulations avec le bout de l’index et du majeur en répétant la phrase qui décrit les émotions et les sensations (par exemple : j’ai honte, je transpire, je rougis, j’ai peur car les autres vont se moquer de moi et j’ai la gorge nouée).

 

  • Deuxième ronde

Tapoter les points d’EFT en choisissant d’avoir confiance et d’être bien  (par exemple : je suis quelqu’un de bien, je vais y arriver, je suis aimé et j’aime, je peux compter sur mes amis et ma famille…).

 

Les enfants peuvent s’approprier l’EFT et refaire des rondes seuls en cas de besoin (par exemple avant un exposé à l’oral ou une évaluation).

>>> Vous pouvez découvrir en détail l’EFT pour les enfants dans cet article : 5 questions + une technique pour identifier clairement une situation de stress et apaiser les tensions

……………………………………………………………………………………………………………

Un ouvrage que je vous recommande : Finis les chagrins, les peurs et les colères avec l’EFT : aidez votre enfant à mieux vivre ses émotions de Jean-Michel Gurret (éditions Leduc).

retour au calme enfants pleine conscience

[Concentration, retour au calme] 3 activités de pleine conscience faciles pour les enfants (dès 5 ans) – à l’école et la maison

Pourquoi pratiquer la méditation de pleine conscience avec les enfants (à l’école et à la maison) ?

Avec la pleine conscience, il n’y a pas de pression car il n’y a rien à “réussir”. La méditation de pleine conscience peut aider les enfants à développer leur attention et leur vigilance. C’est l’occasion d’un moment pour se poser, observer, être calme, se retrouver, écouter son corps, ses sensations, sa respiration.

Ne rien faire est une activité très riche pour un enfant. Pour eux, c’est un jeu bien sûr, mais un jeu dont ils ressortent apaisés et confiants. – Clarisse Gardet (auteure de J’apprends à être zen)

 

3 activités de méditation de pleine conscience faciles à tester avec les enfants (à partir de 5 ans)

Quel temps fait-il à l’intérieur de toi ?

On pourra inviter les enfants (à partir de 4/5 ans) à s’asseoir par terre en tailleur avec un coussin sous les fesses ou, s’ils préfèrent, s’asseoir sur une chaise bien droit.

Une fois bien installés, on pourra leur demander quel temps il fait à l’intérieur d’eux et les inviter à décrire ce qu’ils ressentent dans leurs corps. On pourra les aider à préciser si besoin : est-ce qu’il fait calme ? c’est la tempête dans ton ventre ? il y a des nuages dans ta tête ?

On dira aux enfants qu’ils ont le droit de se sentir ainsi, que c’est bien ainsi, que ces sensations sont présentes maintenant, que c’est ainsi qu’ils se sentent à l’instant.

Le ressenti physique est important pour se connecter à soi-même. Avec ce petit exercice, les enfants peuvent être présents à ce qu’ils vivent, seconde après seconde, sans jugement.

L’exercice du temps qu’il fait peut devenir une habitude, un moment pour se retrouver, plusieurs fois par jour.

Imagine que tu es un arbre

L’exercice de l’arbre permet aux enfants de se poser et de se sentir bien.

On pourra pratiquer cet exercice en même temps que les enfants. On se tiendra debout les yeux fermés avec eux. On guidera avec des consignes :

Les pieds doivent être bien posés à plat dans le sol et ils sont comme des racines s’enfonçant profondément dans le sol.

Après quelques instants de concentration sur l’enracinement des pieds, on leur demandera d’étirer les bras au dessus de la tête sans forcer mais en essayant d’attraper le soleil.

Les bras sont comme les branches de l’arbre connectés avec le ciel, le vent et la lumière, la chaleur du soleil.

On peut écarter les doigts et s’étendre vers le ciel tout doucement.

On redescend les bras tout doucement le long du corps.

On pourra demander aux enfants de raconter les sensations à l’intérieur du corps et de la tête.

meditation-facile-a-tester-avec-les-enfants

L’histoire de la petite fourmi qui voyage sur ton corps

Pour cet exercice, on s’allongera sur un matelas ou un tapis. L’histoire de la petite fourmi permet de s’entrainer au ressenti et à la compréhension des sensations envoyées par le corps.

On racontera l’histoire de la petite fourmi aux enfants à haute voix en parlant lentement et en insistant sur les détails :

Il était une fois une petite fourmi perdue dans le jardin qui grimpe sur le gros orteil du pied gauche puis continue sur le deuxième orteil. Elle tombe et remonte sur le troisième doigt de pied, elle continue sur le quatrième doigt de pied et finit sur le petit quinquin. Elle retombe et et grimpe sur le gros orteil du pied droit puis continue sur le deuxième orteil. Elle tombe et remonte sur le troisième doigt de pied droit, elle continue sur le quatrième doigt de pied et finit sur le petit quinquin. Elle trouve enfin la cheville et elle peut à nouveau avancer. Elle progresse sur la jambe et court du tibia au mollet puis du mollet au tibia. Elle escalade le genou et avance encore le long de la cuisse puis se faufile le long de la hanche. Cela devient plus chaud par là, se dit-elle ! On continue avec le ventre, les bras, le cou, le menton, les oreilles, le nez, le front, les cheveux… et hop, la fourmi tombe de la tête et continue son chemin.

A la fin de cet exercice (qui peut durer de 2 à 5 minutes), les enfants se sentent détendus.

méditation de la fourmi

 

…………………………………………………………………………………………

Un ouvrage pour aller plus loin : J’apprends à être zen – Méditations et relaxations guidées, à la maison, à l’école de Clarisse Gardet (éditions Audiolib). 8 séances de relaxation et 3 méditations guidées (à partir de 6/7 ans).

Commander J’apprends à être zen sur Amazon.