acquisition-notion-de-temps

L’acquisition de la notion de temps : un apprentissage qui prend du temps !

Les grandes étapes dans l’acquisition de la notion de temps

La notion de temps s’acquiert progressivement chez les enfants. Bien que tous les enfants aient des rythmes d’acquisition différents, le développement de l’enfant se fait par stades. Les stades sont les mêmes pour tous les enfants mais leur période de développement ne coïncide pas chez tous les enfants. On peut tenter de donner les grandes lignes de l’acquisition de la notion de temps :

A 2 ou 3 ans, un enfant sait seulement faire la différence entre hier et demain. Un enfant de cet âge a en général du mal à différencier passé proche et passé lointain.

Vers 4 ans, l’enfant sait à quelles notions renvoient les mots matin, midi et soir. Il est capable de se repérer dans le temps en comptant le nombre de “dodos”.

Vers 5 ans, l’enfant est capable de nommer et comprendre les saisons.

Vers 6 ans, il est capable de nommer et connaître l’enchaînement des jours de la semaine.

Vers 7 ans, il commence à apprendre l’heure, à comprendre des expressions comme après-demain, la veille ou il y a 3 jours.

Des activités pour se repérer dans le temps

Certaines activités sont idéales pour pour parler du temps qui passe avec les enfants :

  • 1. Ma journée en photo

Cette activité est issue du livre Jeux pour apprendre d’après la pédagogie d’Antoine de la Garanderie.

ma journée en photo temps enfant
Ma journée en photo – jeux pour apprendre d après la pédagogie d Antoine de la Garanderie

 

A chaque étape de la journée de l’enfant, prenez-le en photo (petit déjeuner, brossage de dent, jeu, balade en vélo, goûter, coucher…).

En fin de journée ou le lendemain, présentez les photos à l’enfant et demandez lui de les remettre dans l’ordre chronologique les unes à côté des autres : “Pour commencer ta journée, tu as…”.

N’hésitez pas à lui demander “Te souviens-tu comme tu as eu chaud ? Tu arrives à sentir la chaleur/ le froid/ le goût du chocolat/ la joie… ?”

 

  • 2. Passé et présent

Cette activité est issue du livre 100 activités Montessori pour découvrir le monde.

 passé présent temps enfant
Le passé et le présent – 100 activités Montessori pour découvrir le monde

Sur une grande feuille blanche, écrire “présent” à droite et “passé” à gauche. Cette feuille est accrochée à un endroit accessible pour que l’enfant puisse coller des images dessus.

Le premier jour, il est invité à coller des images du présent à droite (photos, dessins réalisés par l’enfant, images découpées dans le journal…).

Le lendemain, ils déplacent celles qui représentent des faits terminés dans la colonne “passé” de gauche (par exemple, mamie est partie mais la grève des bus se prolonge donc elle reste dans le présent).

Chaque jour, l’enfant ajoute de nouvelles images et déplace celles qui doivent l’être. Il visualise que le présent devient ensuite le passé.

 

  • 3. La bande des âges

 la bande des âges temps enfant
La bande des âges – 100 activités Montessori pour découvrir le monde

 

La bande des âges aide à visualiser les âges de plusieurs personnes et de comprendre une échelle temps.

Sur une bande de papier horizontale, l’enfant (ou ses parents) écrivent le nom de plusieurs membres de la famille, le plus jeune en haut, le plus âgé en bas. L’enfant découpe ensuite des bandes dans un papier quadrillé puis compte les carreaux : 6 carreaux pour 6 ans par exemple.

Il colle ensuite cette bande découpée à côté de son nom.

Il répète cette activité de découpage, comptage, collage pour chaque personne.

 

  • 4. La poutre du temps

poutre du temps temps enfant
La poutre du temps – 100 activités Montessori pour découvrir le monde

 

La poutre du temps est une longue bande de papier qui représente visuellement une année complète avec les 4 saisons, les 12 mois, les 52 semaines et les 365 jours. Idéalement, cette bande est affichée au mois de janvier à hauteur de l’enfant (dans sa chambre par exemple). Chaque jour, l’enfant colle une étiquette avec le nom du jour, à chaque début de mois il colle une étiquette avec le nom du mois en cours, à chaque changement de saison il colle une étiquette avec le nom de la saison qui commence.

L’enfant est invité à placer les événements à venir (anniversaires, fêtes, vacances…).

Le livre Balthazar et le temps qui passe inclut une poutre du temps à afficher dans la chambre des enfants (aussi utilisable en classe). Balthazar a reçu une lettre de Grand-père annonçant son arrivée prochaine. Mais quand arrivera-t-il ? L’enfant accompagne Balthazar dans son attente, et découvre avec lui les outils qui permettent de se repérer dans le temps et de le mesurer.

  • 5. La table des saisons

Je m’inspire d’un outil de la pédagogie Steiner pour familiariser les enfants avec la notion de saisons. A chaque début de saison, nous installons une table des saisons : nous y posons des objets, des dessins, des livres ou encore des éléments naturels qui symbolisent la saison en cours.

Normalement, les éléments sont supposés être en matière naturelle, en laine, en feutrine mais j’avoue que je ne suis pas une puriste :-). Pour notre table de Printemps, on a mis des oeufs en chocolat, un bouquet de muguet, des dessins avec des couleurs gaies. Pour notre table d’Hiver, on avait par exemple mis les fèves de la galette des rois et des pommes de pin. On change aussi les pages du livre Les trésors de la nature pour afficher la saison en cours.

Voici quelques exemples trouvés sur Internet :

Table d’automne vue sur le blog Education Joyeuse

table d'automne
Table d’été vue sur journaldeschamps.fr

table d'été saison

 

>>> Pour aller plus loin, le livre Des jeux pour se repérer dans le temps propose une série d’activités ludiques pour se repérer dans le temps.


Des activités pour apprendre à lire l’heure

Dès qu’un enfant sait lire les nombres jusqu’à 60, il est capable de “lire” l’heure sur un cadran numérique. Mais lire l’heure ne signifie pas la comprendre. La notion d’heure ne prendra vraiment de sens que lorsque l’enfant comprendra ce que représente une seconde, une minute, une heure.

6. La notion de durée

Un enfant entrera plus facilement dans la lecture de l’heure (je ne parle pas des cadrans numériques pour le coup) s’il est familiarisé avec les durées : “Je mets le minuteurs sur 5 minutes, quand il sonne, c’est l’heure de manger“, “Mets le minuteur sur 7 minutes, le temps de faire cuire les pâtes“.

Cela peut aussi passer par le fait de regarder ensemble l’horloge avant de démarrer une activité : “Tu vois, il est 5 heures. Quand nous rentrerons, une heure se sera écoulée et il sera 6 heures.”Arrangez-vous pour terminer l’activité à l’heure pile et regardez à nouveau l’horloge. Cette idée, issue de la pédagogie Montessori, vise à ancrer la sensation d’une heure qui passe.

On peut poser des questions à l’enfant : que pouvons-nous faire en une heure ? en une minute ? en une seconde ? et le faire effectivement à l’aide d’un minuteur, d’un Time Timer ou encore d’un sablier.

On peut décomposer l’apprentissage de la notion de durée :

  • la seconde

Une seconde, c’est le temps de dire un mot par exemple : dire ouf ou vite ou encore un.

  • la minute

On peut inciter l’enfant à compter jusqu’à 60 : il aura compté pendant 1 minute. On peut alors inviter l’enfant à compter et mettre le minuteur en marche à côté : une manière pour l’enfant de s’auto-évaluer !

Cela peut se faire au cours d’une partie de cache-cache entre enfants ou avec les parents : ceux qui se cachent disposent d’une minute. Celui qui compte doit donc trouver un moyen de “compter” une minute et chaque “compteur” doit trouver une manière différente de son prédécesseur :

– en comptant dans sa tête jusqu’à 60

– avec un sablier

– en mettant un minuteur ou un Time Timer sur 1 minute

– en regardant le temps que met la petite aiguille des secondes pour faire un tour complet d’horloge ou de montre

  • l’heure

L’heure, c’est un tour de grande aiguille, le temps d’une promenade. Pour le familiariser avec la notion d’heure, vous pouvez lui dire que c’est la durée d’un cours de gym, d’un entrainement de foot/ de judo/ d’escalade (ou alors de 2 épisodes de Dora…) par exemple.

 

7. Attirer l’attention de l’enfant sur certaines heures en particulier

L’enfant retiendra mieux ce qui a du sens pour lui, dans sa vie quotidienne. Vous pouvez par exemple lui dire en montrant la pendule :

“A midi, quand les deux aiguilles sont en haut, c’est l’heure de déjeuner”

“A 8h15, quand la petite aiguille est sur le 8 et la grande sur 3, c’est l’heure d’aller à l’école”

Il se familiarisera avec les notions de demie heure et quart d’heure.

 

8. L’apprentissage à proprement parler : lire l’heure

Dans son livre 100 activités Montessori pour découvrir le monde, Eve Herrmann propose une méthodologie pour lire l’heure :

horloge pédagogie montessori

lire l'heure pédagogie montessori
100 activités Montessori pour découvrir le monde
lire l'heure avec la pédagogie montessori
100 activités Montessori pour découvrir le monde

 

Vous pourrez ensuite inciter l’enfant à associer des cartes représentant des moments et des activités de la journée aux heures : petit déjeuner à 7h30, l’école à 8h30, déjeuner à 12h, sortie d’école à 16h30 (hum, ça varie d’une école à l’autre maintenant…) etc..

Par exemple, l’horloge d’apprentissage en bois Plan Toys propose d’encastrer des cartes sur le cadran :

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Vous trouverez d’autres activités en rapport avec l’apprentissage du temps et de la lecture de l’heure dans ces ouvrages :

Enregistrer

Leave a Reply

Name *
Email *
Website