Une boite à outils pour cultiver l’empathie des enfants (à la maison et à l’école)

Une boite à outils pour cultiver l’empathie des enfants (à la maison et à l’école)

livre empathie enfants

Les points forts

Stéphanie Couturier est thérapeute psychomotricienne. Elle a l’habitude de travailler avec des enfants et propose dans ce petit livre-outil plusieurs activités et approches pour cultiver l’empathie des enfants. Plus un enfant est empathique, moins il fait preuve d’agressivité.

Stéphanie Couturier introduit son ouvrage par une définition de l’empathie en rappelant les grands piliers de l’empathie :

  • connaître et savoir nommer les émotions
  • savoir comment écouter vraiment
  • savoir différencier ce qui appartient à l’autre et ce qui appartient à soi
  • être honnête dans l’intention de comprendre l’autre
  • éprouver de la sollicitude envers l’autre et vouloir son bien

Il y a une composant neurologique dans l’empathie  mais d’autres facteurs influencent le niveau d’empathie : l’environnement, les relations avec les autres, la personnalité…

livre activités empathie enfants

Plus les enfants reçoivent de l’empathie, plus ils sont empathiques. Il est donc nécessaire, avant de vouloir proposer des activités aux enfants, d’assurer en tant qu’adultes un cadre empathique et bienveillant. Une éducation chaleureuse et encourageante, à l’école et à la maison, est le socle du bon développement cognitif et émotionnel des enfants.

Tous les humains naissent empathiques mais certains éléments peuvent perturber cette empathie naturelle. L’idée de cet ouvrage est de proposer des exercices aux enfants de 6 ans et + pour mettre l’intelligence émotionnelle et l’empathie au coeur de leur quotidien.

exercices empathie enfants

Ces exercices commencent par des activités autour des émotions : les nommer, savoir quand telle ou telle émotion apparaît, comment elle se manifeste dans le corps/ la tête/ le coeur et quelles pensées elles entraînent…aider enfants développer empathie

Stéphanie Couturier propose quelques exercices de respiration et de visualisation pour amener les enfants à réguler leurs émotions fortes et éviter que la colère ne dégénère en violence.

On y retrouve également des activités de prévention du harcèlement qui ont toute leur place en classe (par exemple, l’expérience des pommes ou le veilleur invisible). Ces activités sont complétées par des pistes collectives et solidaires : soutenir des associations, adopter des gestes éco responsables, aider son prochain de manière désintéressée…

livre développer empathie enfants

Enfin, Stéphanie Couturier étant formée aux Fleurs de Bach, elle propose une sélection pour apprivoiser les émotions des enfants : la vigne pour les enfants qui ont tendance à diriger, le hêtre pour les enfants qui ne supportent pas l’échec par rapport aux autres, la violette d’eau pour les enfants qui peuvent faire preuve d’arrogance…

outils empathie enfants

Un exemple d’activité : l’arbre de l’empathie 

Stéphanie Couturier propose une belle idée pour cultiver l’empathie des enfants. Il s’agit de l’arbre de l’amitié, à mettre en place en classe ou à la maison.

Cette idée s’appuie sur la symbolique de l’arbre qui prend racine dans la terre et dont les feuilles vont toucher le ciel, apporter de l’ombre, abriter des animaux, nourrir d’autres êtres vivants, purifier l’air… à la condition que la terre soit fertile et qu’il reçoive suffisamment d’eau et de lumière pour assurer sa croissance (être bien ancré et solide pour s’épanouir et contribuer au monde et recevoir en échange des éléments propices à la croissance, comme dans un cercle vertueux du je au nous).

On pourra présenter cette métaphore aux enfants en leur disant qu’on peut faire grandir l’arbre grâce à un terreau fertile de pensées positives, d’émotions agréables, d’actes de partage, de bienveillance et d’encouragement. Plus l’arbre profite d’un terreau fertile, d’eau et de lumière, plus il s’épanouit personnellement et plus il contribue à son tour à rendre la vie des autres plus belle.

Dans l’activité de l’arbre de l’amitié, il s’agit de représenter un arbre avec de belles branches nues sur une grande feuille de papier. Les enfants peuvent participer à la confection de cet arbre (sous forme de dessin, de collage, ou encore en carton…) afin qu’ils s’approprient activement ce projet. Plus l’arbre sera beau, coloré et le fruit d’un travail collectif, plus les enfants auront envie de contribuer au projet global.

Des petites lamelles colorées en papier, idéalement en forme de feuilles, seront découpées et mises à disposition près de l’arbre ainsi réalisé. Elles seront scotchées ou épinglées à l’arbre pour représenter ses feuilles.

L’objectif de cette activité est d’inviter les enfants à recouvrir l’arbre de feuilles sur lesquelles ils auront noté des pensées positives et des mots encourageants à propos des autres enfants du groupe (ou des autres membres de la famille).

Le principe est que les enfants notent anonymement d’un côté de la feuille le nom de la personne à qui ils adressent leur pensée et de l’autre ce en quoi consiste cette pensée (un remerciement, un mot d’encouragement, une qualité, un bon moment passé ensemble, une réussite remarquée…). Cela peut être un seul mot, un dessin ou une phrase simple (par exemple, « j’ai aimé quand tu as… » / « tu es… »/ « tu as réussi à… : bravo ! »/ « tu comptes pour moi »/ « j’ai remarqué que tu… »/ « j’aime bien être ton ami »/ « merci d’avoir… »/ « merci d’être… »).

…………………………………..
Le cabinet des émotions : Aider votre enfant à développer son empathie de Stéphanie Couturier (éditions Marabout) est disponible en centre culturel, en librairie ou sur internet.

Commander Aider votre enfant à développer son empathie sur Amazon ou sur Decitre

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *