Lorsque l’élève s’épanouit : tour d’horizon des pédagogies de la bienveillance

Lorsque l’élève s’épanouit : tour d’horizon des pédagogies de la bienveillance

Présentation de l’éditeur

Pourquoi attendre la cinquantaine pour aborder le développement personnel ? Les enfants méritent aussi le meilleur !

Convergeant d’horizons extrêmement variés, certains enseignants ont fait le choix de se former à des méthodes pédagogiques qui prennent en compte la dimension humaine de l’enfant, tout autant que l’acquisition de connaissances.

Le monde actuel est difficile, anxiogène. Il demande des adultes équilibrés, des êtres respectueux et maîtres de leurs émotions, des femmes et des hommes capables d’émerveillement et de désintéressement.

Cet ouvrage présente des classes maternelles et élémentaires, publiques et privées, dans lesquelles sont cultivées la communication sans jugement, l’écoute véritable de ses propres besoins et de ceux des autres, la gentillesse, l’indulgence, la coopération…

Puissent l’enthousiasme et le dévouement de ces pionniers être contagieux !

Les points forts

Catherine Marquot a fait un travail de synthèse afin de présenter un grand tour d’horizon aussi large que possible des pédagogies et pratiques fondées sur les valeurs partagées de respect de l’enfant et d’épanouissement personnel comme éducation à la paix collective.

Dans une première partie, elle présente les courants pédagogiques les plus connus (Montessori, Steiner-Waldrof, Freinet). Dans une deuxième partie, elle expose des méthodes de communication qui peuvent être utiles aux enseignants  et la manière dont des enseignants formés à ces différentes méthodes les utilisent en classe (la méthode ESPERE de Jacques Salomé, la Communication Non Violente, le réseau Education universelle pour la compassion et la sagesse, le réseau “Wake Up School”, l’Education Emotionnelle de Michel Claeys, le yoga).

Dans une troisième partie, Catherine Marquot présente 7 initiatives pédagogiques qui intègrent la bienveillance comme pilier fondateur (telle que l’école démocratique de la Croisée des Chemins à Dijon).

Dans les quatrième et cinquième partie, on entre dans le pratico-pratique : des exemples de pratiques en classe d’enseignants, des dispositifs mis en place par des collectivités ou des institutions publiques.

Dans la dernière partie, Catherine Marquot  veille à raccorder toutes ces démarches aux programmes et aux directives de l’Education Nationale. Elle y rappelle la loi de refondation, le socle commun de connaissances et de compétences ainsi que les ressources en termes de formation disponibles pour les enseignants. Elle ne nie pas les obstacles (notamment de la hiérarchie, des parents ou encore en termes de disponibilité ou de qualité de formation) mais montre qu’une voie est possible et que l’union, à travers des réseaux et des mouvements associatifs, fait la force.

Ce livre n’est pas une recette clé en main pour intégrer des éléments de bienveillance et d’éducation émotionnelle en classe mais est plus à prendre comme un “possible“. Les nombreux témoignages d’enseignants, qu’ils travaillent dans des écoles publiques ou des écoles privées, permettent de réaliser qu’un vrai mouvement est en marche, qu’il est possible de passer de la théorie à la pratique, que cette “bienveillance” dont on entend parler partout n’est pas qu’une simple coquille vide mais est articulable en classe avec le reste des programmes. Pour Catherine Marquot (et les enseignants qu’elle a rencontrés), il existe bien sûr des obstacles mais ceux-ci sont contournables… et elle s’applique à le démontrer tout au long de son livre.

Les enseignants qui témoignent dans ce livre ont tous des cheminements et des pratiques différentes, ce qui rend bel et bien compte de ce qui se passe sur le terrain. Pas une classe ne se ressemble, pas un enseignant ne se ressemble, mais ce qui les lie est une communauté de valeurs : écoute émotionnelle, non violence, vivre ensemble, coopération, citoyenneté. Ces valeurs se traduisent ensuite dans des pratiques que chaque enseignant va s’approprier, qu’il va tester avec plus ou moins de succès, qu’il va modifier en fonction de sa personnalité, de ses besoins et de sa classe. On est ici dans le vivant, dans le mouvant, dans le tâtonnement expérimental et c’est bien là le cœur de la bienveillance : se donner le droit à l’erreur, montrer sa propre vulnérabilité, se former et apprendre en même temps que les enfants…

Catherine Marquot propose de nombreux livres, renvois vers des articles presse et documentaires, ainsi que des sites internet qui peuvent servir de ressources pour passer à l’acte afin que ce livre soit une sorte de déclencheur, de tremplin pour, d’abord,  penser autrement et, ensuite, faire autrement. On y retrouve par exemple le site de Céline Alvarez, de l’association Recherche sur le Yoga dans l’Education, celui de Enfance et Attention ou encore de IREPS Pays de Loire sur le cartable des compétences psychosociales.

Ce livre est donc résolument optimiste et réaliste… à offrir à toutes celles et tous ceux qui doutent du système actuel, qui veulent passer à l’acte mais ne savent pas comment s’y prendre, qui ont besoin de savoir qu’ils/elles ne sont pas seul.e.s, qui veulent inspirer et partager cet élan avec d’autres personnes autour d’eux.
…………………………………………………………..
Lorsque l’élève s’épanouit : tour d’horizon des pédagogies de la bienveillance de Catherine Marquot (éditions Le Souffle d’Or) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Lorsque l’élève s’épanouit sur Amazon ou sur Decitre.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *