Le cerveau a-t-il un sexe ? (ou comment l’éducation et les stéréotypes entravent les performances des filles)

Le cerveau a-t-il un sexe ? (ou comment l’éducation et les stéréotypes entravent les performances des filles)

Je vous propose cette vidéo limpide et étayée scientifiquement qui reprend et infirme plusieurs idées reçues au sujet des différences de performances entre hommes et femmes.

Catherine Vidal est neurobiologiste et directrice de recherche à l’institut Pasteur. Elle a été promue chevalière de la Légion d’honneur en 2009.

Son intérêt porte sur les rapports entre science et société, en particulier les préjugés idéologiques sur le cerveau, le sexe et le déterminisme en biologie.

L’éducation et la culture jouent un rôle important sur l’estime de soi et les connexions neuronales car le cerveau a la capacité de se façonner en fonction de l’expérience et de l’apprentissage. C’est ce qu’on appelle la neuroplasticité (ou plasticité cérébrale).

En raison de la plasticité cérébrale, nous avons tous des cerveaux différents indépendamment de notre sexe.

Nous avons donc le pouvoir en tant qu’adultes (parents, enseignants, éducateurs) de briser les stéréotypes de genre et permettre à garçons et filles de déployer toutes leurs possibilités, indépendamment du déterminisme culturel qui assigne des rôles, des qualités et des limites en fonction du sexe. En effet, l’estime de soi et les stéréotypes de genre (du type les filles sont nulles en géométrie) influencent les résultats des tests (les résultats des filles à un même test diffèrent selon que ce test est présenté comme un test de géométrie ou de dessin…).

C’est l’éducation et non la biologie qui explique les différences de résultats entre les sexes à un même test. on comprend ainsi pourquoi l’éducation influencée par les stéréotypes de genre entrave les performances des filles… et l’urgence de prendre conscience de ces stéréotypes pour les dépasser.

……………………………………………………………………………………………………………………………

Catherine Vidal a écrit plusieurs livres, dont Cerveau, Sexe et Pouvoir (éditions Atlas). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet. 

Commander Cerveau, Sexe et Pouvoir sur Amazon.

Résumé :

Les femmes sont-elles « naturellement » douées pour le langage et les hommes bons en maths ?

Nos aptitudes et nos personnalités seraient-elles inscrites dans le cerveau depuis la naissance ?

Les recherches récentes montrent au contraire que, grâce à ses propriétés de « plasticité », le cerveau fabrique sans cesse des nouveaux circuits de neurones en fonction de l’apprentissage et de l’expérience vécue. Rien n’est jamais figé dans le cerveau, quels que soient les âges de la vie. C’est une véritable révolution pour la compréhension de l’humain.

Cet ouvrage, qui s’est imposé au fil du temps comme un livre de référence, replace le débat autour de la différence des sexes sur un terrain scientifique rigoureux, au-delà des idées reçues.

Les avancées des neurosciences apportent ainsi un éclairage nouveau sur le rôle de la biologie et de l’environnement socio-culturel dans la construction de nos identités de femmes et d’hommes. Notre destin n’est pas inscrit dans notre cerveau !

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *