le-fer-a-cheval-pour-memoriser-des-etapes-chronologiques

Comprendre et mémoriser : le fer à cheval, un outil visuel pour retenir des informations chronologiques

Comprendre et mémoriser : le fer à cheval, un outil visuel pour retenir des informations chronologiques

Faire un schéma pour représenter des étapes chronologiques : pourquoi ?

Certaines informations ont des liens séquentiels : elles se structurent les unes par rapport aux autres selon un ordre précis, souvent chronologique.

Les textes qui composent les recettes de cuisine, les histoires (livres, films…), les récits historiques ou encore les modes d’emploi suivent ce modèle. Il y a un début, un milieu et une fin. Si on invertit les étapes, le texte perd son sens.

Il est alors efficace de représenter visuellement ces données séquentielles par un schéma.

L’expérience montre que l’on ne sait pas schématiser ce que l’on ne comprend pas à 100%. – Renaud Keymeulen

 

Faire un schéma pour représenter des étapes chronologiques : comment ?

Alain Thiry et Yves Lellouche proposent dans leur livre “Apprendre à apprendre avec la PNL” de dessiner le schéma visuel d’un fer à cheval pour comprendre et retenir les étapes d’une histoire. Dans ce fer à cheval, toutes les informations seront intégrées sous forme de pictogrammes.

Les pictogrammes peuvent prendre plusieurs formes :

  • représentations graphiques : géométriques et abstraites
  • dessin : représentatif ou symbolique (par exemple, le dessin de la forme d’un pays ou plutôt son drapeau, son emblème, un animal typique, voire le dessin de la forme d’un pays colorié avec les couleurs du drapeau)
  • schéma : mise en lien des représentations et/ ou dessins

méthodes pour apprendre

 

  • indice récupérateur personnel (par exemple, j’ai symbolisé le nom d’une ville dans laquelle se trouve un zoo célèbre pour ses gorilles par le dessin d’un gorille)

image mentale mémorisation

 

On apprend par la différence plus que par la ressemblance : on peut changer l’écriture (majuscule/ minuscule, manuscrit/ impression), la police ou encore les couleurs (de fond ou des dessins).

 

Le fer à cheval, une image mentale puissante pour retenir des étapes chronologiques

Le fer à cheval est un schéma qui convient particulièrement à la mémorisation des informations qui ont une position déterminée les unes par rapport aux autres.

fer à cheval apprendre PNL
Source : Apprendre à apprendre avec la PNL

 

Dans la technique du fer à cheval, une vignette = une information à retenir. Cette information peut être une phrase d’un texte, un vers d’une poésie, une date dans une frise chronologique, une étape dans un récit…

 

On dessine d’abord un fer à cheval :

  • une première vignette servira d’expliciter le contexte

Par exemple, le titre d’un livre ou d’une poésie, l’auteur ou encore le nom d’une période historique (l’introduction)

  • des vignettes pour présenter les éléments de départ

Par exemple, les lieux, les personnages, l’époque (les données de base)

  • des vignettes pour raconter les événements (le déroulement)

  • une vignette pour l’idée principale à retenir (la conclusion)

Le fer à cheval est divisé en autant de cases qu’il y a d’événements à retenir dans l’ordre. Ces événements sont schématisés par des pictogrammes les plus significatifs et mémorables. Plus un pictogramme est personnel (fait référence à une anecdote personnelle), humoristique, décalé, exagéré, plus il sera mémorable.

fer à cheval PNL
Source : http://www.intelligences-multiples.org/coacher/

 

Lors de l’utilisation de cet outil, il est nécessaire de déterminer s’il faut être capable de retrouver l’idée ou les mots exacts (comme dans une poésie). Dans le cas d’une idée, les mots peuvent être remplacés par des synonymes et il y aura moins de cases : seules les idées principales seront retenues. Dans le cas d’une poésie, on peut imaginer autant de cases que de vers.

Une aide pour comprendre des étapes chronologiques 

A l’exposition de l’information (lecture, visionnage, écoute), les enfants se font des images analogiques comme s’ils visionnaient un film. Ces images sont ce qu’ils visualisent quand ils lisent ou entendent un texte.

Pour les aider à enrichir leurs images, on peut lire le texte en s’arrêtant à chaque paragraphe et en leur posant des questions :

  • qui est-ce qui a fait ça ?
  • qu’est-ce que ce personnage a fait ?
  • où est-il allé ?
  • comment imagines-tu les lieux ?
  • quelles couleurs vois-tu dans ta tête ?
  • qu’est-ce que tu entends comme sons ?
  • qu’est-ce que tu sens comme odeurs ?
  • que ressens-tu comme sensations ?

On demandera aux enfants de réaliser une petite bande dessinée à intégrer dans les vignettes du fer à cheval :

  1. une image pour montrer le contexte

  2. les images à intégrer dans les vignettes pour présenter les données de base

  3. les images à intégrer dans les vignettes pour raconter les événements

  4. une image pour illustrer la fin de l’histoire

Toutes ces images peuvent être constituées d’un schéma symbolique, figuratif ou encore textuel, d’un dessin représentatif, d’un indice récupérateur personnel, d’une symbole géométrique…

 

Une aide pour mémoriser des étapes chronologiques 

On pourra guider les enfants dans la mémorisation :

  • Regarde le schéma avec toutes les images (observation).

  • Ferme les yeux en regardant en haut à gauche et continue à visualiser mentalement ton fer à cheval avec ses détails. Vois tout ce que tu as déjà dans ta tête.

  • Ouvre les yeux, regarde ton schéma et repère les éléments que tu as oubliés.

  • Ferme les yeux, visualise à nouveau ton schéma en regardant toujours en haut à gauche et ajoute-y les éléments manquants. – étape à refaire tant qu’il y a des étapes non mémorisées.

  • Dès que c’est clair, prends une feuille et dessine le fer à cheval mémorisé.

  • Revois le fer à cheval dans ta tête et vois si tu ressens que ce que tu as dessiné sonne “juste” : est-ce que tu le sens ?

  • Ouvre à nouveau les yeux et vérifie l’exactitude de ton dessin (par rapport au modèle). S’il manque un détail, ajoute-le dans ton image mentale avant de le dessiner sur la feuille.

 

……………………………………………………………………………………………………

Pour aller plus loin dans les stratégies PNL d’apprentissage, je vous recommande ce livre : “Apprendre à apprendre avec la PNL”.

Commander Apprendre à apprendre avec la PNL sur Amazon. 

Leave a Reply

Name *
Email *
Website