pouvoir de croire qu'on peut s'améliorer

L’extraordinaire pouvoir de croire qu’on peut s’améliorer : quand un “pas encore” change la vie !

L’extraordinaire pouvoir de croire qu’on peut s’améliorer : quand un “pas encore” change la vie !

Carol Dweck démontre dans cette vidéo la puissance de l’état d’esprit en expansion : le pouvoir des “pas encore” et des “bientôt” pour pousser n’importe qui vers le haut (enfants, adolescents et même adultes !).

Quand on pense que nos capacités peuvent être développées, on s’‘implique en profondeur, on traite les erreurs, on apprend d’elles et on les corrige.

 

Comment construire ce pont vers « bientôt » ?

Encourager avec sagesse, sans récompenser l’intelligence ou le talent 

Louer le processus, les efforts, les stratégies, la concentration, la persévérance et les progrès.

Expliquer la neuroplasticité et le fonctionnement du cerveau

Enseigner que chaque fois qu’on sort de notre zone de confort pour apprendre quelque chose de nouveau et difficile, les neurones dans le cerveau créent plus de connections, plus fortes et à force de connections, on devient plus intelligent.

Valoriser les efforts et les erreurs

L’effort et la difficulté sont synonymes de connexions entre les neurones, de connexions plus fortes. C’est précisément ce qui rend plus intelligent. Se tromper et travailler dur deviennent donc positifs : on ne nait pas intelligent, il n’y a pas les bons et les mauvais d’un côté. Tout le monde peut apprendre et s’améliorer avec des efforts et du travail. Les “pas encore” et les “bientôt” battent en brèche les fatalismes !

 

 

One thought on “L’extraordinaire pouvoir de croire qu’on peut s’améliorer : quand un “pas encore” change la vie !

Leave a Reply

Name *
Email *
Website