Préparer un exposé avec une carte mentale

Préparer un exposé avec une carte mentale

Dans leur livre Enseigner autrement avec le Mind Mapping, Pierre Mongin et Fabienne de Broeck proposent d’utiliser les cartes mentales pour préparer un exposé. Ils estiment que préparer un exposé à l’aide d’une carte mentale nécessite 3 étapes :

  1. chercher le contenu,
  2. élaborer la carte,
  3. écrire et préparer l’oral.

L’avantage d’utiliser une carte mentale pour préparer un exposé est de découper les différentes étapes du travail à effectuer à la manière des petits pas, du travail de recherches jusqu’à la présentation orale (découper une grande tâche qui paraît insurmontable en petites tâches accessibles).

La carte constitue un support personnel que les élèves vont s’approprier, faire vivre et qui va évoluer en fonction des différentes étapes de la production de l’exposé.

Pour encore plus d’efficacité, la carte peut être agrémentée d’illustrations qui viennent améliorer la mémorisation et faciliter la prise de parole.

Enfin, au moment de la prise de parole et de la présentation en classe, la carte présente deux grands avantages :

  • elle sert de “contenant” pour toutes les parties de l’exposé, en permettant à l’élève d’éviter le mot à mot et de gagner en confiance,
  • elle sert aussi de document de présentation, à projeter dans la classe par exemple.

préparer un exposé avec une carte mentale

Pierre Mongin et Fabienne de Broeck  listent plusieurs étapes :

  • Cerner le thème central de la carte avec le plus de spécificité possible,
  • Commencer une carte avec les notions connues et maîtrisées
  • Consulter livres, documents, Internet, et sélectionner les informations appropriées
  • Ajouter ces informations aux branches existantes ou en créer de nouvelles. Il se peut que la carte soit, à ce niveau, composée d’une multitude de branches principales.
  • Structurer la carte de manière à faire apparaître des catégories qui en deviennent les branches principales
  • Déplacer certaines informations vers une catégorie plus adéquate. A ce stade, toutes les informations ont été consignées par l’élève sans qu’il ait eu l’impression de fournir un travail insurmontable.
  • Enlever les informations inutiles, redondantes ou peu pertinentes
  • Ajouter couleurs, illustrations, icônes, pictogrammes, afin de faciliter la mémorisation des informations à présenter
  • Consulter régulièrement la carte avant le jour de la présentation et s’auto tester en présentant l’exposé avec juste la carte sous les yeux. La prise de parole sera facilitée car l’élève formule ses phrases à partir de mots-clés figurant sur sa carte.

Il est possible d’imprimer la carte (de préférence en version A3 pour plus de lisibilité) et la consulter comme guide visuel tout en étant debout pendant l’exposé.

……………………………………………………………………………………..

Source : Enseigner autrement avec le Mind Mapping, cartes mentales et conceptuelles de Pierre Mongin et Fabienne de Broeck (éditions Dunod). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Enseigner autrement avec le Mind Mapping sur Amazon.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *